Musique, autour d'Aurélie Sfez

Nicoletta
Nicoletta © radio-france

Nicoletta

Nicoletta viendra nous parler d'elle et de son nouvel album "Ici et Ailleurs", sortie le 18 mars chez Wagram. Elle jouera pour nous en live, "petite soeur" avec Le DJ et producteur Kinfu et, au clavier, Nicolas Gueguen.

Bengale

Le jeune groupe de bordelais, Bengale, viendra nous jouer deux lives. Leurs tubes : " Dernier Tramway" et une reprise d'IAM "Je danse le mia". Leur premier EP est disponible en digital et sortira en Vinyle pour le Disquaire Day, le 30 avril prochain.

Leurs concerts :

26 Avril au Sonic (Lyon) avec Widowspeak

24 Avril au Printemps de Bourges (Scène SFR)

8 Mai pour le festival Alors Chante! avec les BB Brunes.

La chronique de Perrine Malinge

Perrine Malinge reçoit Julien Lacroix et Séverine Astel du Collectif De Quark ainsi que Jean-Christophe Meurisse et Jean-Luc Vincent du Collectif Les Chiens de Navarre . Ces deux collectifs participent au 15ème festival Artdanthé qui se déroule au Théâtre de Vanves jusqu'à la fin avril.

15ème Festival Artdanthe
15ème Festival Artdanthe © radio-france

Collectif De Quark

Depuis 2004, le collectif de Quark a entamé un processus de mise en scène qui intègre différents textes contemporains de format relativement court à un dispositif scénique en évolution. Pour des raisons artistiques mais aussi économiques et même politiques, il envisage la création sous l’angle d’un perpétuel recyclage, réinterrogeant sur plusieurs années les mêmes textes, le même dispositif qu’il reformule inlassablement dans des configurations radicalement différentes. Les lieux où le collectif se produit peuvent aller d’une scène de théâtre traditionnelle à une minuscule galerie d’art contemporain en passant par un ancien tri postal en friche, une salle de sport ou encore l’ensemble d’un immense musée d’art contemporain (Les Abattoirs de Toulouse). Ils sont tous comédiens et metteurs en scène et ont choisi la formation collective pour faire une oeuvre singulière qui ne ressemble à aucune des créations qu’ils pouvaient faire par ailleurs dans leurs propres compagnies.

Leur spectacle "La fête", texte de Spiro Scimone est présenté au Théâtre de Vanves de la cadre du festival Ardanthé le mardi 26 mars.

Collectif Les chiens de Navarre

Après une formation de comédien à l’ERAC, Jean-Christope Meurisse, metteur en scène, se détourne peu à peu du jeu et crée les Chiens de Navarre en 2005 pour en diriger depuis le début les créations collectives. Une raclette est créée au Théâtre des Halles à Paris en 2008, puis recréée en juin 2009 dans le cadre du festival (tjcc) au Théâtre de Gennevilliers et reprise, entre autres, au Théâtre de Vanves, à La Rose des vents, au Centre Pompidou Paris, au Théâtre des Bouffes du Nord, au Festival d’Aurillac, au TAP Poitiers, au Théâtre Liberté à Toulon, aux Subsistances artistiques à Lyon... L'autruche peut mourir d'une crise cardiaque en entendant le bruit d'une tondeuse à gazon qui se met en marche est créée en novembre 2009 dans le cadre du festival Beaubourg-La-Reine au Centre Pompidou puis est reprise à la Ménagerie de Verre, au Théâtre de Gennevilliers, au festival actOral.10 et au Nouveau Théâtre de Besançon. En septembre 2010, le Centre Pompidou lui propose une carte blanche. Il crée avec le collectif une série de performances de plus de trente heures en quatre jours, intitulée Pousse ton coude dans l'axe . Certaines de ces performances sont par la suite reprise à actOral.11 ou encore au Festival Les Urbaines à Lausanne. En janvier 2012, il crée Nous avons les machines à la Maison des Arts de Créteil, au Centre Pompidou Paris, au Théâtre de Vanves et au Théâtre de Gennevilliers.

Le Collectif des Chiens de Navarre présente trois spectacles (Une raclette,L'autruche peut mourir d'une crise cardiaque en entendant le bruit d'une tondeuse à gazon qui se met en marche,Pousse ton coude dans l'axe) pendant toute une nuit le 20 avril au Théâtre de Vanves dans le cadre du festival Ardanthé le 20 avril.

Et du 14 au 25 mai, il joue la pièce Quand je pense qu'on va viellir ensemble au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris.

L'agenda culturel d'Alexandre Héraud

Laure Albin Guillot
Laure Albin Guillot © radio-france

Invité : Michaël Houlette

Michaël Houlette est le commissaire de l'exposition consacrée à Laure Albin Guillot qui s'ouvrira au Musée du Jeu de Paume à partir de demain.

Si la photographie de Laure Albin Guillot est incontestablement l’une des plus en vogue dans l’entre-deux-guerres, sa personnalité reste aujourd’hui une énigme. Car, paradoxalement, peu d’études ont été consacrées à l’œuvre et à la carrière de cette artiste. Ses premières œuvres apparaissent dans les salons et les publications au début des années 1920, mais c’est essentiellement au cours des années 1930 et 1940 que Laure Albin Guillot, artiste, professionnelle et figure institutionnelle, occupe et domine la scène photographique. Photographe indépendante, elle se consacre à des genres variés comme le portrait, le nu, le paysage, la nature morte et, dans une moindre mesure, le reportage. Technicienne hors pair, elle élève la pratique jusqu’à un certain élitisme. Photographe de son temps, elle utilise les nouveaux modes de diffusion de l’image et fournit à la presse et à l’édition des illustrations et des créations publicitaires. Elle est notamment l’une des premières en France à envisager l’application décorative de la photographie par ses recherches formelles avec l’infiniment petit. Avec la photomicrographie, qu’elle renomme “micrographie”, Laure Albin Guillot offre ainsi de nouvelles perspectives créatrices combinant science et arts plastiques.

Evénement(s) lié(s)

Participez à Ouvert la nuit !

Les liens

Théâtre de Vanves

Le collectif De Quark

Les Chiens de Navarre

Site du Jeu de Paume

Biennale Internationale Design Saint-Étienne 2013

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.