Musique autour d'Aurélie Sfez

david linx
david linx © radio-france

David Linx est un auteur, compositeur et chanteur de jazzbelge , né David Gistelinck le 22 mars 1965 à Bruxelles. Fils du compositeur et trompettiste Elias Gistelinck, il s’initie très jeune à la musique. Parallèlement à des études de flûte, de piano et de batterie, il se passionne pour le chant, qu’il découvre en écoutant Betty Carter, Ella Fitzgerald ou encore Mark Murphy.Fasciné par l’oeuvre de James Baldwin depuis l’âge de 10 ans, David rencontre enfin l’écrivain américain lors d’une lecture publique à Amsterdam, et s’installe en 1982 à son domicile de Saint-Paul-de-Vence. Grâce à lui, il fera la connaissance de Miles Davis. A la même période, son parrain, le saxophoniste Nathan Davis lui présente le batteur Kenny Clarke , qui deviendra son professeur de batterie. Sur cet instrument, David Linx accompagne des jazzmen (Horace Parlan, Slide Hampton …) dans les clubs de Belgique et des Pays-Bas. En 1986, il enregistre avec James Baldwin l’album A Lover’s Question , mêlant jazz et poésie.En 1988, il délaisse la batterie pour devenir chanteur sous le nom de scène de David Linx. Après quelques collaborations avec des musiciens belges, il s’associe avec son ami d’enfance, le pianiste Diederik Wissels . Leur premier album commun, Kamook , paraît en 1992. En parallèle, David Linx se produit et enregistre avec de nombreux artistes d’influences diverses (Claude Nougaro, Fay Claassen, Maria Joao, Lenine, le Brussels Jazz Orchestra, Laurent Cugny pour son opéra La Tectonique des Nuages …). Il enseigne également le chant au Conservatoire Royal de Bruxelles.

sexy
sexy © radio-france

Sexy Sushi est un groupe de musique français d'electroclash composé de Rebeka Warrior (de son vrai nom Julia Lanoë) et Mitch Silver (de son vrai nom David Grellier).

Rebeka Warrior et Mitch Silver se rencontrent à Nantes en 2001. Pour leur premier concert, ils achètent des perruques et portent des lunettes à verres fumés, accessoires garantissant leur anonymat. Ce code vestimentaire et scénique ne les quittera plus. Leurs premiers albums ont été distribués sous forme de [CD-R]( "Disque compact=") gravés par le biais de distributeurs alternatifs (tel Wonderground).

En 2009, Tu l'as bien mérité ! sort sur le label Scandale Records. Le groupe entame une tournée accompagnée d'une « roue de l'infortune » qui dicte l'ordre des morceaux. Elle contient également quelques pièges dont une case banqueroute qui peut, à tout moment, mettre fin au concert.

L'album Cyril sort le 21 juin 2010 chez Label maison (L'autre distribution). Deux titres sont accompagnés d'un clip : Marin et Love les tartes . Leur album Marre Marre Marre est également réédité, enrichi d'un livret. La même année, le groupe joue dans Au bord du monde , court-métrage de Cécile Bicler et Hervé Coqueret. En 2011 sort la compilation Mauvaise foi . En octobre 2012, le groupe met en ligne une nouvelle chanson, Le Mystère des pommes 11, inspirée d'un épisode de l'émission de télévision Mystères .

En 2013 sort J'aime mon pays , premier extrait du double album Vous n'allez pas repartir les mains vides ? , qui paraît en mai 2013, accompagné d'une tournée intitulée « Coucou toi Tour ». A l'occasion de la sortie de ce single, le groupe propose à ses fans de réaliser leur propre clip de la chanson sous la forme d'un concours : « Le Farandole Contest »

La Chronique De Stéphane Bou.

