• Les chorniques de Stéphane Roszewitch , Baptiste Etchegaray et Elodie Maillot

Stéphane Roszewitch invite le réalisateur Stan Neumann pour son documentaire Léonard de Vinci, la restauration du siècle qui sera diffusé sur Arte le 8 avril à 15h45.

L'ultime chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci, la Sainte-Anne
L'ultime chef-d'oeuvre de Léonard de Vinci, la Sainte-Anne © Radio France

A l’occasion de l’exposition L’ultime chef-d’œuvre de Léonard de Vinci, la Sainte Anne qui aura lieu au musée du Louvre du 29 mars au 25 juin 2012, ARTE diffuse un documentaire inédit sur l’opération de sauvetage spectaculaire menée sur ce chef d’œuvre. La vierge est assise sur les genoux de Sainte Anne, sa mère. C’est un des tableaux les plus beaux, les plus ambitieux, mais aussi les plus mystérieux de Léonard de Vinci. Cinq siècles après, on s’interroge encore sur son véritable sens. L’artiste l’a commencé vers 1500, en même temps que la Joconde et il n’a cessé de le reprendre jusqu’à sa mort en 1519. Le tableau est toujours en partie inachevé.

Baptiste Etchegaray reçoit Adrien Bosc , fondateur de la revue Feuilleton dont le premier exemplaire est sorti à l'automne 2011.

Revue feuilleton
Revue feuilleton © Radio France

"Feuilleton" c'est quoi? C'est 256 pages de reportages étrangers et de nouvelles littéraires, le tout accompagné d’infographies, d’illustrations et de photographies. Le meilleur du reportage étranger. Un bel objet à mi-chemin entre littérature et journalisme, au croisement du livre et du magazine, qui présente une certaine vision du monde sans prétendre ni à l’exhaustivité ni à l’illusion de l’objectivité.

Pourquoi ce titre ? Feuilleton est le titre de la rubrique culturelle des journaux allemands. Feuilleton trône en haut des pages culturelles comme sur d’autres les termes “Politique”, “Economie” ou “Sport”. Contrairement aux journaux français, les journaux allemands ont conservé le terme “Feuilleton”. Ces pages sont très populaires et contribuent fortement à l’image de marque d’un journal.

Elodie Maillot nous présentera le livre Retromania de Simon Reynolds paru dans sa version française le 9 février dernier aux éditions le Mot et le Reste.

Retromania - Simon Reynolds
Retromania - Simon Reynolds © Radio France

Revivals et remakes, culture pop revisitée, mode et musique vintages, retro ou hipster, samples à l’infini, recyclages à gogo et nostalgie écrasante… Il semble que la ” rétromania ” soit une des caractéristiques principales, si ce n’est le phénomène central, de la pop culture d’aujourd’hui, de la musique en particulier. Telle est la thèse présentée ici par Simon Reynolds. Il cherche ainsi à comprendre si ces formes de la nostalgie bloquent le chemin à toute créativité ou bien si nous nous retrouvons nostalgiques précisément parce que notre époque viendrait à manquer d’élan créatif ?

  • L'invité de Tania de Montaigne

C'est le groupe World Kora Trio qu'invite ce soir Tania de Montaigne . Composé de Chérif Soumano , joueur de Kora, de Eric Longsworth , violoncelliste électrique et de Jean-Luc Di Fraya , percusionniste et chanteur proposent un cocktail harmonieux qui opère entre jazz et musique traditionnelle malienne.

En live ce soir avec les deux titres "Tunjaranké" et "Korazon".

World Kora Trio
World Kora Trio © Radio France

Retrouvez-les en concert:

_14 avril 2012 à 20h30 à Chateauvillain(52) - Salle des Fetes de Chateauvillain dans le cadre du festival L'Effet Papillon

_20 avril 2012 à 20h30 à Langres(52) - L'epicerie à Langres dans le cadre du festival L'Effet Papillon

_28 juin 2012World Kora Trio au Festival international de jazz de Montréal

  • L'invité d'Alexandre Héraud

Ce soir c'est l'ailleurs importé à Paris que nous propose de découvrir Alexandre Héraud . En compagnie de Richard Beraha et Junliang Pan nous parlerons de la sortie de leur livre: La Chine à Paris, enquête au coeur d'un monde méconnu chez Robert Laffont.

La Chine à Paris, enquête au cœur d’un monde méconnu - Richard Beraha & Junliang Pan
La Chine à Paris, enquête au cœur d’un monde méconnu - Richard Beraha & Junliang Pan © Radio France

Résumé du livre:

Malgré une présence centenaire, les 450 000 Chinois de l’Hexagone, dont la moitié sont originaires de la province de Wenzhou, constituent une communauté largement inconnue. La population chinoise de France a explosé ces trente dernières années. Cet essor est si spectaculaire qu’il a fini par rendre visible une présence jusque-là discrète, en Seine-Saint-Denis (Aubervilliers), à Paris (3e, 11e, 13e et 19e arrondissements) comme dans nombre de villes françaises. Fourmilière souterraine et industrieuse, cet univers est marqué par le silence et l’opacité, au point de susciter l’indifférence, voire la suspicion.

Du primo arrivant clandestin en situation de détresse aux familles qui exhibent les symboles de réussite, le livre explore toutes les strates sociales de la communauté. Le formidable témoignage de Liwen Dong * , clandestin chinois, rend concrète cette immigration, les passeurs, les faux papiers, puis l’insertion dans la communauté parisienne, le contournement des dures lois migratoires et l’influence des groupements de commerçants et de l’ambassade de la République populaire. L’organisation sociale des Chinois de France est fascinante en effet car elle combine traditions millénaires et modernité marchande, coopération et compétition, stratégie locale et capitalisme global sauvage, patriarcat et émancipation féminine.Cette enquête exceptionnelle permet in fine de mieux comprendre, dans un marché du travail mondialisé, le phénomène de globalisation par le bas, et de questionner la France sur son modèle d’intégration.

Les liens

La chine à Paris - Junliang & Beraha

World Kora Trio

Revue Feuilleton

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.