Michael Freund

Tania de Montaigne reçoit Michael Freund pour son premier roman La disparition de Deborah L. aux éditions du Seuil.

Michael Freund - La disparition de Deborah L.
Michael Freund - La disparition de Deborah L. © Radio France

Présentation de l'éditeur : « Comment en suis-je venu à m’intéresser au sort de Deborah Lifchitz, pour quelle raison ai-je un jour résolu de m’attacher au destin de cette femme dont l’existence ne me fut révélée que par hasard, au travers d’une émission sur les rites et coutumes du peuple dogon ? La seule explication que l’on peut avancer est l’étrange coïncidence qui, peu après que j’eus entendu son nom pour la première fois, me fit à nouveau croiser sa route dans un environnement cette fois bien différent : loin des Dogon, de leurs masques et de leurs danses rituelles, Deborah Lifchitz brûlait des lettres dans une obscure caserne de l’est de Paris en attendant son transfert pour Drancy…» À la fois enquête historique et récit introspectif où se mêlent vérité et fiction, le présent livre réussit le tour de force de se jouer des pesanteurs de l’histoire comme de la légèreté des consciences. Car en partant sur les pas d’une ethnologue inconnue, disparue en 1942, c’est bien à la découverte de ses propres racines que l’auteur de ces lignes se lance sans le vouloir, avec une ingénuité qui force le respect, mais ne facilite guère ses investigations, et un sens de la narration qui privilégie rebondissements et quiproquos.


Les Tistics (avec live)

Souad Belhaddad sera avec le collectif de comédiens, musiciens, auteurs, vidéastes les Tistics pour leur spectacle Les Franglaises .

Les Tistics -  les Franglaises
Les Tistics - les Franglaises © Radio France

Les Franglaises est un spectacle mêlant humour, musique, théâtre et danse. Le principe est simple: représenter en français les plus grands tubes anglophones traduits de manière littérale et malicieuse, un peu à la façon contemporaine des traductions automatiques d'internet.

Chaque chanson est accommodée à la sauce Tistics avec des arrangements vocaux originaux et des chorégraphies aussi soignées que décalées. Entre hommage et fine moquerie, les Tistics détournent la pop-culture pour offrir une revue théâtrale irrésistible, intégrant le public, et faisant de ce spectacle hybride et débridé un vrai régal musical. L’occasion pour certains de découvrir la face cachée de ces chansons qui appartiennent à la culture mondiale, et pour tous de passer un moment jubilatoire et convivial. Les Tistics testent vos connaissances musicales et entendent bien égratigner quelques grands mythes au passage...

Venez les voir / écouter sur scène :

_17 juin Pieds dans la vase – Kervignac (56)

_05 juil E. Michel Simon – Noisy-le-Grand (93)

_07 juil Festival d’AnjouPlessis-Mace (49)

_12 juil Francofolies – La Rochelle (17)


Vicky Côté

Gwenaëlle Abolivier reçoit Vicky Côté pour son spectacle Rage avec la compagnie "Théâtre à bout portant" qui se jouera au festival "Scènes ouvertes de l'insolite" au théâtre de la Cité internationale jusqu'au 10 juin .

Rage - Vicky Côté
Rage - Vicky Côté © Radio France

Résumé : Entre l'immense manque et le trop de trop, dans le grand vide à combler, on peut perdre le contrôle. RAGE, c'est presqu'une histoire d'amour. C'est presqu'une histoire de haine. C'est presqu'une vraie histoire. C'est presque quelqu'un. Quelqu'une. RAGE, c'est quand une existence se garroche, pour essayer de vivre. RAGE, c'est chercher trop, trop loin. C'est vouloir trop, trop fort. Création alliant théâtre gestuel, danse et manipulation, Rage explore cette détresse humaine qui nous habite à travers la perception de soi et le besoin des autres; à travers l'immense doute qui nous anime et l'intensité dont nous sommes capable et parfois dépassé par; à travers ce que nous sommes et ce que nous voulons être. Tentons d'être.

Un lien pour le site officiel du festival "scènes ouvertes insolites" au bas de la page


Flateurville

Baptiste Etchegaray nous parlera de sa visite de Flateurville, un lieu étrange au coeur du 10e arrondissement de Paris.

Flateurville
Flateurville © Radio France

600 mètres carrés s’ouvrent au visiteur égaré qui se promène de pièces en pièces sur divers étages découvrant tour à tour de multiples objets : des vieilles voitures, un frigo, voir un lit s’il souhaite se reposer ! Les murs sont décorés de peintures, de portraits d’hommes et de femmes confortant le promeneur dans cette atmosphère insolite qui plane dans cet endroit.

Mais Flateurville est aussi un lieu vivant de la culture parisienne. Le jeudi principalement, ce lieu s’ouvre au public et propose des concerts, des pièces de théâtre, même des moments friperies …! Cette ambiance chaleureuse se retrouve aussi au bar où tout visiteur peut déguster pour un prix modique un petit verre de rouge ou de bière tranquillement assis dans les fauteuils installés à cet effet le jeudi jusqu’à minuit et en journée pour les autres jours de la semaine.


Yannis Youlountas

Alexandre Héraud sera avec le philosophe, poète et écrivain franco-grec Yannis Yolountas pour son livre de photographies Paroles de murs athéniens paru le 8 janvier dernier aux éditions Libertaires, dans la collection "paroles animées".

Yannis Yolountas - Paroles de murs athéniens
Yannis Yolountas - Paroles de murs athéniens © Radio France

La Grèce actuelle vue du côté de ceux qui luttent. Un hommage aux insurgés, à leur audace, à leurs utopies. Un témoignage de solidarité. Des photos pour ressentir, des textes traduits pour comprendre, des citations pour renforcer la perspective. Yannis a suivi l’ensemble des événements depuis les premières grandes émeutes de décembre 2008, muni de son appareil photo et de sa plume, aux côtés des animateurs du mouvement.

La Grèce est notre passé. Elle est aussi notre avenir.

« Les forces vives du monde entier s’éveillent d’un long sommeil. La Grèce est au centre de cette violence d’un monde à créer, appelée à supplanter la violence absurde d’un monde fasciné par le progrès de son autodestruction.» Raoul VANEIGEM __


Les liens

Les Tistics

Flateurville

Festival scènes ouvertes de l'insolite

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.