Musique, autour d'Aurélie Sfez

Alice Russell
Alice Russell © radio-france

Alice Russell

Alice Russell est née en Angleterre en 1975. Sous l’influence de son père organiste, elle s’initie dès l’enfance à la musique par le biais du chant choral, puis étudie le chant classique. Son adolescence est bercée par Stevie Wonder, Chaka Khan, Aretha Franklin ou encore des artistes de hip-hop. Elle s’adonne bientôt à l’écriture et commence sa carrière avec le groupe de musique latin jazz Quantic Soul Orchestra à partir de 2002. Elle devient l’égérie du label Tru Thoughts et sort son premier album Under The Munka Moo n en 2004 qui réunit ses nombreuses influences : soul, hip hop, jazz, electro, trip hop, funk ou gospel.

Multipliant les concerts en Europe aux Etats-Unis et en Australie, elle séduit, à la fois, les acteurs de la scène électro, jazz ou hip hop et porte haut les couleurs de la soul. Elle collabore dès lros avec de nombreux DJ (Dj Vadim, Mr Scruff, Llorca…) et joue aux côtés des plus grands, Femi Kuti, De La Soul, The Roots, Hocus Pocus, Fatboy Slim, Quantic…

En 2013, Alice Russell sort un nouvel album : To Dust . L’album, teinté de gospel, de pop et de funk est le fruit de deux ans de travail. Pour présenter ce dernier opus, elle joue deux titres en live: « Heartbreacker » et « Hard and Strong ».

Concerts :

6 Mars, Rough Trade East, Londres19 Mars, La laiterie, Strasbourg22 Mars, Le Normandy, Saint-Lo23 Mars, Le plan, Ris Orangis25 Mars, Bataclan, Paris27 Mars, 6 par 4, Laval28 Mars, Lo Bolegason, Castres29 Mars, Victoire 2, St Jean de Vedas30 Mars, l’Usine, Istres2 Avril, Maison de la musique, Meylan3 Avril, épicerie Moderne, Feyzin4 Avril, EMB, Sannois5 Avril, Stereolux, Nantes

Dead Combo
Dead Combo © radio-france

Dead Combo

Dead combo est un duo portugais crée en 2003 et composé de To Trips et Pedro Gonçalves. Leur musique s’apparente à un savoureux mélange de fado, de cabaret, de jazz et de musique latine. Le groupe est influencé par les ambiances du cinéma d’Alfred Hitchcock et Tim Burton ou les univers de Baudelaire, Pessoa ou Kerouac.

Le groupe sort un premier album en 2004 : Vol. 1 , qui remporte un succès au Portugal puisqu’il est élu « album de l’année » par le quotidien Publico. Le groupe sort ensuite Vol. 2, quando a alma não é pequena en 2006, Lusitânia playboys en 2008 qui est décerné «album de la décennie ». Ils collaborent régulièrement avec Marc Ribot, ou encore Howe Gelb, Kid Congo powers, Carlos Bica et Alexandre Frazao.

Pour nous présenter leur dernier album, Lisboa Mulata , Dead Combo joue en live le titre « Lisboa Mulata ».

Concerts :

28 Février, Sunset/Sunside, Paris12 Avril, Pablo Neruda, Bobigny

La chronique de Daniel Fièvet

henry IV
henry IV © radio-france

invités : Stéphane Gabet et Philippe Charlier

Le journaliste Stéphane Gabet et Philippe Charlier, médecin légiste, paléopathologiste et anayomo-pathologiste, sont les deux auteurs du livre «Henry Iv l’énigme du roi sans tête ». Ils viennent nous présenter cet ouvrage, paru en Février 2013 à La Librairie Vuibert.

Le 14 mai 1610, dans les rues d'un Paris en fête, un géant roux appelé Ravaillac assénait un coup mortel au Vert Galant. Après les rituels d'usage, la dépouille royale rejoignit ses illustres prédécesseurs dans la nécropole royale de Saint-Denis. Rideau. Sauf...

Sauf qu'on a retrouvé la tête d'Henri IV loin, bien loin de la basilique. Pourquoi et comment le plus célèbre des rois de France a-t-il été décapité? Stéphane Gabet, journaliste, a mené l'enquête, soutenu par des historiens et une équipe de scientifiques dirigée par le Dr Philippe Charlier. Ensemble, ils sont parvenus à authentifier cette tête et à en retracer le parcours incroyable, entre Montmartre, l'Allemagne et la Toscane... Non sans soulever les passions!

Archives oubliées, vieilles reliques, ADN et blouses blanches... Voici le livre de leur enquête. Il en révèle les dessous et les rebondissements, et reprend chacune de leurs découvertes. Jusqu'à la dernière, qui permet de rendre définitivement son visage au Bon Roy...

L'agenda culturel d'Alexandre Héraud

Alain Bizos
Alain Bizos © radio-france / Alain Bizos

invité : Alain Bizos

Alain Bizos est un artiste reporter photographe. Il vient nous présenter l’exposition « Alain Bizos en toute liberté ½ » à retrouver du 22 février au 6 avril à la Galerie VU’.

L’œuvre d’Alain Bizos ne saurait être réduite au reportage exclusif et spectaculaire sur Jacques Mesrine publié au lendemain de la mort de l’ "ennemi public n°1" en novembre 1979. Abondante, polymorphe et innovante, elle s'inscrit en effet autant dans l'histoire de l'art contemporain que dans celle de la presse. Elle trouve son origine dans les avant-gardes parisiennes et new-yorkaises de la fin des années 1960 avant de contribuer, notamment, à la reconnaissance du photoreportage d’auteur, d'abord dans le cadre du quotidien Libération, puis, à partir de 1979, du magazine Actuel et, enfin, de l’Agence VU’. Pour faire apprécier à sa juste valeur l’importance historique de cette œuvre de plus de quarante ans et en souligner les développements les plus récents, la Galerie VU’ consacre à Alain Bizos une exposition en deux temps (En toute liberté 1/2 – du 22 février au 6 avril 2013). Prenant pour charnière l’année 1979, elle révèle pour la première fois la cohérence d’une démarche qui a, d’emblée, fait de la prise de position une éthique et de l’humour une arme.

Evénement(s) lié(s)

Participez à Ouvert la nuit !

Les liens

Alice Russell

Dead Combo

Galerie VU

Site du Jeu de Paume

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.