alain guiyard
alain guiyard © radio-france
Nom : Guyard ; prénom : Alain ; vocation : Socrate des parloirs, Bergson des centrales. Si Hammett, comme l’a écrit Chandler, a ôté le polar de son vase vénitien pour le jeter dans la rue, Guyard, lui, a extrait l’art de philosopher des hauteurs sacrées de la chaire pour le fourrer en tôle, soumettre la dialectique à l’écoute des incarcérés. La chose n’est d’évidence pas fort aisée ; en témoigne son précédent opus, _La Zonzon_ ou les soubresautantes avanies du philosophe Lazare Vilain, parti philosopher entre quatre murs, et ce qu’il en advint. Mais initier à l’art du concept les écroués, s’il se fonde sur le talent de l’orateur, se doit aussi d’en passer par l’art du manuel, d’où ces 33 leçons que publie le Dilettante. Partant du constat que «_l’histoire de la philosophie ressemble plus à une cour des Miracles qu’à un court de tennis_ », Guyard narre l’histoire de la métaphysique comme elle doit l’être : avec l’encre des faits divers, éclairant les aventures du concept à la lumière des réverbères. Socrate se fait « _philosophe de comptoir_ », Épicure écope de l’étiquette demi-sel, Ockham joue du rasoir dans les contre-allées de la théologie, Machiavel vire au serial killer, Descartes au mercenaire ; quant à Spinoza, c’est carrément « _Ramdam à Amsterdam_ ». Cossery, « _dernier des pharaons_ », ferme cette « _parade sauvage_ ». Sont joints à ces coruscantes méditations canailles des travaux pratiques, utiles pour l’évaluation des sujets. 33 leçons pour rendre à la philosophie, aujourd’hui si populaire mais si inoffensive, son maquis et sa bonne odeur de poudre, de fer chauffé à blanc, et de vin rouge. **33 leçons de philosophie par et pour les mauvais garçons - See more at: http://vitrine.edenlivres.fr/publications/26619-33-lecons-de-philosophie-par-et-pour-les-mauvais-garcons#sthash.ySJy9h27.dpuf** ### L'agenda culturel d'Alexandre Héraud. Invité : Lilian Euzéby Voilà plus de 150 ans que la maison appartient à la même famille. Depuis le milieu du 19 eme siècle cet endroit est un lieu de convivialité et d’échanges puisque c’était le café du village. Il y a 8 ans, j’ai invité un ami à exposer avec moi dans l’atelier. Ce fut un succès. L’année suivante,j’invitai une dizaine d’artistes à exposer mais manquant de place je dus vider de ses meubles la maison qui commençait à ressemblait à un lieu d’exposition. Nous fûmes plus de 300 au vernissage. Je décidai de garder ouverte la maison tout l’été. Depuis quelques années c’est plus de 1000 visiteurs qui durant le mois d’Août viennent visiter l’exposition dans ce petit village préservé par son emplacement dans les gorges du Gardon. Au fil des ans, j’ai essayé de montrer d’autres artistes que je connaissais et dont les œuvres pouvaient s’accorder avec mon envie du moment et avec les projets personnels que je désirai présenter. En cinq étés, c’est plus de 30 artistes qui m’ont fait l’amitié de présenter leur travail en même temps que le mien dans la maison. C’est une vraie chance que de vivre pendant tout l’été au beau milieu d’œuvres de Di Rosa, Claude Viallat (qui avait fait une trentaine de grandes baches spécialement pour le lieu), Philippe Favier ( dont la très belle expo à la Maison européenne de la photo vient de se terminer avec une presse dithyrambique). Ou bien avec les photographies de Marina Gadonneix qui fut récompensée par le prestigieux prix HSBC il y a quelques années.. Sans oublier Alain Declercq, Lionel Scoccimaro, Jeanne Susplugas, Laurent Perbos, Pierre Bendine pour n’en citer que quelques uns qui sont des artistes français connus des spécialistes et qui ont déjà une jolie carrière. Maison Euzéby, 6 place de la fontaine Russan 30190 saint Anastasie à 9 km de nîmes. **Vernissage le vendredi 19 juillet** **Exposition du 20 juillet au 30 août. Tous les jours de 11h à 13h et de 16h30 à 19h sauf le lundi.** **Entrée libre et gratuite .**
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.