Biodynamie ! Les sommeliers, les cavistes, les vignerons ont tous ce mot à la bouche. Le débat est lancé sur le plateau d’On Va Déguster.

Vin et biodynamie
Vin et biodynamie © Getty

Isabelle Guichard

Viticultrice

Il y a quelques années, elle décide de reprendre des études à l’université d’Avignon, pour faire un master en histoire médiévale sur les exempla et le vin. Elle est l’auteur de l’ouvrage Recettes de vendangeurs paru au Rouergue en 2012. Installée depuis 1998 au Domaine de la Guicharde avec Arnaud, son mari, au nord d’Avignon dans le massif d’Uchaux, elle a pris sa liberté en 2015 comme viticultrice et non plus avec ce statut bizarre de conjoint collaborateur, grâce à un financement participatif avec comme parrains Bénédict Beaugé et la brasserie Le Central de la famille Troisgros. Son micro vignoble Mourguettes produira ses premières quilles en 2020 si tout va bien.

Auteur de "Précis à l’usage de ceux qui pensent que Demeter n’est qu’une déesse grecque " Edition de l'Epure En librairie le 22 SEPTEMBRE 2017

Son site

Thomas Duroux

Directeur général de Château Palmer

En 2004, prenant ses fonctions de Directeur général de Château Palmer, Thomas Duroux n’était pas forcément le candidat idéal sur le papier. Jeune – 34 ans à l’époque –, il n’était même pas né lorsque son prédécesseur, Bertrand Bouteiller, avait pris ses fonctions 42 ans plus tôt. Pourtant, après plus d’une décennie de superbes millésimes à son actif, Thomas Duroux fait aujourd’hui l’unanimité. « Château Palmer était un mythe pour moi. Je me suis senti à la fois terriblement humble et extrêmement chanceux. Ce n’est qu’avec le temps, après avoir écouté les équipes, observé et appris à connaître la propriété que j’ai compris qu’il était possible d’aller plus loin ».

Car bien que jeune, Thomas Duroux apportait un regard neuf et une perspective unique en tant qu’agronome et oenologue. Ayant ordonné une vaste étude pour établir le profil des sols et une cartographie précise des parcelles, il fut en mesure ensuite, avec le responsable du vignoble Jacques Dupin et la directrice technique Sabrina Pernet, de dialoguer avec chaque parcelle, individuellement, selon ses besoins. La même exigence fut appliquée à l’assemblage et à la vinification précisant le profil aromatique et le style du vin de Château Palmer et celui de son Alter Ego. Cette quête permanente vers toujours plus de profondeur, d’élégance et de complexité a également conduit Thomas Duroux à convertir le vignoble à la biodynamie en 2014 après plusieurs années d’essais. « Thomas va de l’avant, explique Sabrina Pernet. Il est brillant et prudent donc il s’octroie toujours le temps nécessaire pour analyser avant d’agir. Mais au moment de prendre une décision, il ne tremble pas et ne sera pas assailli ensuite par les regrets ».

Respecter les codes de cette propriété vieille de 200 ans tout en l’inscrivant dans le XXIe siècle : voilà un challenge excitant à la hauteur de celui qui a conservé de ses jeunes années à l’étranger un goût prononcé pour l’innovation : « Travailler pour des Américains, des Italiens, des Hongrois et des Français, loin de Bordeaux, m’a ouvert l’esprit. J’aime expérimenter, ne pas m’en tenir aux certitudes et aux idées reçues. Et petit à petit, alors que la confiance s’instaurait entre les actionnaires, l’équipe et moi-même, nous avons pu innover. » Parfois, ces idées nouvelles s’inspirent du passé comme pour ces quelques pieds de cépages blancs oubliés replantés au début des années 2000 afin de faire renaître le Vin Blanc de Palmer. De même sera relancé sous l’étiquette « Historical XIXth Century Wine » ce clairet qui était « hermitagé » en l’assemblant avec du vin de Syrah du Rhône. Homme de science et de culture, sensible à l’expertise et à l’instinct, dans la vie comme dans l’art, Thomas Duroux a créé en 2010 « Hear Palmer », un concert en ouverture de la campagne des Primeurs au cours duquel des jazzmen interprètent librement le nouveau millésime.

Passionné, Duroux s’est imposé par la force de son engagement : « Je n’étais peut-être pas le bon candidat sur le papier mais lorsque j’ai parlé de ma carrière, du vin et de mes espoirs et désirs pour Château Palmer, ils ont senti ma passion. Dès lors, ils ont su qu’ils pouvaient avoir confiance… »

Château Palmer, 33460 Margaux .Le site

Le coup de coeur de François-Régis Gaudry

Le collectif lillois Mange, Lille ! lance pour la première année le Prix « Mange, Livre » ! récompensant un ouvrage mettant en avant une alimentation issue de pratiques respectueuses de la nature, de la vie et de la biodiversité et incitant à manger mieux, que ce soit dans une dimension quotidienne, gastronomique, nutritionnelle ou patrimoniale. Il est décerné par un jury de chefs et de journalistes.

Le prix a été décerné a JEAN-BAPTISTE MALET (éditions Fayard ) pour L'EMPIRE DE L'OR ROUGE

Les livres nommés et le lauréat
Les livres nommés et le lauréat / mangelivre.com

TellementSoif est le seul média libre et indépendant consacré au vin. Rejoignez notre communauté de passionnés.Leur site

La programmation musicale

  • On and on - Curtis HARDING
  • Lasso - CAMILLE
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.