• 21h/22h :

Les chroniques d'Elisabeth Quin , Yasmina Benbekaï et Baptiste Etchegaray .

Ce soir, Elisabeth Quin nous présentera les films Des vents contraires (Jalil Lespert) et 17 filles (Muriel et Delphine Coulin), sortis cette semaine dans les salles. Elle s'intéressera au rapport entre la crise et le focus mis sur le thème de l'enfance dans le cinéma.

Yasmina Benbekaï recevra Gilles Clément . Ce guitariste de jazz autodidacte, chanteur et compositeur connu pour avoir été l'accompagnateur d'Henri Salvador, a sorti en octobre dernier un disque pour enfant intitulé Blues d'écolier ... Il sera acompagné au chant par Isabelle Benhadj .

Baptiste Etchegaray est allé visiter à l'improviste le 6B , immeuble à Saint-Denis entièrement occupé par des artistes et jeunes entrepreneurs. Ce nouveau lieu de création et diffusion pluridisciplinaire est à la fois un témoin et acteur de la transformation du quartier dit de "gare-confluence".

  • 22h/23h :

Rencontre avec Peio Serbielle et Jacques Gaillot . Peio Serbielle est un musicien et chanteur d'origine basque qui présente actuellement le film Xan Naiz Ni, Voyage en terres sauvages , qu'il a créé en collaboration avec Marc Large et Patrice De Villemandy. Il s'agit d'une fresque sauvage avec des paysages filmés en Pays Basque et au sud de l'Occitanie. Les commentaires sont extraits du Roman de Marc Large, Xan de L'Ours et le film aborde des thématiques liées à la nature, la montagne, l'environnement et ses mythes. Le film est proposé dans différents lieux de rencontre. La musique originale est tirée de l'album Naiz, enregistré par Peio Serbielle en 2008 avec la participation de Renaud. Peio Serbielle enregistre actuellement l'album Zara , deuxième volet de sa trilogie musicale.

Il viendra accompagné de Jacques Gaillot , anciennement Evêque d'Evreux. Homme de terrain, Jacques Gaillot est intervenu en faveur de Peio Serbielle lors de son inculpation en octobre 2004 pour "association de malfaiteurs" avec des dirigeants de l'organisme indépendantiste basque ETA.

Il a récemment publié Quand on aime, il ne fait jamais nuit aux éditions Mordicus.

Dans sa chronique Gwenaëlle Abolivier vous fait entendre ce soir la voix d’un scientifique, d’un physicien … plus encore d’un prix Nobel qualifié par l’assemblée suédoise en 1991, « d’Isaac Newton de notre temps » : il s’agit de Pierre-Gilles de G ennes.

Les liens

Site de Peio Serbielle

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.