Musique, autour d'Aurélie Sfez

Mendelson
Mendelson © radio-france

Mendelson

Ce groupe brasse allègrement toutes ses influences, mélange les histoires vécues, les histoires inventées, et s'en sort au final haut la main, inventant au passage quelque chose de totalement inédit. Changeant, nourri d'ambiances et de couleurs différentes, parfois très noir et puis très drôle aussi, avec grand orchestre ou juste une guitare sèche, très intense souvent, et puis soudain très calme, contemplatif, Mendelson invente une musique vivante et organique.Après deux albums : L’avenir est devant en 1997 et Quelque part en 2000 et de nombreux concerts (France, Espagne, Suisse, Belgique), sans rien perdre ni de son mordant ni de sa grande singularité, Mendelson publie Seuls au sommet , tout simplement, son meilleur disque. Rock, c'est évident : le son, la manière, les références… Avec des textes très bien écrits et qui racontent, avec un sens aigu du détail, une foule d'histoires, de tranches de vie, de personnages servis par une formation originale 2 guitares, batterie et orgue Hammond.En 2007, Pascal Bouaziz, l'homme derrière Mendelson, revient avec le quatrième album du groupe, Personne Ne Le Fera Pour Nous.

Concerts :

23 mai à PARIS, Cabaret sauvage (19eme) + Jandek dans le cadre du festival “Villette Sonique”

oum
oum © radio-france

Oum

Oum el Ghaït Benessahraoui voit le jour à Casablanca le 18 avril 1978. Très jeune, elle rejoint une chorale de Gospel, où elle interprètera à 14 ans ses premiers solos avec timidité et émotion mais surtout avec une voix impressionnante. À 17 ans, avec son premier titre «Tel est ton coeur» qu’elle a écrit pour soutenir une opération caritative «les malades du coeur», elle fait avec succès ses premièrs pas à la télévision. OUM intègre en 1996 l’Ecole d’Architecture de Rabat et elle poursuivra ses études jusqu’en 2002. Parallèlement elle commence à offrir ses premières prestations en public. Avec une voix puissante et expressive, les répertoires de ses idoles, Aretha Franklin « The Queen Of Soul », Ella Fitzgerald ou Withney Houston n’ont plus de secret pour elle. En 1998 OUM, fait un saut dans l’univers hip hop et RnB avec Djo Catangana, producteur et créateur du groupe parisien Mafia Trece. En 2002 OUM est remarquée par Philippe Delmas qui l’invite à Paris et pendant 2 ans, elle alterne séances d’enregistrements et concerts live à Casablanca avec le groupe Brotherwood. Mais en 2004, ne se reconnaissant plus dans l’univers de la variété française, OUM met fin à son expérience parisienne. En rentrant au Maroc, elle va à la rencontre de nouveaux univers, le gnaoui et le hassani, dans lesquels ses origines sahraouies trouvent un écho. Cette même année, elle se produit avec Barry, musicien qui évolue dans la fusion, sur les scènes des festivals d’Essaouira, Tanjazz, ainsi qu’au BAM festival de Barcelone.

La chronique de Perrine Malinge

jean -yves jouannais
jean -yves jouannais © radio-france

Invité: Jean-Yves Jouannais pour "L'encyclopédie des guerres" au centre georges pompidou et à la comédie de reims.

Avec la visite spectateurs assidus de l'Encyclopédie des Guerre: Véronique Marrier et Jean-François Pauvros , venu avec sa guitare pour une Improvisation guitare-voix autour du thème de la guerre.

4 ans déjà que cette drôle d'histoire a commencé. Un jeudi par mois au Centre Pompidou, et un mercredi mensuel à la Comédie de Reims, quelques centaines de fidèles se pressent pour écouter les récits de Jean-Yves Jouannais. Un ancien critique d'art qui a largué les amarres pour se consacrer à un projet artistique fou :

Jean-Yves Jouannais lira son ouvrage en train de s'écrire, de manière exhaustive, séance après séance. Seront projetés durant la lecture tous types d'illustrations : cartes, photographies, tableaux, extraits de films, actualités d'époque, dessins animés, vidéos d'artistes, etc. Cette lecture illustrée, comme une encyclopédie en pop up, s'apparente à une performance parce que chaque entrée est commentée en direct, critiquée, réécrite au fur et à mesure.

« Cela s'appelle, en toute modestie, L'Encyclopédie des guerres . C'est un livre en train de s'écrire, et qui va s'écrire en public, sur scène...

Jean-Yves Jouannais est né en 1964 à Montluçon. Rédacteur en chef de art press (1991-1999) et cofondateur de la Revue perpendiculaire (1995-1998), il a également été commissaire de nombreuses expositions, dont «Le Fou dédoublé. L’idiotie dans l’art du XXe» (Moscou, 2000), «Lost in the supermaket» (Fondation Ricard, 2001), «La Force de l’art 02» (Grand Palais, 2009) ou «Topographies de la guerre» (BAL, 2011). Comme critique d’art et écrivain, il a publié, entre autres, Des nains, des jardins. Essai sur le kitsch pavillonnaire (Hazan, 1999), Prolégomènes à tout château d’eau (Inventaire/Invention, 2004), L’idiotie : Art, vie, politique-méthode (éd. Beaux-arts magazine, 2003) et, chez Verticales, un roman, Jésus Hermès Congrès (2001) et un essai littéraire Artistes sans œuvres. I would prefer not to (2009, réédition préfacée par Vila-Matas) qui avait donné lieu à une exposition collective à la Fondation Ricard en hommage à l’écrivain fictif « Félicien Marbœuf (1852-1924) ».

Son dernier livre L'usage des ruines est paru en 2012 aux éditions Verticales.

"L'encyclopédie des guerres" au centre georges pompidou jusqu'au 13 juin 2013. prochaine séance: jeudi 23 mai

Et à la Comédie de Reims: mercredi 15 mai à 19h30

L'agenda culturel d'Alexandre Héraud.

rencontres d'ici et d'ailleurs
rencontres d'ici et d'ailleurs © radio-france

Invité : Jean-Raymond Jacob, Directeur artistique

Lieu de confrontations et d’échanges, les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs sont le rendez-vous annuel que la compagnie Oposito propose à sa ville et à ses habitants. Point d’ancrage de la compagnie dans la cité, cette manifestation se déroule essentiellement en extérieur. En quinze ans, cette initiative est devenue un événement partagé par un public francilien de plus en plus nombreux.

Les compagnies présentes sont invitées à y produire leurs créations, mais aussi à prendre part à un spectacle monumental où se conjuguent les différents savoir-faire des équipes. Ce moment, écrit et mis en scène par la compagnie Oposito, donne un caractère particulier et unique aux Rencontres. Celles-ci sont aussi le lieu privilégié pour les premières rencontres avec le public des spectacles créés au « Moulin fondu » par les compagnies accueillies en résidence.

les Rencontres d’Ici et d’Ailleurs auront lieu les 24, 25 et 26 mai à Noisy-le-Sec (93).

Les liens

le site de Mendelson

OUM

jean -yves jouannais

les rencontres d'ici et d'ailleurs

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.