• Les invités de Tania de Montaigne: Damien Cabanes et Fabien Henrion . Pour l'émissoin L'Art à tout prix, dont la première diffusion est ce soir à 23h10 sur France 2.

Depuis le Centre Georges Pompidou à Paris, Mircea Cantor et Samuel Rousseau, plasticiens, Damien Cabanes, peintre et sculpteur, ainsi que Guillaume Leblon, sculpteur, rivalisent pour l'attribution du rpestigieux prix Marcel Duchamp.

  • Les chroniques d' Elisabeth Quin , Elodie Maillot et Yasmina Benbekaï

La bande d'El Gusto est à l'honneur ce soir!

Elisabeth Quint s'entretient avec la réalisatrice du film El Gusto , Safinez Bousbia . Le film sort mercredi prochain, 11 janvier.

Après avoir étudié l’architecture à Oxford, elle enchaîne avec un Master de design à Dublin. En 2003, à l’occasion d’un voyage en Algérie, elle découvre par hasard le monde des maîtres de la musique chaâbi. Touchée par les destins de ces musiciens, elle éprouve le besoin de partager sa découverte en portant leur histoire à l’écran. Elle change alors radicalement de vie et pénètre dans l’univers du cinéma.

El Gusto
El Gusto © El Gusto / El Gusto

Tandis qu'Elodie Maillot est accompagnée de 4 musiciens du groupes El Gusto .

L'orchestre sort son deuxième album le 9 janvier. Ils seront en concert les 9 et 10 janvier au Grand Rex à Paris.

Ils nous interprètent 2 morceaux en live: "Min Yaati" et "El Djazaïr".

Cet orchestre regroupe deux écoles de musique : une première dotée de sonorités chaâbi des années 40-50, et une seconde tournée vers celle de la scène ''underground'' d'Alger. Ces deux concerts seront l'occasion d'apprécier le son d'instruments comme le banjo, la mandoline ou encore la derbouka et de refaire vivre la musique inventée par El Anka, dans le milieu des années 20, dans la ville d'Alger.

La réalisatrice Safinez Bousbia a rencontré par hasard « Monsieur Ferkioui » qui lui a parlé avec nostalgie d'une classe de musique fondée dans les années 40. Elle est ainsi partie à la recherche des musiciens, parvenant à réunir 42 d'entre eux. Des retrouvailles après une séparation d'une cinquantaine d'années due à la guerre et ses bouleversements, pleines d'émotion, faisant de nouveau naître cet amour pour la musique et le plaisir de la partager ensemble.

Après les retrouvailles, le projet a ensuite pris de l'ampleur et a poussé l'orchestre à tenter l'expérience scénique dans plusieurs villes à commencer par Alger puis Paris, Marseille ou encore Berlin.

Direction les Etats-Unis avec Yasmina Benbekaï, qui nous parle de l'album Undun du groupe The Roots , sorti début décembre.

  • L'invité d'Alexandre Héraud:Henri Lopès

Ecrivain et diplomate congolais:

Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Congo.

"Je suis un congolais né à l'époque où les pays d'Afrique n'étaient pas encore indépendants le 12 Septembre 1937 dans ce qu'on appelait à l'époque le Congo belge, à Léopoldville,aujourd'hui Kinshasa. En fait ma mère est juste venue accouchée en ville. Mes parents habitaient un village Maloukou où mon père vit encore. "Henri LOPES __ - Son dernier roman Une enfant de Poto Poto paraît aujourd'hui aux éditons Gallimard (dans la collection Continents noirs )

Une enfant de Poto-Poto
Une enfant de Poto-Poto © Henri Lopès - Gallimard / Henri Lopès - Gallimard

- Jeudi 9 janvier à 18h30, Henri Lopès fera une conférence qu Musée au Quai Branly, dans le cadre de l'Université Populaire du Quai Branly et du cycle "histoire mondiale de la colonisation, les grandes figures de la décolonisation", sur Patrice Lumumba, le premier ministre congolais qui fut assassiné début 1961, à l'âge de 35 ans. à l'Université populaire du Quai Branly dans le (en accès libre - Musée du Quai Branly, 37 quai Branly, Paris VII°).

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.