• Les chroniques d'Elizabeth Quin , d'Aurélie Sfez et de Gwenaëlle Abolivier

Ce soir Aurélie Sfez reçoit le musicien Pierre Bastien qui jouera en live pour les auditeurs d'Ouvert la nuit .

Biographie: Après des débuts au hochet comme tout le monde, Pierre Bastien construisit vers dix ans une guitare à deux cordes, à partir des éléments du jeu " Le Petit Physicien ". Vers quinze ans il élabore une première machinerie consistant dans un métronome flanqué à droite d'une cymbale, à gauche d'une poêle à paella.Ces expériences enfantines pourront paraître dérisoires, elles le sont à peine comparées à ses premiers actes de musicien adulte, puisqu'il a d'abord l'occasion de jouer du torchon de vaisselle, le maniant comme un fouet pour le faire claquer devant le micro, dans le disque " Parallèles " de Jac Berrocal. De ce disque le public retiendra surtout un titre, " Rock'n Roll Station " avec Vince Taylor, Berrocal à la bicyclette, et Bastien dans un ostinato d'une note à la contrebasse. Malgré ce départ peu conventionnel, et grâce peut-être à la survivance simultanée d'un certain esprit dada chez ses contemporains, Pierre Bastien est alors amené à travailler avec de grands artistes : Dominique Bagouet, Pascal Comelade, Pierrick Sorin, DJ Low, Robert Wyatt ou Issey Miyake. En même temps il a longuement construit et mis au point un orchestre domestique et privé fait de dizaines de robots en Meccano, joueurs d'instruments de musique traditionnels et parfois d'objets usuels. C'est avec ces machines regroupées sous le terme Mecanium, et d'autres issues de pratiques voisines, qu'il enregistre ses albums et donne ses concerts.

Vous pouvez aussi le retrouver en concert ce mois-ci:

_ 17/03 à Nantes (Lieu Unique)

_18/03 : carte de blanche à Jérôme Thomas dans le cadre du festival Spring à Cherbourg (la brèche)

Ou pour des installations:

_ Du 8/03 au 12/03 festival Exit à la maison des Arts de Créteil

_Du 22/03 au01/04 à Maubeuge

_spectacle ICI. / Jérôme Thomas au CENTQUATRE (du 28 mars au 1er avril) et au Monfort (du 3 au 14 avril)

Elizabeth Quin reçoit Arnaud Viviant pour la parution du premier numéro de la revue Charles aux éditions La Tengo au printemps 2012.

Charles, 1er numéro
Charles, 1er numéro © Radio France / François Bégaudeau, Arnaud Viviant, éditions La Tengo

Découvrez, avec le reportage de Gwenaëlle Abolivier , le Théâtre de marionnettes Guignols de Lyon et le collectif Zonzons à l'occasion de la présentation de la biennale internationale de marionnettes de Lyon: "Moisson d'avril 2012"

Théâtre de marionnettes Guignols de Lyon
Théâtre de marionnettes Guignols de Lyon © Radio France
  • L'invité de Tania de Montaigne

Tania de Montaigne a le plaisir d'accueillir l'écrivain et critique d'art Michel Nuridsany qui nous parlera de la sortie demain chez Flammarion de son livre Andy Andy , un roman sur Andy Wahrol.

"Andy Andy" de Michel Nuridsany
"Andy Andy" de Michel Nuridsany © Radio France / Michel Nuridsany, Flammarion

« Warhol, je suis son amant. Évidemment, tout le monde me prend pour un gigolo. Ça m'amuse. Si l'on savait... Oui : j'avais une vie avant de connaître ce cher Andy. Étudiant à l'École du Louvre et voleur amateur, formé ensuite, plus sérieusement, par un collectionneur du quai Voltaire, marchand de faux qu'il savait admirablement rendre vrais, trafiquant d'armes proche des renseignements généraux que j'appelais Monsieur X, je suis devenu un excellent faussaire et un riche marchand. Au Japon, qui était un Eldorado pour des gens comme moi dans les années 60, j'ai fait fortune et rencontré Warhol. On l'appelait, alors, le survivant. C'est un peu après, alors que nous revenions de Giverny, qu'il m'a fait la proposition qui allait changer ma vie et la sienne : prendre sa place, continuer son oeuvre, entrer en possession de la marque, comme il m'a dit. Et lui ? Incroyable. Vous n'imaginez pas ce qu'il m'a demandé. » Dans cette étourdissante fantaisie, tout est vrai et le reste vraisemblable. Michel Nuridsany joue en virtuose des vertiges qu'il nous offre, ouvrant par effraction un monde où tout se mêle, le faux, le vrai et l'entre-deux. Portrait de Michel Nuridsany par Didier Pruvot © Flammarion

  • L'invité d'Alexandre Héraud

Alexandre Héraud nous propose ce soir de rencontrer Christine Barthes qui nous parlera de l'exposition Patagonie: Images du bout du monde qui s'est ouverte aujourd'hui et se tiendra jusqu'au 13 mai au Musée du quai Branly. Laissez-vous embarquer pour ce territoire du bout du monde, lieu de légendes et de mythes, que l'on découvrira en deuxième partie d'émission.

Vous pouvez retrouver toutes les informations relatives à l'exposition sur le site du Musée du Quai Branly: http://www.quaibranly.fr/fr/programmation/expositions/a-l-affiche/patagonie.html

Patagonie: images du bout du monde
Patagonie: images du bout du monde © Radio France / Quay Branly

## Les liens

Le Théâtre des marionnettes "Guignols de Lyon"

Le site de Pierre Bastien

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.