Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek reçoivent l'acteur Nicolas Vaude. Avec Chloé Lambert, il s'est lancé l'ambitieux défi de mettre en scène l'incontournable pièce de Molière, Le Misanthrope, dans laquelle il joue Alceste au théâtre du Ranelagh, à Paris.

Né le 24 Juillet 1962 à Paris, Nicolas Vaude grandit au Chesnay. Son grand-père était le violoniste Jacques Thibaud, décédé dans une catastrophe aérienne. 

Annie Gregorio, Denis Podalydès... Il fait ses gammes avec des pointures !

Il commence à pratiquer le théâtre à l’âge de 12 ans et participe, avec Denis Podalydes et Muriel Mayette, au Concours interscolaire de Versailles. Il fait ses études au Lycée Marie Curie de Versailles puis suit les cours de Jean Darnel au théâtre de l’Atelier aux côtés de Valéria Bruni-Tedeschi, Annie Grégorio, Elie Semoun et Nicolas Briançon. En 1983, il intègre l’école de la rue Blanche pour 4 ans.

Ses premiers rôles : itinéraire d'un passionné

"Je suis hanté par les textes. Vraiment, j’en rêve la nuit, et je les récite en marchant. C’est ma vie, les textes !" confiait-il.

Son jeu convainc Jean-Pierre Marielle et il monte pour la première fois sur scène à ses côtés dans « Clérambard » de Marcel Aymé. Par la suite, il joue les textes de plusieurs sommités du 6ème art comme Molière, Jean Anouilh, Françoise Sagan, Denis Diderot, Nicolas Briançon, Nathalie Sarraute, Harold Pinter…

Il expose aussi ses talents de comédiens dans des films de Patrice Chéreau, Jean-Paul Rappeneau, Jean Becker, Jan Kounen, Daniel Auteuil, Jean-Marie Poiré, Yvan Attal, Sophie Marceau…

J’aime les rôles qui sont plus grands que moi, c’est une sorte d’Himalaya dont je ne me lasse pas. 

Sa performance dans Château en Suède de Françoise Sagan lui a valu le Molière de la révélation théâtrale en 1998. La même année, il reçoit le prix d'interprétation masculine pour Les Moissons de l'océan aux Rencontres internationales de télévision de Reims.

Le Misanthrope, version 2020

Avec l'actrice et auteure dramatique Chloé Lambert, Nicolas Vaude fait le pari aussi risqué qu'ambitieux de mettre en scène l'un des chefs d'oeuvre du théâtre français en prenant le chemin de la modernité.

Nous nous sommes investis dans ce travail en ayant à cœur d’être fidèles à l’auteur sans pour autant placer l’action au 17ème siècle. 

A leurs côtés Laurent Natrella, Pierre Val, Nathalie Boutefeu, Arthur Sonhador, Hélène Barillé, Raphaël Duléry et Clara Artur Vaude proposent 1h45 de rires et d'immersion dans les méandres de l'âme humaine. La pièce est en représentation depuis le 15 janvier 2020 au théâtre du Ranelagh (Paris 16ème) du mercredi au samedi à 21h et le dimanche à 14h30. 

Sommaire

Pour les élections municipales, le premier parti de France, c’est le parti sans étiquette. Les candidats préfèrent faire campagne sans logo, même Anne Hidalgo évite de rappeler qu’elle est au PS, pourtant ça se sait.

L’acteur Joachim Phoenix a profité de son prix du meilleur acteur aux Baftas à Londres pour rappeler le manque de diversité dans le cinéma américain et la responsabilité des acteurs et des actrices influents dans ce système. 

Un artiste berlinois a créé un gros embouteillage qui en réalité n’était qu’un petit chariot contenant 99 smartphones. En obligeant des milliers de voitures à faire un détour, il a montré l’impact du monde virtuel sur le monde physique.

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec :

La chronique de Mélanie Bauer : Liesa Van der Aa

Le moment Meurice : Brexit : Bye bye England !

La chronique de Clara Dupont-Monod : Mon ancêtre Poisson, de Christine Montalbetti

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.