Spécialiste d’Hergé et de Derrida, auteur de BD et romancier, Benoit Peeters raconte son incroyable conversion culinaire.

Extrait de la planche dessinée par Benoît Peeters et Aurélie Aurita pour "On va déguster"
Extrait de la planche dessinée par Benoît Peeters et Aurélie Aurita pour "On va déguster" © Benoît Peeters et Aurélie Aurita

Benoit Peeters

Né à Paris le 28 août 1956, Benoît Peeters est écrivain, scénariste et professeur à l’Université de Lancaster.  Après une licence de philosophie à la Sorbonne (Université de Paris 1), il a préparé le diplôme de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) sous la direction de Roland Barthes. Il est titulaire d’une habilitation à diriger la recherche (Université de Paris 1).  Il a publié son premier roman, Omnibus, aux éditions de Minuit en 1976 et s’est consacré entièrement à l’écriture à partir de 1982, multipliant les travaux dans les domaines du scénario, de la critique, de l’édition et de la conception d’expositions.  

Spécialiste d’Hergé, il a publié trois ouvrages qui ont fait date : Le Monde d’Hergé (Casterman, 1983), Hergé, fils de Tintin (Flammarion, 2002) et Lire Tintin. Les Bijoux ravis (Les Impressions Nouvelles, 2007). Théoricien et critique, il est l’auteur plusieurs essais sur la bande dessinée, le scénario et l’écriture en collaboration, ainsi que sur Chris Ware et Raoul Ruiz.  Une longue complicité avec François Schuiten lui a permis de construire avec lui la série d’albums Les Cités obscures. Seize volumes (alternant bandes dessinées et récits illustrés) sont parus aux éditions Casterman (1983-2009) ; ils ont obtenu de nombreux prix et ont été traduits dans une dizaine de langues.  

Passionné par le récit sous toutes ses formes, et les rapports du texte et de l’image, Benoît Peeters collabore aussi avec d’autres dessinateurs (Frédéric Boilet, Alain Goffin, Anne Baltus), une photographe (Marie-Françoise Plissart), des musiciens (Didier Denis, Bruno Letort) et des cinéastes (Raoul Ruiz, Jaco Van Dormael).  Il a réalisé trois courts métrages, de nombreux documentaires (dont la série « Comix » pour Arte), ainsi qu’un long métrage, Le dernier plan (2000). 

Il est également l’auteur de grands entretiens filmés avec Alain Robbe-Grillet.  Souvent avec François Schuiten, il a conçu plusieurs expositions dont Le Musée des Ombres, Hergé dessinateur, Au Tibet avec Tintin, Architectures rêvées, Les Métamorphoses de Nadar, Rêves de pierre, Le Théâtre des images, Tu parles !? le français dans tous ses états, ainsi que la scénographie de la Maison Autrique à Bruxelles.  Auteur de la première biographie de Jacques Derrida, traduite dans six langues, il publie aussi la biographie de Paul Valéry intitulé Valéry. Tenter de vivre (Flammarion, 2014).   

Conseiller éditorial chez Casterman, il est aussi le directeur des Impressions Nouvelles.

Leur BD : Comme un chef _(_scénario Benoît Peeters, dessin Aurélia Aurita, préface Pierre Gagnaire, parution le 17 janvier 2018 chez Casterman )

LIRE I Le commentaire de planches de Comme un chef par Benoît Peeters et Aurélia Aurita

Aurélia Aurita

Elle a publié ses premières bandes dessinées dans Fluide Glacial. Invitée à participer au collectif Japon, elle se rend une première fois dans l’Archipel. C’est le coup de foudre. 

C’est à Tôkyô qu’elle réalise les surprenantes pages de Fraise et Chocolat. Paru en français en mars 2006 puis en cinq autres langues, l’ouvrage reçoit un accueil exceptionnel. Fraise et Chocolat 2 paraît en 2007, suivi de Je ne verrai pas Okinawa, qui retrace les déboires de l’auteure avec les services d’immigration japonais. Tenue d’écourter son séjour, la dessinatrice rentre définitivement en France début 2008. Au centre de l’attention médiatique, elle publie en 2009 Buzz-moi, qui raconte comment elle vécut ce tourbillon suscité par le succès de ses albums. 

Après l’album jeunesse Vivi des Vosges, écrit en collaboration avec Frédéric Boilet, Aurélia passe une année en immersion au Lycée Autogéré de Paris, dont elle tirera LAP

Un roman d’apprentissage, paru en 2014. Son dernier livre, Comme un chef.

La leçon de dessin d'Aurelia Aurita 

Comment j'ai dessiné Comme un chef : 

Les recettes proposées par Benoît Peeters

Hommage à Paul Bocuse par François-Régis Gaudry

Pour ré écouter l'émission du 15 juin 2014 qui lui avait été consacrée Le site

La programmation musicale 

  • O me o my - SON LITTLE  
  • Vivons cachés - PETIT FANTOME
  • Dédicaces de Benoît  PEETERS  et Aurélia AURITA au Festival d'Angoulême le vendredi 26 janvier de 11h30 à 13h
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.