Et si la cuisine était un outil d’intégration pour des populations venues d’ailleurs ? On Va Déguster vous raconte en recettes le destin de réfugiés et d'exilés accueillis sur notre territoire qui s’en sortent grâce à la cuisine.

La Résidence, restaurant-tremplin dédié aux cuisiniers réfugiés, en plein cœur de Paris à Ground Control
La Résidence, restaurant-tremplin dédié aux cuisiniers réfugiés, en plein cœur de Paris à Ground Control © Refugee Food Festival

Marine Mandrila

Convaincus que la cuisine peut changer le monde, Marine Mandrila et Louis Martin sont les co-fondateurs du Refugee Food Festival. 

Entre 2013 et 2015, ils s'envolent pour un tour du monde à la découverte des cuisines populaires  : ils traversent 18 pays en allant systématiquement cuisiner et manger chez l'habitant, réalisent des films documentaires pour la chaîne Planète , et publient un livre de recettes dénichées chez l'habitant, Very Food Trip (aux éditions de La Martinière)

En 2016, par engagement personnel, ils créent le Refugee Food Festival : grâce à la cuisine, le projet a vocation à faire évoluer les regards sur le statut de réfugié, et à accélérer leur insertion professionnelle dans la restauration. En 3 ans, et avec le soutien du HCR (Agence des Nations Unies pour les réfugiés) ce projet citoyen s'est développé dans 19 villes et 9 pays du monde, a mobilisé des centaines de restaurateurs (du 3 étoiles à la cantine de quartier) et a donné naissance : - à - 

  • La Résidence, restaurant-tremplin dédié aux cuisiniers réfugiés, en plein cœur de Paris à Ground Control
  • à un service traiteur
  • à une formation au métier de commis de cuisine, le projet SÉSAME (porté par AKTO Réseau Fafih avec envergure  et le Refugee Food Festival)

Le projet global est porté par l'association Food Sweet Food -  En savoir plus : leur Facebook et leur Instagram 

Réserver pour la Grande Tablée Chloé Charles x Haitham Karachay le 23 février 

Faire un don au Refugee Food Festival :

Vanessa Krycève

Vanessa Krycève a deux passions : la cuisine et la comédie. Dès l’âge de 13 ans, elle fait ses premiers pas au théâtre, tout en s’intéressant à la cuisine, et plus particulièrement à la pâtisserie. 

Après de premières expériences au sein de grandes maisons telles que Ladurée et Pierre Hermé, elle apprend aux côtés de la journaliste culinaire Julie Andrieu l’art d’écrire des recettes. 

Par la suite, c’est auprès de Guy Savoy qu’elle se forme à la haute gastronomie, pour devenir cheffe consultante pour des restaurants et événements, mais aussi animatrice et formatrice au cœur d’écoles de cuisine, tout en continuant à se perfectionner au théâtre et à se produire sur scène. 

Si depuis toujours Vanessa Krycève joue et cuisine, elle est également très sensible aux causes écologies, environnementales et sociales. En 2016, elle ne supporte plus d’être le témoin impuissant de ce qu’elle identifie comme une gigantesque crise européenne de l’accueil. Après avoir entendu l’histoire d’une famille de réfugiés syriens qui s’est vu servir de la soupe au porc dans un centre d’accueil en Allemagne, elle décide de mettre son expérience de cuisinière au profit des migrants. Son ambition ? Rassembler, fédérer et agir en groupe dans l’amour et la détermination, pour réparer cet accueil défaillant et apporter une petite contribution à l’édifice d’un monde meilleur. 

À travers la création du RECHO, Vanessa Krycève œuvre depuis 2016, avec le soutien de nombreuses et nombreux partenaires, bénévoles, cuisinières et cuisiniers, pour créer du lien social entre populations accueillies et accueillantes et pour développer le vivre-ensemble par la cuisine. En quatre ans, l’association compte plus de 20 000 repas cuisinés et partagés ensemble, 9 semaines de missions sur des lieux d’accueil en France et en Belgique, notamment à Grande-Synthe. 

En 2018, la toute première édition du Grand RECHO, restaurant éphémère solidaire et engagé, s’est déroulée à Arras, mobilisant plus de 900 Arrageois.e.s, personnes réfugiés, chefs engagés et bénévoles. 

Depuis juin 2019, le RECHO s’est installée aux Cinq Toits, une ancienne caserne de gendarmerie située au cœur du 16ème arrondissement et réinvestie en centre d’accueil. Ici, la Table du RECHO a pour vocation de provoquer la rencontre et le partage, et de favoriser l’insertion grâce à la cuisine. Le restaurant propose une cuisine éthique et responsable vis-à-vis de l’Homme et de l’environnement avec un menu à très faible empreinte carbone, composé à partir de produits bio, locaux et de saison. Aux fourneaux, 7 personnes réfugiées sont accompagnées par la cheffe du restaurant, Valentine Guénin, afin de les former aux différents métiers de la restauration grâce au Dispositif Premières Heures, mis en place par la Ville de Paris. 

Nous recrutons un.e chef.fe de cuisine pour notre restaurant la Table du RECHO.  Fiche de poste sur ce lien 

Au-delà de son restaurant d’insertion, le RECHO est aujourd’hui également un traiteur solidaire et événementiel

L’association LE RECHO  -  Pour un faire un Don  - En savoir plus : Leur Facebook - Leur Instagram

Les recettes de Vanessa Krycève

Le reportage de Pauline Boulet :

La reporter Pauline Boulet a rencontré Haitham Karachay qui était aux manettes des cuisines de La Résidence, à Ground Control Paris 12ème .

(Tous les 6 mois, un nouveau chef s'y installe. ) Ce chef syrien de 39 ans a tout appris de la cuisine en France, après avoir fui Damas et obtenu le statut de réfugié politique en 2015. Aujourd’hui, il rêve d’ouvrir son propre restaurant et de lancer un service traiteur proposant une cuisine d’inspiration franco-syrienne.

Instagram d'Haitham Karachay

Les recettes d'Haitham Karachay :

Haitham Karachay
Haitham Karachay © Radio France / Pauline Boulet

La chronique cuisine d'Elvira Masson :

  • L’histoire de Usha Prabakaran, la reine du pickle en Inde.

Avec la recette de pickle de chou-fleur aigre-doux

► (Ré)écouter la chronique

La chronique vin d'Antoine Gerbelle :

  • Migrants, ils sont devenus ouvriers viticoles en Touraine

► (Ré)écouter la chronique

La programmation musicale :

  • DAM -  Emta njawzak yamma
  • TINARIWEN/Cass MCCOMBS   - Kel tinawen
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.