Musique, autour de Yasmina Benbekaï

Benjamin Clémentine
Benjamin Clémentine © Micky Clement

Benjamin Clémentine

A 22ans, Benjamin Clémentine quitte Londres pour tenter sa chance à Paris. Il est repéré il y a deux ans alors qu’il joue dans le métro.

C’est en s’appropriant un toy-piano, reçu en cadeau d’anniversaire à l’âge de six ans, que Benjamin commença son apprentissage musical. Aujourd’hui âgé de 24 ans, il est auteur-compositeur, chanteur, pianiste et story-teller dans la grande tradition de Randy Newman ou Gil Scott-Heron, aux accents folk et blues teintés de soul et de jazz. Sa vie mystérieuse et son passé douloureux se révèlent de chanson en chanson. Son univers singulier nous renvoie aussi bien à Nina Simone qu’à Terry Callier ou encore Screamin’ Jay Hawkins.

Benjamin Clementine est depuis peu signé sur le nouveau label Behind, créé par Lionel Bensemoun (La Clique) et Matthieu Gazier (Ekler'o'shock), sur lequel sortira au mois de juin, un premier EP composé de trois titres piano-voix.

Concerts :

5 Juillet, Calvi on the rocks, Calvi12 Juillet, Francolofolies, La Rochelle

Milla Brune
Milla Brune © radio-france

Milla Brune

Milla Brune est une musicienne originaire de Bruxelles.

Ayant grandi dans un environnement musical où se côtoyaient musique classique, baroque et jazz, à ce bagage elle ajoutera des influences soul et rythme & blues. En 1997, elle collabore avec John Arcadius, un artiste world/acoustique d’origine béninoise. Avec lui, elle fera plusieurs tournées en Afrique de l’Ouest et en Europe. En 2007, elle rejoint l’artiste rap/afro Baloji en tant que chanteuse lead, avec lequel elle tournera notamment en Europe, au Canada et au Brésil. Toujours dans l’univers World, suite à sa rencontre avec Marie Daulne du groupe Zap Mama, elle intègre le groupe et commence à tourner aux quatre coins du globe pendant plusieurs années. Dans un autre registre, en 2006, elle assure seule la partie chant de la tournée européenne du rappeur américain Guru et le projet « Jazzmataazz ». En parallèle à ses activités de choriste, elle poursuit son projet solo et sort en 2009 un premier EP à tendance Nu-Soul There’s Love.

Son nouvel EP, The Other Woman est sorti à l’automne 2012. A la fois Pop, Soul, urbain et Jazz, son travail se veut être le reflet d’une émotion simple et vraie.

Concerts:

8 Mai, festival Stoemp, Bruxelles17 mai, bazzar Festival, Bruxelles14 Août, festival Magic Mirror, Bruxelles.

La chronique de Baptiste Etchegaray

Lebanese Rocket Society
Lebanese Rocket Society © radio-france

Invités: Joana Hadjithomas & Khalil Joreige

Joana Hadjithomas et Khalil Joreige forment un couple de réalisateur, scnéristes et producteurs libanais. Ils sont également artistes plasticiens.

Leur travaux sont constitués de films de fiction, de documentaires, d’installations photographiques ou vidéo, de textes. Ils naviguent entre plusieurs médiums en toute liberté mais en tissant des liens profonds thématiques et formels entre leurs diverses réalisations. Ils travaillent sur des thèmes comme la latence, l’émergence de l’individu dans des sociétés communautaires, le rapport à l’image, à la représentation, la difficulté de vivre un présent, d’écrire l’Histoire. Ils ont notamment dirigé Catherine Deneuve en 2008 dans Je veux voir présenté au festival de Cannes dans la sélection Un Certain Regard.

Leur nouveau projet The Lebanese Rocket Society traite de l'aventure spatiale libanaise des années 1960. Très populaire à l'époque, cette conquête de l'espace a pourtant été oubliée. L'enjeu est alors d'essayer de reconstruire cette histoire à partir du peu de traces qu'il en reste.

Le projet comprend un long métrage documentaire : « The Lebanese Rocket Society , l’étrange histoire de l’aventure spatiale libanaise », et une série d’installations artistiques présentées à la Galerie In Situ, qui interrogent notre perception du passé et du présent ainsi que les notions mêmes d’imaginaire. Elles questionnent également les grands évènements historiques et les mythologies de ces années-là : le panarabisme et son déclin après la défaite de 1967 mais aussi la guerre froide, la conquête spatiale, les grandes idées révolutionnaires ainsi que l’aspiration à la modernité et la contemporanéité.

« The Lebanese Rocket Society , l’étrange histoire de l’aventure spatiale libanaise » en salles aujourd’hui.

L'agenda culturel d'Alexandre Héraud

Exposition Brasilia
Exposition Brasilia © FRANCOIS GUILLOT/AFP

Exposition Brasilia, un demi-siècle de la capitale du Brésil ,__ jusqu'au 15 juin au siège du Parti Communiste.

Invitée: Patricia Trautmann , productrice.

"Le siège du Parti Communiste Français accueille une exposition exceptionnelle intitulée « Brasilia, un demi-siècle de la capitale du Brésil », retraçant la construction et l’histoire de cette cité utopique et futuriste, depuis la grande plaine désertique et inhabitée du Planalto Central à son inauguration en 1960 puis à son inscription au Patrimoine de l’humanité en 1987.

Chef-d’œuvre de l’architecte Oscar Niemeyer, de l’urbaniste Lucio Costa et du paysagiste Roberto Burle Marx, « Brasilia » représente l’un des événements architecturaux majeurs du 20ème siècle. À travers un ensemble de documents inédits, objets rares, photographies historiques et maquettes, l’exposition témoigne de la pensée moderniste de ses bâtisseurs tout en leur rendant hommage. Le siège du Parti Communiste Français a lui-même été construit par Oscar Niemeyer, entre 1966 et 1971, véritablement achevé en 1980, et classé monument historique en 2007."

Les liens

Milla Brune

The Lebanese Rocket Society

Exposition Brasilia, un demi-siècle de la capitale du Brésil

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.