De Shabbat à Pessa’h, la Pâque juive qui commence ces jours-ci, on plonge dans les marmites juives ashkénazes…. cuisinées et racontées par nos invités Marc Grossman et Elisabeth Kurztag.

De Shabbat à Pessa'h, les saveurs ashkénazes
De Shabbat à Pessa'h, les saveurs ashkénazes © Marc Grossman

Marc Grossman

Marc Grossman a grandi dans une maison juive non pratiquante nourrie d’influences culinaires multiples. Il s’inspire de ces racines diverses pour nous proposer sa version personnelle du shabbat mais aussi des recettes casher pour toute la semaine.

Son livre : Recettes shabbat : et autres recettes casher de tous les jours - Paru le 24 mars 2021 aux Editions Marabout

Ce livre recense plus de 100 recettes, des classiques comme le hallah, la soupe aux boulettes de matzo, le chou farci, le tcholent, le hamentashen et le cheesecake, mais aussi des recettes issues d’autres cultures adaptées aux règles du cacherout comme les guimauves, le pad thaï végétarien, le poulet façon coq au vin ou le clafoutis de sa belle-mère française

Toutes les adresses sur son site 

Marc Grossman
Marc Grossman / Charlotte Lascève

Elisabeth Kurztag

Conférencière au MAHJ  (Le musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme) depuis son ouverture en janvier 1999.

Elle propose, au sein de l’équipe de médiation, plusieurs parcours liés soit à Shabbat, soit au Marais historique ou gustatif, soit aux « Délices de … Le MAHJ  - Hôtel de Saint-Aignan, 71 Rue du Temple, 75003 Paris - 01 53 01 86 53

Les recettes de Marc Grossman

Les recettes proposées par Elisabeth Kurztag

Le coup de coeur de François-Régis Gaudry

  • Restaurant Limmat

41 Rue Estelle, 13006 Marseille -  04 91 47 49 35

LILIAN GADOLA - cheffe du restaurant

Mardi au samedi midi (jusqu’ à 15 heures) / Vendredi et Samedi Soir

Plats 9.50-13 € / Entrées 4 et 5.50 € / Dessert 4 € / Verre de vin 2.50 à 3.50€

Site restaurant  (site en construction)

Lilian Gadola, devant son restaurant
Lilian Gadola, devant son restaurant © Radio France / François-Régis Gaudry

La chronique cuisine d'Elvira Masson

  • Le hareng, le poisson de la cuisine juive ashkénaze.

A lire : _« Hareng, une histoire d’amour » d_e Cathie Fidler et Daniel Rozensztroch (Ed. Pointed Life Press NY).

Recette : Inlagd sill, le hareng mariné à la suédoise

 Faire mariner les filets de harengs frais (ou dessalés si impossible d’en trouver des frais) détailler  en morceaux de 2 cm dans un mélange de 150 ml d’eau,

5 c à s de vinaigre blanc 

 80 g de sucre 

Porter à ébullition puis laisser refroidir. 

Ajouter un oignon émincé, une dizaine de grains de poivre, une feuille de laurier, une carotte détaillée en rondelles. 

Mettre au frais quelques jours, une semaine, voire beaucoup plus.

Le coup de lame d'Arnaud Daguin

  • La chronique du vampire

Misérables mortelles, misérables mortels !

Si j’ai quitté mon château des Carpates, ma crypte coquette, mon cercueil douillet, si j’ai déployé mes ailes de chauve-souris en direction de Paris….

Si moi, oui MOI, le comte Dracula, je m’abaisse à vous parler ce matin dans le poste, ô périssables individus, c’est tout simplement que vous commencez à me plaire !

Oui, vous m’intéressez enfin, éphémères humains ! 

Et pas seulement en tant que casse-croute ! 

Vous avez éveillé, non pas mon appétit, mais ma curiosité, fugaces créatures !

Et comment donc ? Par une rumeur, parvenue au fin fond de mon fief tranfilvanien (fé pas fafile de m’efprimer avec mes infisives vous favez…)  

Une rumeur qui a fait frémir mes oreilles pointues !

Elle prétend que vous autres, hominidés ô combien provisoires, avez désormais LE GOÛT DU SANS !

Pour accéder - comme moi - à la vie éternelle, vous seriez devenus ASSOIFFES DE SANS !

Et tous vos aliments en sont dégoulinants ! Lisez les emballages, il y a du SANS partout :

Du SANS colorant, du SANS conservateur, du SANS sucre ajouté, du SANS sulfite, du SANS nitrite, du SANS phosphate, du SANS glutamate, du SANS….

Euh… Comte Dracula ?

Comment osez-vous m’interrompre, infime individu ????

Pardon Monseigneur ! Vous vous méprenez. Ce « SANS » n’est pas une boisson, mais une soustraction.

Hein ? Comment ??? Alors c’est le VIDE qui vous nourrit ?? Le NEANT qui vous alimente ? Vous mangez du RIEN ? De l’ABSENCE ? 

Non mais bon sang de bon sang ! 

Vous avez la veine, oui la veine, vous les vivants, de jouir d’une Terre riche et féconde, où mille nourritures poussent, croissent, meuglent, bêlent, cancanent, glougloutent… 

Une pitance riche, variée, par nature et par Culture équilibrée, savoureuse et donc naturellement dépourvue d’additifs.

Mais votre Terre, négligeables humains, qu’en avez-vous fait ??

Vous l’avez saignée !

Oui saignée jusqu’à l’anémie ! Ses fruits étiolés, blafards, exsangues, n’ont plus ni vertus ni saveurs.

Alors qu’avez-vous inventé, méprisables pantins ?

Les additifs pardi ! Les simulacres ! Les colorants pour singer la fraîcheur, les arômes pour voler au secours de l’insipide, les conservateurs pour momifier ce qui n’a jamais été vivant. 

La cosmétique alimentaire !!

Et maintenant ? Et bien vous changez d’avis ! 

Constatant les dégâts de cette chimie sur vos périssables organismes, dépassés par la vigueur de vos métastases et l’obésité de vos enfants, vous faites machine arrière.

Et c’est ainsi que vous vient la SOIF DU SANS !

Voilà que vous débarrassez vos aliments de tout artifice ! 

En sont-ils meilleurs pour autant ? Bien sûr que non ! 

Car enfin, bon sang de de bon sang, ce n’est pas en démaquillant un cadavre qu’on le ressuscite !

Dérisoires parasites ! Si vous voulez prolonger un peu votre existence sur cette planète bientôt épuisée, c’est de l’AVEC qu’il faut lui transfuser ! Pas du SANS !

Pas de pain SANS gluten mais du pain AVEC du bon gluten.

Pas de fromages SANS microbe mais des fromages AVEC les bons microbes,

Pas de régimes SANS gras mais des gueuletons AVEC du bon gras.

Et pour produire tout ça, il vous faut des sols AVEC infiniment de Vie, AVEC des vers de terre, AVEC des champignons pour qu’il y pousse des plantes AVEC des papillons qui butinent, AVEC des brebis qui broutent…

Bandes d’obsolètes programmés ! Bricolez-vous un monde sans SANS, ça urge !

Et vous verrez : l’AVEC, c’est la VIE !

La programmation musicale

  • Gael FAYE Chalouper    
  • BAKAR 1st time
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.