La Troïka, entité à trois têtes - Commission européenne, Fonds Monétaire Internationale, Banque Centrale Européenne - a imposé, depuis 2011, une cure massive d'austérité en Grèce. Objectif : resolidifier l'économie de cet Etat fragile. Pourtant, la détestation envers cette institution y est sans équivalent dans le pays et la nomination de Jean-Claude Juncker à la tête de la Commission européenne laisse espérer aux Grecs la fin de l'autorité de la Troïka. Mais quand les Grecs retrouveront-ils effectivement leur souveraineté économique ?

Pour en parler, coup de fil ce matin à Yannis Pretenderis , éditorialiste au quotidien To Vima & journaliste sur la chaîne Mega TV, en direct depuis Athènes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.