Dante Desarthe

Tania de Montaigne reçoit le réalisateur Dante Desarthe pour parler de son film Je fais feu de tout bois qui sort ce jour en salles.

Dante Desarthe - Je fais feu de tout bois
Dante Desarthe - Je fais feu de tout bois © Radio France

Synopsis : Comme chaque année au festival de Cannes, Daniel Danite, cinéaste, cherche un moyen de sauver le 7ème art, en danger perpétuel, selon lui. Son idée du moment, que chaque cinéaste se choisisse un frère. Ça ferait deux fois moins de films, ils seraient deux fois meilleurs. D’ailleurs les frères Lumière ne sont-ils pas à l’origine de tout ? Un « ami » producteur, pour se débarrasser de lui, lui suggère d’aller plus loin. Des Taviani aux Farelli, des Dardenne aux Coen, il y en a, des frères. Des triplés cinéastes, en revanche...

Illumination. Daniel a trouvé sa voie. Pour se démarquer, il doit devenir le troisième frère Coen. Il quitte femme et enfants et décide de tout faire pour joindre Ethan et Joël Coen, et les convaincre de l’adopter...


Ljodahått

Elodie Maillot sera avec les membres du projet Ljodahått dont l'album Eg stend eg, seddu est sorti en février dernier.

__

Ljodahått - Eg stend eg, seddu
Ljodahått - Eg stend eg, seddu © Radio France

Ljodahått, norrønt ljóðaháttr est un type de vers utilisé dans la poésie norvégienne ancienne. A l’origine cela signifie chanson des Trolls ou chanson magique mais cela peut aussi vouloir dire: voix ou tons contraires mis en miroir dans un poème. Ljodahått est un projet fondé par l’acteur Norvégien Magne Håvard Brekke qui inclut des musiciens et compositeurs norvégiens, français, anglais, allemands, suisses et autrichiens. L’aspect principal du projet est de revitaliser l’héritage culturel de la poésie norvégienne ancienne.

Retrouvez-les en concert

_6 JUIN aux 3 Beaudets à Paris


Jacques Lecomte

Daniel Fievet invite le docteur en psychologie Jacques Lecomte pour son livre La bonté humaine, altruisme, empathie, générosité paru le 29 mars dernier aux éditions Odile Jacob.

Jacques Lecomte - La bonté humaine
Jacques Lecomte - La bonté humaine © Radio France

Résumé : Saviez-vous qu'un bébé de 1 an, qui vient juste d'apprendre à marcher, se porte spontanément au secours de quelqu'un qu'il voit en difficulté ? Saviez-vous que, lors d'une catastrophe naturelle, il n'y a pratiquement pas de pillages et de violences, mais beaucoup d'altruisme et de solidarité ? Saviez-vous que notre cerveau contient des zones de satisfaction qui s'activent lorsque nous sommes généreux et des zones de dégoût qui s'activent lorsque nous sommes confrontés à une injustice? Et si, contrairement à ce qu'on a longtemps affirmé, la violence et l'égoïsme, qui existent incontestablement, ne correspondaient pas à notre nature profonde ? Une synthèse lumineuse de plusieurs centaines d'études qui bouleversent notre vision de l'être humain dans des domaines aussi variés que la psychologie de l'enfant, la psychologie sociale, la neurobiologie, l'économie expérimentale ou l'anthropologie.


Woody Allen: A documentary

Woody Allen
Woody Allen © Radio France / REUTERS/Christian Hartmann

Baptiste Etchegaray nous parlera du documentaire de Robert B. Weide sur Woody Allen: Woody Allen: a documentary sorti ce jour en salles.

Woody Allen a documentary
Woody Allen a documentary © Radio France

Synopsis : Un regard intime sur la vie, la carrière et le processus créatif de l’auteur-réalisateur le plus prolifique des États-Unis, de sa plus tendre enfance à Brooklyn jusqu’à la sortie de son dernier film à succès "Minuit à Paris".


Boualem Sansal

Alexandre Héraud sera en compagnie de l'écrivain Boulaem Sansal dont le dernier roman, Rue Darwin , qui brosse un portrait sans concession de l'Alégérie, a été selectionné pour le prix du Roman-news qui s'est tenu le 29 mai au Publicidrugstore.

Boualem Sansal - Rue Darwin
Boualem Sansal - Rue Darwin © Radio France

Résumé : « Je l'ai entendu comme un appel de l'au-delà : "Va, retourne à la rue Darwin."

Boualem Sansal - Rue Darwin
Boualem Sansal - Rue Darwin © Radio France

J'en ai eu la chair de poule. Jamais, au grand jamais, je n'avais envisagé une seule seconde de retourner un jour dans cette pauvre ruelle où s'était déroulée mon enfance. » Après la mort de sa mère, Yazid, le narrateur, décide de retourner rue Darwin dans le quartier Belcourt, à Alger. « Le temps de déterrer les morts et de les regarder en face » est venu. Une figure domine cette histoire : celle de Lalla Sadia, dite Djéda, toute-puissante grand-mère installée dans son fief villageois, dont la fortune immense s'est bâtie à partir du florissant bordel jouxtant la maison familiale. C'est là que Yazid a été élevé, avant de partir pour Alger. L'histoire de cette famille hors norme traverse la grande histoire tourmentée de l'Algérie, des années cinquante à aujourd'hui.

Encore une fois, Boualem Sansal nous emporte dans un récit truculent et rageur dont les héros sont les Algériens, déchirés entre leur patrie et une France avec qui les comptes n'ont toujours pas été soldés. Il parvient à introduire tendresse et humour jusque dans la description de la corruption, du grouillement de la misère, de la tristesse qui s'étend… Rue Darwin est le récit d'une douleur identitaire, génératrice du chaos politique et social dont l'Algérie peine à sortir.


Les liens

Festival du Premier Roman de Chambéry

Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.