Houmous, moutabal, taboulé... hommage à la cuisine du pays du cèdre avec deux chef.fe.s !

Mezze
Mezze © Getty

Alan Geaam

Chef du restaurant Qasti, Alan Geaam a un parcours singulier. Passionné par la cuisine depuis toujours, il l'a apprise davantage dans les livres que dans les grandes maisons. Cet autodidacte a mis 20 ans à comprendre, s’enrichir et trouver « son » identité culinaire. Il possède aujourd’hui deux restaurants à Paris. L’Auberge Nicolas Flamel propose une cuisine traditionnelle française modernisée ; tandis que le petit dernier, « Alan Geaam », devient le rendez-vous de la haute gastronomie.

Une success-story à la française pour ce citoyen du monde qui a vécu au Liberia, au Liban, aux Etats Unis, en Italie et en république Tchèque. De ces tranches de vie, il a ramené dans ses bagages des couleurs, des odeurs, produits et savoir-faire.

Ses recettes :

Carla Rebeiz

Carla Rebeiz est la fondatrice de Eats Thyme une nouvelle enseigne entièrement dédiée à la cuisine libanaise, mais retwistée. La première adresse a ouvert à Paris, à deux pas de la Place des Victoires, rue Coquillère, début septembre.

Carla Rebeiz a d’abord fait carrière dans la finance, comme Directrice des équipes mondiales de ventes auprès de grandes banques allemandes pour les Fonds Souverains. Mais plus tard, elle a eu envie de donner plus de sens à son parcours et de se lancer dans un secteur qui la passionne, la cuisine. 

Persuadée que la cuisine libanaise a le potentiel pour séduire les amateurs de saveurs à la fois gourmandes et healthy, à Paris comme à Los Angeles, à Londres comme à Rio, Carla se consacre depuis 2 ans au lancement de son projet. 

Ses recettes :

Le reportage de Pauline Boulet

Pauline Boulet est allée à la rencontre de Raffi et Edouard Tutunjian, deux frères libano-arméniens. Ils fabriquent depuis 40 ans dans le quartier de Saint Denis des spécialités libanaises : les makaneks.

La chronique d'Elvira Masson

A 10 minutes à pied chez Eats Thyme, le restaurant de Carla, on trouve rue Rambuteau une devanture rouge et blanche sur laquelle on lit : Bachir, glaces libanaises depuis 1936. Des glaces 100% bio et qui sont une folie délicieuse. Ce matin, on déguste les parfums rose et achta.

La chronique d'Arnaud Daguin

Aux siècles légendaires où nous étions étions chasseurs, nous courrions la planète et après le gibier, selon les saisons, les migrations, les glaciations.

Ce n’était pas facile, on ne vivait pas vieux, mais toujours au grand-air et on était musclés.

La tambouille n’était pas bien copieuse, mais elle était saine et surtout très variée...

Le coup de coeur de François-Régis Gaudry

Le pain aux herbes du maquis corse d'Adriano Farano, qu'on trouve chez Pane Vivo ! Lancé en 2020, il propose de délicieux pains aux farines biologiques de blés durs de variété ancienne.

Bonus : la recette de famille

Programmation musicale

  • Rachid Taha et Flèche love - "Je suis africain"
  • Meryem Aboulouafa - "Welcome back to me"
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.