Bertrand Bossard & Elodie Varlet

Tania de Montaigne invite Bertrand Bossard et Elodie Varlet pour leur performance Ego imposteur au 104 à Paris dans le cadre de la Nuit Ouf!

Nuit Ouf! au 104
Nuit Ouf! au 104 © Radio France

Note d'intention : Lorsqu'on achète le journal Libération, notre premier réflexe est souvent de regarder qui est le "héros du jour" en quatrième de couverture, est-ce qu'on le connaît, et quelle personnalité publique a, ce jour, été passée dans la fabrique d'icônes d'un photographe de Libé.

C'est un plaisir malhonnête, inavouable et coupable : on lit d'un oeil mauvais, ou avec fascination, les grands et les moins grands se faire mettre en boîte par un journaliste, en des termes souvent réducteurs car un portrait, c'est si court pour faire un portrait. Quant à la photo, elle fascine, car elle est l'art de faire d'un être du domaine public, pas toujours beau quoique par définition connu, une œuvre d'art... fonds et lumière choisis, expressions profondes du sujet choisies pour l'occasion... La quatrième de couv de Libé sacralise pour un jour une personnalité, dans un miroir aux alouettes de l'égo qui dupe tout le monde et personne à la fois.

L'installation de Bertrand Bossard joue avec ce protocole très codifié, en l'ouvrant aux anonymes, aux citoyens qui n'ont pas leur trogne reconnaissable par tout un chacun ou presque. Ce faisant il offre le plaisir trouble de devenir, soi aussi, la vedette d'un jour. Mais il montre aussi l'envers du décor : le piège de l'ego qui se referme sur soi : fini l'anonymat, et bonjour l'entrée dans la fosse aux lions du domaine public où l'on déchire ce que l'on ne peut que méconnaître, car pour connaître, il faut plus qu'un beau portrait et une interview....


Leeroy

Leeroy au Sentier des Halles
Leeroy au Sentier des Halles © Radio France

Yasmina Benbekaï invite le chanteur Leeroy qui entame une carrière solo. Cet ancien du collectif Saïan Supa Crew interprètera deux titres en live pour les auditeurs d'Ouvert la nuit: "Quand je serai petit" et "Ton pote".

Retrouvez le en concert au Sentier des Halles:

_Les 15 et 29 mai

_Les 12 et 26 juin


Hervé Martin-Delpierre

Stéphane Roszewitch sera en compagnie du documentariste Hervé Martin-Delpierre pour nous parler de son documentaire Sport, Mafia et Corruption qui sera diffusé le 8 mai sur ARTE.

Sport, Mafia, Corruption - Martin Delpierre
Sport, Mafia, Corruption - Martin Delpierre © Radio France

Synopsis : De Hong-Kong à Londres en passant par Milan et Zurich, cette grande enquête nous entraine dans les zones d’ombre et les dérives d’un véritable phénomène de société qui menace les règles et l’esprit du sport. Avec un chiffre d’affaires estimé à 500 milliards de dollars dans le monde en 2011, les grandes épreuves sportives font l’objet de paris colossaux sur Internet (1 milliard d’euros de mises sur la dernière finale de la Ligue des Champions). Miroir de notre société, ces jeux en ligne profitent de la mondialisation des flux financiers sur le mode du système boursier. Pas une semaine depuis un an sans qu’une nouvelle affaire n’éclate... La raison ?... Les paris sportifs sont manipulés par le crime organisé et ils sont devenus malgré eux la machine à blanchir l’argent sale la plus simple, efficace, rentable et la plus redoutable jamais inventée !... Aujourd’hui, les organisations internationales comme l’ONU, le CIO, INTERPOL, les gouvernements des pays occidentaux et leurs polices, les grandes fédérations sportives (FIFA , FIT, UEFA ...) déclenchent conjointement une guerre globale et mondiale contre ces dérives.


Musiques Expérimentales, une anthologie transversale

Aurélie Sfez nous parlera du livre de Robert Philippe: Musiques expérimentales, une anthologie transversale d'enregistrements emblématiques (éditions Le mot et le reste). Ce sera l'occasion pour elle de proposer aux auditeurs sa propre compilations inspirée des écrits de R. Philippe.

Musiques Expérimentales, une anthologie transversale - Philippe Robert
Musiques Expérimentales, une anthologie transversale - Philippe Robert © Radio France

Résumé : Une anthologie comme celle-ci, c'est un peu comme une cour de récréation. On n'est pas non plus là pour faire ami-ami avec tout le monde. C'est le moment de vérité, en tête-à-tête avec l'autre. Au pire, on pourra toujours se faire son album perso des douloureuses, des impossibles, des horreurs et des mochetés. Au mieux, on se sera fait des petites listes et des notes de disques à trouver, des que personne n'a chez soi. C'est fou ce que ça permet de renouer comme liens qu'on ignorait totalement - c'est ça qu'est drôle. De découvrir que ce petit bruit suspect qui avait attiré notre attention, au plus jeune âge, dans un disque de pop anglaise, d'autres en font une œuvre entière. Ça ne venait donc pas de nulle part, ni par hasard. Peut-être même que c'était déjà une référence, un clin d'œil, et l'on n'en savait rien. Ne nous décourageons pas. Il y a des tas de choses fantastiques, lumineuses, extraordinaires, inouïes, merveilleuses, ici, dans les pages à suivre.----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Xiaoling Zhu & Simon Pradinas

Alexandre Héraud nous propose un départ pour la Chine, à la rencontre de l'ethnie des Dongs en compagnie de la réalisatrice Xiaoling Zhu et de Simon Pratinas pour leur documentaire La Rizière .

La Rizière - Xiaoling Zhu
La Rizière - Xiaoling Zhu © Radio France

Synopsis : LA RIZIERE est la chronique d'un village du sud de la Chine, qui nous fait découvrir la vie d'A Qiu, une fille de 12 ans, et celle de sa famille, pendant quatre saisons au milieu des rizières. La mort de la grand-mère qui élevait ses petits enfants va obliger les parents à quitter leurs emplois sur des chantiers en ville et à revenir vivre au village.

Au croisement de la modernité et de la tradition, la petite A Qiu a décidé qu’elle deviendrait un jour écrivain… Réalisé avec des villageois, comédiens non professionnels, La Rizière est le premier film tourné entièrement en langue Dong.


Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.