Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent le navigateur et skipper français Clément Giraud, fraîchement rentré du Vendée Globe : un tour du monde en solitaire et sans escale.

Clement Giraud, skipper de l'Imoca Compagnie du Lit en octobre 2020
Clement Giraud, skipper de l'Imoca Compagnie du Lit en octobre 2020 © Maxppp / Thomas Bregardis

Biographie

Clément Giraud a vécu jusqu’à ses 18 ans aux Antilles (Martinique et Guadeloupe), naviguant beaucoup sans jamais s’inscrire dans un club de voile. Il séchait l’école pour aller naviguer ou surfer, trafiquaient les bateaux... Sa culture maritime s’est faite entre les bouquins et les petites actions quotidiennes : réparer des bateaux pour se faire de l’argent de poche et pouvoir naviguer ensuite.   

A 18 ans il arrive en métropole à Mandelieu. Il travaille alors dans une voilerie et décroche son brevet d’Etat Voile puis il régate semi-professionnellement. Clément Giraud présente ainsi un cursus atypique pour un skipper concourant désormais au Vendée Globe. En effet, il n’a pas eu la chance de faire des figaros, d’effectuer le cursus fédéral classique. Cependant, il reste persuadé qu’on peut avoir sa place “en passant par la fenêtre, et non par la grande porte”.  Ainsi, il a eu nombre de métiers et monta les échelons de la voilerie un à un, en débutant en tant que simple mousse.   

En 2007, il suit le navigateur, Sébastien Roubinet dans son expédition du passage du nord-ouest à la voile pure. Quelques années plus tard, il emmène sa famille (sa femme et ses deux enfants alors âgés de 2 et 3 ans) explorer les îles du Pacifique. Il vit désormais à Toulon depuis 20 ans. 

Actualité

Clément revient d’un long parcours du combattant. En effet, il y a un an son bateau prenait feu dans le port du Havre alors qu’il s’apprêtait à participer à la Transat Jacques Vabre six jours plus tard. Un coup dur et une déception infinie pour Clément et toute son équipe. Heureusement, aucun blessé, le sponsor ne le lâche pas et il trouve la force de regarder vers l’avenir : le Vendée Globe 2020. 

Décrit comme un navigateur atypique, CG, skipper d’un monocoque Compagnie du lit / Jiliti prend le départ de son 1er Vendée Globe le 8 novembre.  Malgré une fin de course difficile car perturbée par des conditions météorologiques défavorables, il a franchi la ligne d’arrivée le mardi 16 février, ce qui le place en 21ème position après avoir passé 99 jours 20h et 8 min en mer. Clément Giraud arrive heureux car il s’était fixé comme objectif 100 jours pour achever son périple. 

Au sommaire de cette émission

Au moment où on peine à franchir le seuil de notre porte, un robot de la Nasa s’est posé sur Mars. La conquête spatiale envoie du rêve et doit répondre à LA grande question : qu’allons-nous trouver sur Mars ?

L’IEF c’est à dire l’instruction En Famille en partie remise en cause, soumise à autorisation, par l’Assemblée Nationale, ce qui en ces temps de télé-travail relève un chouïa de l’ironie.  L’IEF, tout le monde pouvait le faire. Enfin presque … 

Comme pour le football, dans le milieu de la voile, il existe un mercato… et le mercato des marins, il bat son plein au milieu de l’océan, c’est pendant le Vendée Globe qu’a lieu le marché des transferts… pour acheter les bateaux...

Retrouvez également toute l'équipe de Par Jupiter ! 

  • La chronique de Clara Dupont-Monod : Les orages de Sylvain Prudhomme 
  • La chronique de Thomas VDB : Les bronzés font du ski de fond
  • La chronique de Guillaume Meurice : Le barrage républicain

La programmation musicale 

  • Gregory PORTER - Everything you touch is gold
  • AMADOU & MARIAM - Je pense à toi

N'hésitez pas à liker la page Facebook de l'émission !

Programmation musicale
  • Amadou & Mariam
    Amadou & MariamJe pense à toi1998
  • GREGORY PORTEREverything you touch is gold (radio edit)2020
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.