Elsa Boublil remplace Alexandre Héraud

Emmanuel Finkiel

Tania de Montaigne invite le réalisateur Emmanuel Finkiel pour la sortie de son film Je suis , en salle depuis le 11 avril.

Affiche Je suis
Affiche Je suis © Radio France

Synopsis :

« Que nous veut ce piège

D’être présents bien qu’exilés,

Encore que loin en allés ? »

Verlaine

Ils ont été des sportifs, des amoureux, des responsables, des parents, des enfants. Et puis un jour, accident de parcours, accident de vie, accident vasculaire cérébral.

Durant plusieurs mois, Emmanuel Finkiel a filmé les efforts quotidiens de trois patients, de leur famille et du personnel soignant dans un centre de rééducation. Ephéméride sensible et émouvant de l’évolution de ces hommes et femmes sur un chemin qui les mènera à recouvrer leur conscience et leur identité.


Ewert and the Two Dragons

Elodie Maillot reçoit le groupe pop-folk estonien Ewert and the Two Dragons qui a sorti au début de l'année son deuxième album, Good Man Down , et qui jouera en live pour les auditeurs de l'émission. Emporté par son leader Ewert Sundja, le groupe a été salué comme l'une des plus belles tentatives pop-folk du moment; les mélodies et harmonies sont envoutantes et l'énergie des choeurs bruts nous laisse en apesanteur comme le suggère la vidéo ci-dessous.

Ewert and the Two Dragons
Ewert and the Two Dragons © Radio France

Ewert and the Two Dragons sont en tournée dans toute la France, retrouvez-les:

_Le 18 AVRIL au Point éphémère

_Le 19 à Cenon au Rocher Palmer (Bordeaux)

_Le 20 à Toulouse, au Connexion Café

_Le 21 à Hyères les palmiers pour le festival Faveur de Printemps

_Le 24 à Belfort à la Poudrière

_Le 25 au Printemps de Bourges

_Le 23 MAI à Nantes au Stéréolux

_le 24 à Strasbourg à la Laiterie

_Le 25 à Lyon à l'Epicerie moderne

_Le 26 au festival Europa Vox à Clermont-Ferrand

Merci à Kadri Polluveer pour la traduction.


IZM

Yasmina Benbekaï fait venir le réalisateur IZM qui, dans le cadre du festival Série Mania présentera la saison de la série Les Lascars en diffusion demain soir au Forum des Images à Paris et en juillet sur Canal Plus.

Les lascars
Les lascars © Radio France

Synopsis:

Les Lascars , c’est le quotidien d’une inséparable bande de potes, Pieds Nickelés des cités, qui ont grandi ensemble dans le même quartier de Condé-sur-Ginette au cœur de la « culture de la vanne », des « bastons de regards » et des « gros mythos ». Aujourd’hui les parents de Jo déménagent au bled et lui laissent leur appartement. Autant dire que la « good life » peut commencer ! U

Un format comédie librement inspiré de la série et du long métrage d’animation du même nom.


Comment j'ai fait mon dictionnaire

Pour sa chronique "littératures oubliées", Eva Bester nous parlera d'un ouvrage d'Emile Littré, Comment j'ai fait mon dictionnaire pour tout savoir sur... comment il a fait son dictionnaire

Emile Littré - Comment j'ai fait mon dictionnaire
Emile Littré - Comment j'ai fait mon dictionnaire © Radio France

Résumé:

En 1841, l’éditeur Louis Hachette confie à Émile Littré (1801-1881) la rédaction d’un dictionnaire de la langue française, dont le dernier volume est imprimé en 1872. Dans l’intervalle, plus de 400 000 pages écrites, d’innombrables heures d’obstination, la succession de multiples collaborateurs – lexicographes, correcteurs, typographes, imprimeurs… –, sans compter la guerre franco-prussienne et la Commune. Comment j’ai fait mon dictionnaire n’est pas l’ode d’Émile Littré à sa propre gloire, mais le récit d’un travail titanesque, semé d’embûches, traversé de doutes, le témoignage d’un temps où un dictionnaire se rédigeait sur des petits bouts de papier qui, assemblés, ont fini par constituer l’immense œuvre que l’on sait.


Loo Hui Pang

Elsa Boulbil nous propose de partir pour le Cambodge avec son invitée Loo Hui Phang dont le livre, 100 000 journées de prière s Tome 2 parait le 20 avril chez Futuropolis.

Loo Hui Phang - Cent milles journées de prières Tome 2
Loo Hui Phang - Cent milles journées de prières Tome 2 © Radio France

Résumé :

L’oiseau de Louis est mort. Mais il vit dans les rêves éveillés, les cauchemars ou les fantasmes de l’enfant. À la fois protecteur et guide, l’oiseau, devenu énorme et décharné, conduit Louis sur une terre de cendres, désolée et morbide. Il faut y voir, bien sûr, le lieu métaphorique du génocide cambodgien, cette terre ravagée par les Khmers rouges, qui déportèrent et assassinèrent 1,7 millions de personnes entre 1975 et 1979. L’oiseau apprendra à Louis que son père n’était pas un tueur, comme il le craignait, mais bien une victime de la folie meurtrière des Khmers rouges.

Louis, peu à peu, avec l’aide de l’oiseau, esquisse le portrait jusqu’alors vide de son père, l’homme que sa mère aima, jusqu’à la douleur.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.