Les Croates s'inquiètent : leur compagnie pétrolière nationale INA leur échappe. 49% des actions aujourd'hui détenues par la Hongrie pourraient être revendus aux Russes. Pour en parler, coup de fil à Zagreb, à Damir Matkovic , rédacteur en chef adjoint au service politique étrangère à la HRT, la télévision publique croate.

On va rappeler l’histoire : cette compagnie fondée à l’origine en 1964 avait été privatisée en 2006 sous le gouvernement de gauche de Ivo Sanader Premier Ministre corrompu qui est allé vendre la moitié de ce fleuron à la Hongrie. Les caisses de l’Etat était vides mais Sanader a pu combler les siennes grâce à un pot de vin de 10 millions d’euros et, d epuis il dort en prison condamné pour corruption. Cela nous amène à aujourd’hui : les Croates ne sont plus les seuls maîtres à bord de leur compagnie pétrolière et ils se mobilisent pour essayer de convaincre les Hongrois de ne pas vendre.

Devant l’état alarmant des caisses de l’Etat, le pays mise plus que jamais sur le tourisme mais là encore pas toujours avec le succès escompté. Il y a eu plusieurs modes successives pour attirer les étrangers fortunés : notamment le golf. De nombreux projets se sont donc développés mais à chaque fois qu’une nouvelle majorité arrive au pouvoir, le projet précédent est abandonné. C’est le cas de Balto, complexe de golfe très ambitieux avec hôtel de luxe, villa, et golf donc. Il s’agisssait de faire venir les Américains sauf que les Américains ne sont pas venus…

Puits de pétrole
Puits de pétrole © CC joshuadelaughter / joshuadelaughter

Les liens

HRT

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.