Musique autour d'Aurélie Sfez

Anakronic Electro Orkestra
Anakronic Electro Orkestra © radio-france

Deux ans après l’album SPEAK WITH GHOSTS, Anakronic Electro Orkestra revient et dépoussière les vieux grimoires de la musique Yiddish. Ces enchanteurs de l’ère numérique pratiquent une alchimie toujours aussi efficace, un mysticisme à grand coup de zéros et de uns, au son d’une musique traditionnelle qu’ils rendent subversivement moderne.

Au-delà d’un simple mélange, ce disque est une appropriation totale du répertoire Ashkénaze. Le hip-hop incisif mâtiné d’une chanson joyeuse (Lady Mydriasis) contraste avec cet autre morceaux de rap où quatre-vingt années de musiques et de tendances sont rassemblées dans trois minutes trente d’une efficacité jubilatoire (Noise in Sepher II feat. Taron Benson). Égaré mais heureux, on se retrouve trimballé d’une techno rageuse aux accents bulgares (Invidia) jusqu’à des montées hallucinées et planantes rappelant aussi bien le rock progressif que la musique classique (Schrödinger, Cabbalistic snare).

Depuis 6 ans, AEO n’a eu de cesse de se créer un passé imaginaire, le distordre, distillant leur musique faite d’instruments acoustiques et de machines en France et en Europe, en festival comme dans les salles rock et autres clubs. Les cinq toulousains n’hésitent cependant pas à sortir de leurs sentiers battus et s’associent aux artificiers d’Eido-Production pour créer des spectacles de pyrotechnie aux accents de free-party…

Plus récemment, ils ont été appelé par David Krakauer afin de former un groupe parallèle dont on entendra prochainement beaucoup parler et avec lequel ils ont joué notamment à Varsovie et à Paris dans une Cigale pleine, étonnée et conquise.

idriss el mehdi
idriss el mehdi © Radio France

Idriss El Mehdhi

Pianiste de talent, il accompagne les ténors du coin dans les rares clubs de jazz de Casablanca.

Sa double culture est aussi musicale. Jeune homme, il suit un parcours brillant dans les prestigieuses écoles américaines de musique en France (American School of Modern Music, Bill Evans Piano Academy), tout en conservant un lien fort avec son Maroc natal. C’est ainsi qu’il y fera dix ans plus tard une rencontre décisive qui changera le cours de sa vie et qui lui ouvrira les portes du mysticisme soufi populaire : le prestigieux maalem gnaoui Mahmoud Guinea.

Idriss El Mehdi apprend à jouer du Guembri et forge son identité musicale : « Moi, le pianiste habitué depuis tant d’années à avoir à ma disposition 88 notes de musique pour m’exprimer, je me trouvais face à 3 simples cordes faites de boyaux de chèvre. Et dans ses cordes demeurait toute l’histoire de la musique, depuis sa création. »

Le jeune homme démarre alors une série d’expériences avec différentes formations, entre afro-jazz, chansons à textes et collaborations avec des grands noms de la pop et du rock français (Axel Bauer, Calogero, Julie Zenatti, Hubert Mounier…) et internationaux (Cerrone, Luz Casal, Gary Christian…).

Le natif de Casablanca puise dans son identité multiple, entre ses racines africaines et sa culture musicale anglo-saxonne rock et blues, la matière nécessaire pour la composition de ce premier disque, « Wild Bird ». Ainsi il ravive l’esprit blues acoustique, en y ajoutant du rythme. Il fait cohabiter avec intelligence une basse lourde au son granuleux, une guitare aux slides vertigineux, un jeu de piano minimaliste, le tout porté par une section rythmique puissante.

La Chronique De Stéphanie Fromentin

fables
fables © radio-france

invité: Olivier Benoit et Jean-Baptiste Fontanarosa

THEATRE DE BELLEVILLE FABLES ! au théâtre de Belleville une adaptation spectaculaire et déjantée des fables de la fontaine. Avec deux comédiens acrobates: jean-baptiste fontanarosa et olivier benoit; et des marionnettes.

Une adaptation spectaculaire et déjantée de 15 fables de Jean de la Fontaine.

Au beau milieu de ce qui semble un ramassis fortuit de rebuts, deux comédiens font défiler sous nos yeux toute une clique d’animaux curieusement humains. D’un journal, d’un carton ou d’un sac en plastique, ils font surgir toute une galerie cocasse et étonnante où chaque personnage cache un animal et chaque animal… un homme.

Ils donnent corps et voix tantôt à l’âne, tantôt au lion, tantôt au chien et tantôt au loup.Ils nous guident en équilibristes à travers des histoires patiemment agencées, parmi des êtres qui nous ressemblent à s’y méprendre.

"la compagnie tabola rassa et le Théâtre de Belleville vous invitent ! Si vous venez de la part de France Inter, une place vous sera offerte pour une place achetée. Un seul mot à prononcer pour obtenir ce précieux sésame: FRANCE INTER ! au 01.48.06.72.34. Offre valable Le jour de votre choix dans la limite des places disponibles". BON SPECTACLE !!!

PROLONGATIONS JUSQU'AU 28 JUILLET

du JEU. au SAM. à 19H30, DIM. à 17H

L'agenda culturel d'Alexandre Héraud.

promenades photographiques
promenades photographiques © radio-france

Invité : Odile Andrieu

Promenades photographiques à Vendôme

L’édition 2013 des Promenades photographiques de Vendôme ouvrira ses portes le 21 juin 2013 , pour ne les refermer qu’autour du 15 septembre . Au programme, trois mois d’expositions gratuites, une coopération photographique France/Quebec, ainsi qu’une réflexion mise en scène par trois commissaires d’exposition autour de la question Etre humain ?

Arrêtez-vous à Vendôme , qui vous propose, pendant trois mois, vingt-trois expositions gratuites de photographes dont on ne fait plus la renomée : PeterKnapp, Jean-FrançoisRauzier, GaborSzilasi, DoreenLindsay, ainsi que de nombreux autres artistes tels que RémiChapeaublanc, Amauryda Cunha, ChristianLamontagne, AriVersluis et EllieUyttenbroek, FrédéricNauczyciel, GuillaumeAmat, CyrusCornut (Prix ANI 2012), ChristopheAgou etStéphane C.

Seront également présentées les photographies d’OlivierCoulange (prix Insertion Solidarité 2012), Eric Franceschi , Thomas Goisque (Galerie Le Figaro /Le Figaro magazine ), Jean-Nicholas Guillo , Michel Lagarde , Robin Maltête , Jehanne Milou , Denis Paillard , mais aussi les lauréats du prix Mark Grosset (Marie Ormières et Sarker Protick), l’atelier PEM.

Renseignements promenadesphotographiques@gmail.com http://www.promenadesphotographiques.com

Les liens

Anakronic electro Orkestra

idriss el mehdi

FABLES !

promenades photographiques

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.