Cabaret Contemporain - Hommage à Moondog

Pour sa nouvelle création, le Cabaret Contemporain rend hommage au musicien Moondog , ce personnage fantasque et méconnu du grand public, qui jouait de la musique aux coins des rues du New York des années 40 et 50 avec son casque, sa lance et ses habits de Viking.

La musique de Moondog, si singulière et inclassable, explore en effet des notions auxquelles le Cabaret Contemporain, orchestre tout aussi inclassable, se réfère. De la même façon que Moondog jouait sur des percussions qu’il avait lui-même construites, les membres du Cabaret Contemporain créent leurs propres sons en inventant de nouvelles techniques et en arrangeant leurs instruments à leur manière : pince à linge sur les cordes de la contrebasse, chaîne métallique accrochée au pied des cymbales…

Pour cette création, le Cabaret Contemporain s’associe également pour la première fois à deux chanteuses suédoises : Linda Olah et Isabel Sörling , qui les accompagneront sur scène.

Le Cabaret Contemporain et son hommage à Moondog sera sur scène :

  • les 24 et 25 janvier 2014 à la Maison de la Musique de Nanterre (8, rue des Anciennes-Mairies, 92000 Nanterre, infos et réservation au 01 41 37 94 21)

  • le 29 janvier 2014 à l'Arsenal de Metz

  • le 30 janvier 2014 aux Dominicains de Haute-Alsace à Guebwiller

  • le 4 Février 2014 au Lieu Unique à Nantes

  • le 9 Février à la Machine du Moulin Rouge à Paris
Moondog
Moondog © radio-france

Robert Combas pour l'exposition "Dans les tuyaux : hommage à Maryan"

Robert Combas a apporté à l’aube des années 80 une nouvelle peinture figurative. Les historiens de l’art associent souvent son nom au mouvement de la « Figuration Libre ». Peinture faite de liberté, elle parle de la société, de la violence, de la sexualité, de la souffrance des gens, de leurs petits bonheurs, de leur petitesse, de leur grandeur …Elle s’inspire du rock dont l’artiste est un fin amateur, des images populaires, des livres d’enfance, des manuels scolaires de tout ce qui fait une culture populaire accessible à tous. Comparable à un « organisme vivant », la peinture de Robert Combas est perpétuellement en éveil, perpétuellement en quête de nouvelles nourritures.

Dans le cadre de l’exposition présentée au MAHJ depuis le 6 novembre dernier, « Dans les tuyaux : hommage à Maryan », Robert Combas a accepté de se prêter au jeu d’une rencontre avec Maryan, peintre expressionniste juif américain d'origine polonaise dont il connaissait l’œuvre, notamment cette Ménagerie humaine, publiée en 1961 aux éditions Tisné, qui donne son titre à l’exposition.

Pour cet hommage, Robert Combas a créé ou choisi une série de peintures et de dessins qui seront présentés dans les écuries de l’hôtel de Saint-Aignan : une série d'autoportraits intitulée "dans les tuyaux", une autre de constructions/déconstructions, ainsi que de grands dessins noirs et blancs qui seront présentés pour la première fois.

Le Mahj publie à cette occasion, en coédition avec les éditions Lienart, un cahier d’œuvres et de textes de Robert Combas.

L'exposition « Dans les tuyaux : hommage à Maryan » est à retrouver au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme de Paris (71, rue du Temple Paris 3ème) du 6 novembre 2013 – 9 février 2014

Robert Combas - Exposition "Dans les tuyaux"
Robert Combas - Exposition "Dans les tuyaux" ©

Les liens

Cabaret Contemporain

Robert Combas

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.