• Les chroniques de Souâd Belhaddad ,Aurélie Sfez et Baptiste Etchegaray :

Souâd Belhaddad reçoitCaroline Simonds , directrice fondatrice de l'association Le Rire Médecin , et Patrick Dordoigne , clown.

Du 17 janvier au 18 février, une exposition Nez rouge toi-même ! aux salons des Prévôts de l'Hôtel de Ville de Paris.Le Rire Médecin y fête ses 20 ans à travers les photographies de Jacques Grison qui a suivi les hôpiclowns dans leur quotidien.

Aurélie Sfez est venue avec le Quatuor Béla , composé de Frédéric Aurier, Julien Dieudegard, Julian Boutin, Luc Dedreuil, qui jouera en live pour nous ce soir. Tous issus des conservatoires supérieurs de Paris et de Lyon, ces quatre musiciens s'enrichissent des musiques électroacoustiques, improvisées, actuelles et traditionnelles.

Quelques dates de leur tournée :

  • les 11 et 12 janvier à la Cité de la Musique, Paris

  • le 12 janvier au Collège des Bernardins, Paris

  • le 26 janvier à la Rampe, Echirolles

  • du 4 au 7 février à Rennes

  • le 9 février à l'Université de Rennes 2

  • le 12 février centre chorégraphique de Belfort

  • le 18 février à l'Embarcadère de Montceau

  • le 3 mars au Théâtre Charles Dullin

  • le 6 mars et le 14 mai à la Comédie de Clermont

  • le 13 mars au Festival Musiques en Scène

  • le 24 mars et le 11 mai au Théâtre Charles Dullin, Scène Nationale de Chambéry

  • le 15 mai au Théâtre de Villefranche

  • les 26 et 27 mai à l'Atelier du Plateau à Paris

  • le 30 juin à l'Espace Culturel de Chaillol

Baptiste Etchegaray nous parle de la master class de Steven Spielberg qui a eu lieu lundi 9 janvier à la Cinémathèque Française. Un cycle de projections des films de Spielberg a cours jusqu'au 3 mars.

  • Les invités de Tania de Montaigne :

Gregory Lassus-Debat (directeur de la publication) et Berangère Portalier (rédactrice en chef) du magazine Causette. De mars 2009 à aujourd'hui, ce magazine "plus féminin du cerveau que du capiton" s'est fait une place de choix dans les kiosques à journaux.

  • L'invité d'Alexandre Héraud :

Kéthévane Davrichewy est une romancière d'origine géorgienne.

Son nouveau roman Les Séparées paraît aux éditions Sabine Wespeiser. La Mer noir e était paru en 2010.

Ce roman fait entendre la voix de deux amies, Alice et Cécile, séparées depuis cinq ans. Une plongée dans le passé et les années Mitterrand, la fin de l'enfance et la complexité des sentiments

Si Kéthévane Davrichewy est née à Paris en 1965, ses souvenirs sont liés à un pays plus lointain, celui de la Géorgie dont sont originaires ses grands-parents. Petite, elle vit avec leur exil et leur mémoire qui alimentent son imaginaire. Il y a, dans cette famille unie et nombreuse, des traditions conservées, des repas où on chante et où on danse, un bonheur à vivre qu’on voudrait immuable… Elle a fait des études de lettres modernes, de cinéma et de théâtre, puis a été longtemps journaliste et pigiste. A l'occasion du lancement de la collection de contes à l’école des loisirs, elle a retrouvé des histoires géorgiennes et plein d'autres livres ont suivi. Elle élabore aussi des scénarios de films et écrit des chansons. Elle travaille dans la presse jeunesse et a publié en 2004 son premier roman pour adultes, "Tout ira bien" aux éditions Arléa, puis en 2010, "La Mer Noire" aux éditions Sabine Wespieser.

La mer noire
La mer noire © Sabine Wespieser / Sabine Wespieser

« La mer noire » paru en janvier 2010 chez Sabine W: Tamouna s'apprête à fêter ses 90 ans entourée de ses enfants, de ses petites-filles, et de Tamaz son amour de jeunesse. Elle se souvient de cette année de 1918, où elle a quitté avec sa famille la Géorgie pour la France, pour fuir les bolchéviques. Elle s'est alors retrouvée coupée de ses racines, de son pays natal et de Tamaz. Prix Version Femina-Virgin Megastore 2010, prix Landerneau 20

Les liens

Causette

Le Rire Médecin

Le quatuor Béla

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.