Rinaldo Allessandrini, Le Couronnement de Poppée

La Fortune ni la Vertu ne peuvent rivaliser avec l’Amour qui, d’un signe, fait changer le monde : tel est le message que porte Le Couronnement de Poppée , ultime chef-d’oeuvre de Monteverdi.

Parfait connaisseur de Monteverdi, Rinaldo Alessandrini partage manifestement la conception épurée de Robert Wilson. Le chef romain respecte ainsi la constitution des orchestres vénitiens du XVIIe siècle, limités à une dizaine de cordes. Sans doute veut-il par cette sobriété instrumentale ne pas couvrir les chanteurs et laisser le texte assurer le théâtre, précaution indispensable dans un opéra toujours à mi-chemin entre le récitatif et l’air.

Le couronnement de Poppée
Le couronnement de Poppée © Radio France
LE COURONNEMENT DE POPPÉE de Claudio Monteverdi. Direction musicale de Rinaldo Alessandrini. Mise en scène de Robert Wilson. Opéra de Paris, Palais Garnier, jusqu’au 30 juin (08 92 89 90 90)

Les liens

Opéra de Paris, Palais Garnier

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.