Musique, autour de Yasmina Benbekaï

Faada Freddy

Abdou Fatha Seck, connu sous le nom de Faada Freddy est un rappeur sénégalais né en 1975. Il est le fondateur du groupe de rap Daara J avec N’Dongo D.

Créé en 1992, Daara J sort rapidement des frontières du Sénégal et fait les premières parties de Wyclef Jean, Mos def ou Les Rita Mitsouko. Leur troisième album Boomerang paru en 2003 obtient le BBC World Award du Meilleur Album Africain. Resserré au duo fondateur sous le nom de Daara J Family, le groupe collabore ensuite avec Damon Albarn (Blur, Gorillaz) pour le projet African Express

Faada Freddy se lance en 2013 dans un projet solo, The Gospel Journey, signé sur le label Think Zik ! à qui on doit la découverte d’Ayo. Ce disque composé uniquement de voix et de percussions corporelles sortira en Septembre.

Il joue ce soir en live les titres "Little black sandals" et "Borom__ bi".

Concerts :

18 Mars, Comedy Club, Paris19 Mars, Le Trianon - première partie de Tété, Paris26 Mars, La Nouvelle Eve, première partie d'Emilie Gassin, Paris28 Mars, Alimentation Generale, Paris29 Mars, La Balle au Bond, Paris,12 Avril, La Bellevilloise Paris

La Gale
La Gale © radio-france

La Gale

Karine Guignard aka La Gale est une rappeuse d’origine suisse et libanaise.

Elle découvre le rap à 10 ans avec Public Enemy et achète son premier disque de NTM à 13 ans. Elle se tourne ensuite plutôt vers le punk et, à 15 ans, joue en concert avec son groupe en cachette de son père. Après un passage aux arts décos et en musicothérapie, elle a suivit une formation d’ingénieur du son et de technicienne du spectacle. Elle fait aussi la « prof de rap » dans des ateliers d’écriture pour les jeunes des quartiers.

Elle rappe depuis 2006 et a à son actif près d’une centaines de concerts. Son premier album dévoile un univers sombre et des textes écrits à cran. Elle incarne les contradictions de son époque, dénonce les injustices sociales et critique les gouvernements.

La Gale figure à l’affiche de deux films : De l’Encre écrit par le duo La Rumeur pour Canal +, où elle campe une rappeuse franco-algérienne aux côtés de Béatrice Dalle, et Opération Libertad de Nicolas Wadimoff.

Son premier album éponyme est sorti le 28 janvier chez Vitesse Records et elle est actuellement en tournée dans toute la France.

Elle joue ce soir en live le titre "Passe ton chemin, fais ta vie".

Concerts :

21 Mars, Festival Nouvelles Scènes, Niort29 Mars, L’Original Festival, Lyon3 Avril, La Maroquinerie, paris11 Avril, L’Echonova, St Ave18 Avril, La Fourmi, Limoges20 Avril, Le Chato’do, Blois23 Avril, Festival Impetus, Belfort24 Avril, Les Inouis du Printemps de Bourges, Bourges3 Mai, La Vapeur, Dijon4 Mai, La Péniche, Châlon sur Saone17 Mai, La Bobine, Grenoble18 Mai, Sapifestival, St Jans Capelle24 Mai, Victoire 2, Montpellier30 mai, Connexion live, Toulouse31 Mai, Le Cap, Aulnay-sous-bois

La chronique de Stéphane Bou

Pierre Bayard - Aurais je été résistant ou bourreau?
Pierre Bayard - Aurais je été résistant ou bourreau? © radio-france

Pierre Bayard

Pierre Bayard est un universitaire, écrivain et psychanalyste français né en 1954. Normalien, il a commencé à enseigner la littérature à l'université Paris-VIII en 1986. Son premier livre paraît aux PUF en 1990 : "Il était deux fois Romain Gary". __

Il s’est fait connaître avec son essai Comment parler des livres qu'on n'a pas lus ? dans lequel il nous encourage à avoir un rapport décomplexé à la lecture. Il renouvelle ce dispositif dans Comment parler des lieux où l'on n'a pas été ? où il passe en revu les auteurs qui ont parlé de lieux où ils ne se sont pas rendus. Il défend une notion de « critique interventionniste », opposée à une critique neutre et non-engagée vis-à -vis des œuvres littéraires. Il défend les valeurs de vérité, de justice et de créativité en lecture.

Pierre Bayard poursuit son questionnement en 2013 avec Aurais-je été résistant ou bourreau ? Il se projette cette fois au temps de la seconde guerre mondiale et tente d’examiner les choix auxquels il aurait été confronté.

L'agenda culturel d'Alexandre Héraud

Festival international du film d'Aubagne 2013
Festival international du film d'Aubagne 2013 © radio-france

Invité: Anne-Gaëlle Rodeville

Anne-Gaëlle Rodeville est la déléguée générale du Festival International du film d’Aubagne depuis 2003.

Le FIFA est le seul évènement consacré à la jeune création cinématographique et à la relation son/musique pour l’image. Il a trois axes principaux : soutenir la diffusion internationale des premières œuvres, offrir un espace de formation et promouvoir la diversité culturelle. Véritable lieu de travail et de rencontre, le festival soutient les jeunes réalisateurs, scénaristes et compositeurs. Tout un volet de la programmation est consacré à l’éducation à l’image avec des programmes destinés aux plus jeunes et des ateliers. Le public peut y découvrir un cinéma jeune et vibrant mais aussi assister à des projections de grands classiques. Une Master Class de composition à l’image est proposée aux jeunes compositeurs qui closent le festival par un ciné-concert.

La 14e édition du Festival international du film d’Aubagne aura lieu du 18 au 23 mars.

Evénement(s) lié(s)

Participez à Ouvert la nuit !

Les liens

Festival international du film d'Aubagne

Cinélatino, 25e rencontres de Toulouse

Les invités

Les références

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.