• Les chroniques de Yasmina Benbekaï , Elisabeth Quin et Gwenaëlle Abolivier :

Elisabeth Quin reçoit la photographe Dominique Issermann pour l'exposition Laetitia Casta qui se tient à La Maison européenne de la photographie du 18 janvier au 25 mars 2012. Pendant trois jours, Dominique Issermann a observé et photographié Laetitia Casta dans le décor des thermes de Vals.Trente-trois clichés en noir et blanc sont dévoilés à la Maison européenne de la photographie.

Yasmina Benbekaï reçoit le directeur de la rédaction des Inrockuptibles Bernard Zekri pour le New York City Rap Tour .

Gwenaëlle Abolivier s'intéresse au spectacle Pour le meileur et pour le pire du Cirque Aïtal qui se tient à l'Espace Cirque d'Anthony du 31 janvier au 18 février 2012.

Pour le meilleur et pour le pire
Pour le meilleur et pour le pire © Radio France / Cirque Aïtal

Que se passe-t-il lorsqu’une Finlandaise blonde comme les blés, Kati Pikkarainen , et un gaillard originaire du sud de la France, Victor Cathala, tombent amoureux ? Lorsqu’une frêle voltigeuse et un porteur taillé comme une armoire à glace décident de faire chapiteau commun ?

A vous de le découvrir dansPour le meilleur et pour le pire , un spectacle en forme de demande en mariage, où chaque pirouette pourrait bien être un "oui". Portés inversés, contorsions et acrobaties en tout genre : ce couple atypique lève la toile sur son intimité, à la recherche d’un équilibre entre passion du cirque et passion tout court !

  • Les invités de Tania de Montaigne :

Tania de Montaigne reçoit le quatuor Sallie Ford & The Sound Outside pour son tout premier album Dirty Radio sorti en octobre 2011. Le quatuor américain se compose de Sallie Ford (chant), Jeff Munger (guitariste), Ford Tennis (batteur) et Tyler Tornfelt (contrebasse). Il jouera, en live, pour les auditeurs de France Inter : I swear et Danger .

Dirty radio
Dirty radio © Radio France / Sallie Ford

Un vrai retour en arrière dans le décor désuet mais charmant de l'amérique des années 50 en compagnie de Sallie Ford, Jeff Munger, Ford Tennis et Tyler Tornfelt. Les sons vintage et le chant qui évoquent les années 1950 et 60 raviront les amateurs de rockabilly, de soul et de folk blues.

Le quatuor Sallie & The Sound Outside sera en concert :

  • 7 février à Paris : Le Divan du Monde (complet)

  • 8 février à Laval : 6par4

  • 9 février à La Rochelle : La Sirène

  • 11 février à Salon de Provence : Le Portail Coucou

  • 12 février à Grenoble : Le Ciel

  • 14 février à Angers : Le Chabada

  • 15 février à Nantes : Le Stérelux

  • 16 février à Rouen : Le 106

  • 17 février à Clermond Ferrand : La Coopérative de Mai

  • 18 février à Bordeaux : Le Krakatoa

  • 19 février à Cognac : West Rock

  • 22 février à Dijon : La Vapeur

  • 3 mars à Besançon : La Rodia

  • 5 mars à Lyon (Feyzin) : L'Epicerie Moderne

  • 6 mars à Annecy : Le Brise Glace

  • 7 mars à Nancy : L'autre canal

  • 8 mars à Paris : Le Divan du Monde

  • 9 mars à Vannes : L'Echonova

  • 11 mars à Amiens : La Lune Des Pirates

- 26 avril à Bourges au Printemps de Bourges

  • L'invité d'Alexandre Héraud :

Alexandre Héraud reçoit Christophe Boltanski pour son livre Minerais de sang, les esclaves du monde moderne , paru chez Grasset en janvier 2012.

Minerais de sang
Minerais de sang © Radio France / Christophe boltanski

Qui connaît la cassitérite ? C'est le principal minerai de l'étain, sans lequel nos téléphones portables, nos radios, nos télévisions et autres appareils ménagers ne fonctionneraient pas. Aujourd'hui, avec la demande accrue en matières premières d'économies en surchauffe, comme la Chine grande dévoreuse d'énergie, ces pierres anonymes ont acquis une valeur considérable. Pour la première fois, dans un livre-enquête, une traque presque policière sur plusieurs continents, Christophe Boltanski nous donne à voir, à sentir, à comprendre le prix de sang de ces lourdes roches extraites du sous-sol. Des mines du Nord-Kivu au Congo, où des gamins africains s'enfoncent sous la terre au péril de leur vie - mais que vaut leur vie ? - aux tours de La Défense, où des entreprises mondialisées disent tout ignorer du chemin qu'empruntent les minerais, notre reporter-écrivain a suivi le fil hasardeux, dangereux, qui mène de l'ombre de ces esclaves modernes à la lumière de notre consommation quotidienne. De la République Démocratique du Congo au London Metal Exchange, des marchands de Goma aux usines de Malaisie, de l'Afrique des guerres oubliées aux poubelles à ciel ouvert du Ghana, d'un bureau à l'Elysée à des rapports alarmants ignorés par la logique financière, c'est un roman-vrai, un polar de sang, d'argent, d'influences obscures, de politique.

Les liens

Myspace de Sallie Ford & The Sound Outside

Le site de Dominique Issermann

Site Internet de la Maison européenne de la photographie

Site Internet de Sallie & The Sound Outside

Site Internet du Cirque Aïtal

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.