David Krakauer
David Krakauer © StimpsonJCat
  • 21h/22h :

Les chroniques d'Elisabeth Quin , Guyonne de Montjou et Aurélie Sfez .

Elisabeth Quin nous présentera le dernier ouvrage de Ben Hecht , Confession inachevée , paru aux éditions Robert Laffont en 2011. L'auteur y traite de sa rencontre avec Marilyn Monroe en 1954. Au fil des pages, il tente de lever le voile sur cette éphigie légendaire.

Guyonne de Montjou nous parlera d'Ai WeiWei , cet artiste chinois résidant aux Etats-Unis, et dont l'oeuvre est très engagé politiquement, qui a récemment été emprisonné trois mois sous de faux prétextes...

Le clarinettiste David Krakauer sera l'invité d'Aurélie Sfez. Clarinettiste virtuose des célèbres Klezmatics, David Krakauer est aujourd'hui l'une des figures les plus emblématiques et talentueuses de la mouvance proprement new-yorkaise de la nouvelle musique Klezmer, occupée à revivifier une tradition ancestrale, ouverte par nature aux influences musicales les plus diverses.Au-delà de la musique Klezmer, David Krakauer est aussi reconnu pour sa maîtrise des genres musicaux les plus variés : musique de chambre, avant-garde, rock qui l'amène à collaborer avec de nombreux ensembles : Kronos Quartet, Arditti String Quartet, Orchestre de la Radio de Berlin mais aussi John Cage, John Zorn pour ne citer qu'eux.

Quelques dates des prochains concerts :

-26/10 à Montpellier

-27/10 à Paris (salle Pleyel)

-23/03/12 à Rouen.

Et le deuxième live de Penguin Prison , projet de musique électro du new-yorkais Chris Glover , dont le premier album, Penguin Prison , est sorti le 24 Octobre 2011. Il nous interprète : Golden Train .

  • 22h/23h :

Penguin Prison nous interprète un second titre de son album : Animal Animal .

Rencontre avec l'écrivain Dinaw Mengestu .

Américain d'origine éthiopienne, il vit aujourd'hui à Paris. Son premier ouvrage Les Belles choses que porte le ciel , paru en 2007 et couronné par le Prix du meilleur premier roman étranger, abordait notamment un sujet jusque-là peu traité par la littérature américaine : la diaspora africaine, en l’occurrence éthiopienne. Avec Ce qu’on peut lire dans l’air, paru en 2011 aux éditions Albin Michel, D. Mengestu retrouve à sa manière singulière et délicate l’Afrique en Amérique.

Les liens

Myspace de Penguin Prison

Site de David Krakauer

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.