Chaque samedi à Nantes sur le terre-plein de l’Ile Gloriette, on croise environ 300 commerçants. Sur le marché de la Petite Hollande, proche de la mer, on trouve de tout, des fleurs, des matelas, des vêtements et surtout du poisson. Les marchands et les clients son prêts à faire une centaine de kilomètres pour profiter de la réputation du marché. Aujourd’hui, c’est sur les étals de poissons que Raphaëlle Mantoux a laissé trainer mon micro. Damien est poissonnier comme son père. Après des études de marketing il se lance de la vente de poisson sur les marchés de la région nantaise.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.