Coup de fil ce matin à Montréal, à Marie-Claude Lortie , chroniqueuse au quotidien La Presse au Québec.

Quand on arrive à Montréal, on tombe des nues: les rues sont vides, plus de maçons, plus d'architectes... Ce sont "les vacances de la construction ": en clair, ça veut dire qu’il n’y a pas un ouvrier du bâtiment qui travaille en ce moment, tous les chantiers sont en plan....

Mais ça ne veut pas dire qu'il ne se passe rien: au contraire la révolte gronde depuis que le gouvernement canadien à Ottawa a décidé de renommerle prix Thérèse Casgrain , du nom de la féministe québécoise qui s'est battue pour le droit de vote des femmes, qui devient le "prix du premier ministre". Dur symbole pour les francophones et pour les féministes, qui refusent d'y croire.

Et l'on terminera sur un événement tragique:le décès de Madame la Maire de la Prairie , banlieue Sud de Montréal. Un bel avenir politique brutalement écourté par des piqures de guêpes...

Thérèse Casgrain
Thérèse Casgrain ©

Les liens

La Presse montréal "La Presse" quotidien canadien

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.