Benoît Schmider

Tania de Montaigne sera avec Benoît Schmider pour parler de la sortie de son livre Open bar , quand l'alcool et le monde de l'entreprise ne font pas bon ménage.

Benoit Schmider - Open Bar
Benoit Schmider - Open Bar © Radio France

Résumé : Open bar : les mots picotent la tête de Benoît Schmider comme des bulles de champagne. Dès la sortie du bureau les mots « open bar » font encore comme des bulles de champagne dans la cervelle : ça va être la fête ce soir, on va célébrer la super-promotion de sa carrière, la plus belle de toutes, dont tous les journaux parlent.

Repas d’affaires : open bar. Cocktail mondain : open bar. La vie de Benoît est un grand open bar. L’alcool est toujours gratuit et les lendemains de plus en plus difficiles. Réputation qui a la gueule de bois, vie qui se déglingue. Burn-out à 35 ans et c’est foutu.

À 40 ans, Benoît Schmider se réveille de l’infernal coma éthylique. Vingt ans après sa première nuit d’ivresse, il a décidé de passer à la caisse. Alors il dresse l’addition. Et ce sera vraiment open bar ce coup-là. Il va rincer la tête de ce type qui s’est foutu en l’air d’un claquement de doigts, le brillant jeune homme qui était parti sans payer : lui-même.

L’addition est salée. Mais au moins, maintenant c’est fait : l’open bar de Benoît Schmider est enfin fermé.


Albert Marcoeur & Quatuor Béla

Aurélie Sfez reçoit le Quatuor Béla accompagné d'Albert Marcoeur , à l'occasion de leur création qu'ils joueront les 26 et 27 mais prochains à l'Atelier du Plateau à Paris.

Quatuor Belà
Quatuor Belà © Radio France

L'Atelier du Plateau donne son regard sur cette collaboration artistique :

Le Quatuor Béla est le quatuor à cordes idéal pour déplacer les idées reçues et les conventions. Le quatuor revient dans nos murs avec l’étonnant Albert Marcœur, homme sans étiquette, exigeant, libre et inclassable. Ce dernier n’a comme terre d’élection que le champ des musiques obliques, où il croise de nombreux comparses aux univers aussi singuliers que le sien.

Pour ces retrouvailles, il a concocté des textes dont lui seul possède le secret et où il sera - entre autres - question de produits... détergents! Le rendez-vous est pris pour une création débridée, en compagnie de cette joyeuse et brillante équipe.

Retrouvez le Quatuor Bélaen concert :

_Du 28 juin au 1er juillet avec le Festival de Chaillol pour une création avec Youssef Hbeisch et Ahmad Al Khatib : oeuvres pour quatuor, oud et percussions

_Du 29 au 31 juillet au Festival de Chaillol

JADAYEL Création avec Youssef Hbeisch et Ahmad Al Khatib : œuvres pour quatuor, oud et percussions

_14 juillet à 18h30 au festival Cordes en Ballade (Ardèche) Montpezat-sous-Bauzon, Église Notre-Dame-de-Prévenchères

OSWALD BRITTEN CRUMB BEETHOVEN

- 3 au 14 Août : Festival des nuits d'été,


Jimmy Jay

Yasmina Benbekaï invite le producteur de hip-hop et de rap français Jimmy Jay , pour un portrait et pour parler des cool sessions qu'il produit.

Jimmy Jay - Cool sessions
Jimmy Jay - Cool sessions © Radio France

A l'heure où l'on déplore le manque de structures françaises pour faire évoluer et connaitre les jeunes artistes auprès du public, les cool sessions offrent un tremplin pour bon nombre de groupes et leur permet de faire des albums voire une carrière pour les plus talentueux.


L'Art de la fugue, compagnie Yoann Bourgeois

Gwenaëlle Abolivier nous parlera du spectacle de la compagnie Yoann Bourgeois, L'Art de la fugue , qui sera joué du 22 mai au 09 juin au théâtre du Monfort à Paris (19e).

L'art de la fugue - Yoann Bourgeois
L'art de la fugue - Yoann Bourgeois © Radio France

Le spectacle : À l’origine le programme des Fugues rassemble une série de petites danses spectaculaires pour un homme et un objet, écrites précisément sur L’art de la fugue de Jean-Sébastien Bach, chacune dans un rapport singulier à un objet particulier.

Entre contrôle et chute, chaque fugue impose une prise de risque, tant physique qu’esthétique. Si chacune de ces danses se construit, à la manière de la fugue, autour d’un motif spécifique (la marche, la chute) qui se forme, se déforme et se reforme à l’infini, le motif principal qui les réunit est le point de suspension : présent absolu, endroit idéal lorsque l’envol d’un corps atteint son apogée et lorsque la chute n’a pas encore débutée, instant de tous les possibles.

C’est d’un poème visuel qu’il s’agit, sorte «d’architecture constructiviste» cherchant à matérialiser le temps, donnant une dimension éternelle de l’éphémère.


Makenzy Orcel

Alexandre Héraud nous emmène de nouveau en Haïti avec son invité, Makenzy Orcel dont le livre Les Immortelles est à paraitre le 23 août aux éditions Zulma et qui sera présent au festival Etonnants voyageurs qui se tiendra du 26 au 28 mai à Saint-Malo.

Makenzy Orcel - Les Immortelles
Makenzy Orcel - Les Immortelles © Radio France
Les Immortelles - Makenzy Orcel
Les Immortelles - Makenzy Orcel © Radio France

Résumé : Le roman Les immortelles est une traversée de la ville de Port-au-Prince après le violent séisme du 12 janvier qui a dévasté Haïti. Une question simple : que sont devenues les immortelles, ces prostituées de la Grand-Rue, qui font métier d’amour, de chair et de désirs ?

Après le séisme, les sauveteurs ont pensé à tout : à l’eau qui manque, aux enfants orphelins, à la terre qui a tremblé et aux gens sous les décombres. Mais qui s’est soucié des putes de la Grand-Rue ?


Les liens

Quatuor Béla

compagnie yoann bourgeois

Albert Marcoeur

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.