• 21h/22h :

Les chroniques de Daniel Fièvet , Elodie Maillot et Guyonne de Montjou .

Daniel Fièvet nous parlera du film Contagion de Steven Soderbergh , sorti au cinéma la semaine dernière. Il est allé à la rencontre de Jean-Claude Manuguerra , virologue à l'Institut Pasteur, afin de vérifier la solidité du scénario.

Elodie Maillot recevra Rosemary Standley (Moriarty) et Marjolaine Karlin à l'occasion d'un concert en hommage au réunionnais Alain Peters, qu'elles donneront toutes les deux le 23 novembre à La Dynamo des Banlieues Bleues à Pantin, dans le cadre du festival Africolor.

Concets de Moriarty à venir :

18/11 à Mouscron

19/11 à Alençon

24/11 à Saint-Etienne

25/11 à Macon

30/11 à Massy

6/12 à La Cigale à Paris

Spectacle musical créole le Bateau Train avec Marjolaine Karlin et Damien Mandrin

-Aux Grands Moulins de Pantin le 1er décembre

-Au Cap d’Aulnay-sous-Bois le 4 décembre

-Au Bourget le 9 décembre

Le live de Botibol . Ce chanteur et musicien bordelais, du vrai nom de Vincent Bestaven, a emprunté son nom de scène à la nouvelle de Roald Dahl Mr. Botibol . Son dernier album,

Born from a Shore , est sorti en février 2011.

En live: "Through the mountains "

Concets à venir :

26/11 à Laval

28/11 au Nouveau Casino de Paris

3/12 à Rennes

15/12 à Caen

Guyonne nous présentera l'exposition La Mediterranée des 7 Dormants qui se tient aux Pénitents Noirs à Aubagne, dans le cadre de la 18e édition des Rencontres d’Averroès , « L’Europe et l’Islam, la liberté ou la peur ? » jusqu’au 24 novembre. Dans le cadre de cet évenement, elle a interviewé le comédien Michael Lonsdale, qui faisait des lectures le 14 novembre dernier sur le lieu de l'exposition.

  • 22h/23h :

Le live de Botibol: "We were foxes "

Rencontre avec Ryoko Sekiguchi . Née à Tokyo, cette poète et traductrice vit à Paris depuis 1997.

Son dernier livre, Ce n'est pas un hasard : chronique japonaise , est paru en octobre aux éditions P.O.L

Ce n'est pas un hasard : chronique japonaise
Ce n'est pas un hasard : chronique japonaise © Radio France /

Une femme originaire du Japon se trouvait à Paris le 11 mars 2011, au moment où le Japon subissait un tsunami qui déclenchait la catastrophe nucléaire de Fukushima. Elle rend compte des questions et des propos qu'elle a entendus durant les jours qui ont suivi et décrit l'ambiance qu'elle a observée sur place trois semaines plus tard.

Elle est venue accompagnée de Patrick Honnoré , traducteur.

La chronique de Gwenaëlle Abolivier, autour d' Hiroshima mon amou r d'Alain Resnais.

Les liens

Site de Marjolaine Karlin

Les Rencontres d'Averroès - 18e édition

Site de Botibol

Editions P.O.L

Le blog de Ryoko Sekiguchi

Les références

L'équipe

Mots-clés:
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.