• Les chronique d'Elisabeth Quin , Elodie Maillot et Gwenaëlle Abolivier :

Elisabeth Quin reçoit Serge Bramly, pour le livre Les baisers , qu'il a co-écrit avec Jean Coulon. Les baisers est paru le 8 février 2012 (Flammarion).

Les baisers
Les baisers © Radio France / Serge Bramly

Symbole de la passion amoureuse ou de l'amour maternel, mais aussi de la transgression et de la mort, l'échange de baiser est largement représenté, des décors antiques aux formes les plus variées de l'art contemporain. Baisers illustre les plus grands thèmes mythiques, comme la rencontre d'Anne et Joachim à la Porte dorée, les amours de Jupiter, celles de Roméo et Juliette, de Paolo et Francesca, etc.

Cet ouvrage rassemble plus de 200 chefs-d'œuvre, d'Hokusai au Corrège, de Jérôme Bosch à Andy Warhol, de Brancusi à Picasso. Le texte érudit de Serge Bramly, à la fois analytique et évocateur, est nourri de descriptions et d'anecdotes poétiques.

Elodie Maillot reçoit Emel Mathlouthi , pour son premier album Kelmti Horra sorti le 24 janvier 2012. Elle jouera, en live, pour les auditeurs de France Inter : Yezzi et Ma Lkit .

Kelmti Horra
Kelmti Horra © Radio France / Emel Mathlouthi

Kelmti Horra , dix titres principalement en arabe (tunisien et littéraire), avec quelques escapades en français et en anglais. Les chansons sont largement inspirées de moments-clé de sa vie et du monde.

Elle sera en concert :

  • Café de la Danse à Paris, le 6 mars à 19h30

  • Institut du Monde Arabe à Paris, le 16 mars à 20h30

  • La Poudrière à Belfort (90), samedi 17 mars et vendredi 6 avril à 20h30

  • Le Pédiluve à Chatenay Malabry, le 22 mars

  • Magic Mirror à la Défense à Puteaux, le 28 mars à 20h

  • Docks des Suds à Marseille (13), jeudi 29 mars à 19h30

  • La Batterie à Guyancourt (78), vendredi 30 mars à 20h30

  • Maison De La Musique Et De La Danse à Valence (26), jeudi 26 avril à 20h30

  • Salle Des Congres - Espace Diamant (Theatre Municipal) à Ajaccio (20), mardi 22 Mai 2012 à 20h30

  • Port de Meze à Meze (34), dimanche 22 juillet à 19h

Gwenaëlle Abolivier s'intéresse au spectacle Vibrations de la compagnie 14 : 20, qui s'est tenu au Théâtre de Chaillot, du 14 au 17 février 2012.

La Cie 14:20 est l’initiatrice d’un nouveau mouvement artistique : « La Magie Nouvelle ». Vibrations , spectacle marquant de ce nouveau courant, propose de découvrir ce langage singulier où le détournement du réel est pensé comme un enjeu artistique, où le corps n’est plus contraint par la réalité. À la recherche du « sentiment magique », le spectacle est un moment suspendu, volé à l’agitation du monde, un parcours magique et onirique qui convoque la danse, le théâtre d’objets, ainsi que les arts du cirque.

La compagnie jouera également :

  • Théâtre de Cusset(03), le 28 février à 20h30

  • Le Channel à Calais(59), les 16 et 17 mars à 20h30__

  • L' Onde à Vélizy(78), vendredi 23 mars à 20H30__

  • Le Lieu Unique à Nantes(44), le__ 24 avril à 20H30

  • L'invitée de Tania de Montaigne :

Tania de Montaigne reçoit Emmanuelle Laborit , pour la mise en scène de la pièce de théâtre Héritages écrite par Bertrand Leclair. La pièce est jouée à l'International Visual Theatre, du 15 février au 4 mars 2012 (Paris 9).

Héritages
Héritages © Radio France / Emmanuelle Laborit

Julien Laporte, sourd profond de naissance, revient vingt-cinq ans plus tard dans la maison de famille qu’il a fuie à l’âge de vingt ans. L’héritage qu’il revient liquider, est aussi celui de l’histoire des sourds, notamment du congrès de Milan qui, en 1880, interdit la langue des signes dans l’éducation des sourds pendant près de cent ans.

  • L'invité d'Alexandre Héraud :

Alexandre Héraud reçoit Akli Tadjer , pour son livre La meilleure façon de s'aimer , paru en janvier 2012 (J-C Lattès).

La meilleure façon de s'aimer
La meilleure façon de s'aimer © Radio France

J'ai eu le tournis et des palpitations de coeur parce que La petite fille en robe jaune m'est apparue. Elle jouait à la marelle sur le parvis de la Grande Poste d'Alger. J'ai crié son nom, elle s'est retournée, m'a fait coucou de la main, puis elle a sauté à cloche-pied une, deux, trois cases avant de disparaître dans celle du paradis. Murée dans son silence, Fatima revisite son passé, ses secrets, ses histoires d'amour bâclées, faites de violence et de trahisons. Et, tout au bout de sa mémoire, tel un soleil ressuscité, surgit un petit enfant. Auprès d'elle, à Paris, son fils Saïd n'a toujours pas compris pourquoi sa mère n'a jamais su lui dire qu'elle l'aime.

Les liens

Myspace d'Emel Mathlouthi

Site Internet de La compagnie 14:20

Site Internet de l'International Visual Théâtre

Site Internet d'Emel Mathlouthi

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.