Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent la fondatrice de la Maison d'édition indépendante "Sabine Wespieser Editeur", éditrice, femme de lettres et surtout amoureuse immodérée des livres.

Sabine Wespieser en 2010
Sabine Wespieser en 2010 © Maxppp / Darek Szuster/L'Alsace

Biographie

Enfant unique et solitaire, Sabine Wespieser a grandi dans la banlieue de Mulhouse. Depuis toujours, bonne élève et lectrice avérée, elle découvre sa passion pour le verbe grâce à la Chartreuse de Parme, roman de Stendhal conseillé par sa mère lorsqu'elle avait de 15 ans.  

J'ai choisi d'être une petite maison artisanale

Après un cursus classique khâgne / hypokhâgne à Strasbourg, elle passe le Capes de lettres classiques en 1986, et enseigne le grec et le latin au lycée de Gertwiller. En 1987, elle se retrouve en Moselle dans un collège, et découvre qu'elle n’a pas “la fibre pédago”. C’est ainsi, qu’elle envisage une réorientation et se lance dans l'édition.  Âgée de 26 ans, elle se retrouve en stage chez Hubert Nyssen, fondateur d’Actes Sud. L'année suivante, ce dernier a besoin d’une assistante : Sabine Wespieser saisit l’opportunité.

Je passe mon temps à changer de vie en lisant et en éditant les textes des autres. 

Après douze ans passés chez Actes Sud, Sabine Wespieser crée sa propre maison, en quête d’indépendance et d’une “petite structure où l’on reste proche des textes”. Le 11 septembre 2001, elle créé la maison d’édition éponyme, sous le signe de la licorne, blason de la famille Leenhaardt.  Première surprise : elle n’a pas de mal à trouver un diffuseur distributeur, en l’occurrence la structure de Gallimard, CDE -Sodis. Dans sa maison, elle est particulièrement polyvalente : elle gère la trésorerie, lit les manuscrits, édite les livres, qu’elle défend ensuite auprès des libraires et des journalistes. Elle publie dix livres par an, dont certains ont connu un vif succès : Terre des oublis de Duong Thu Huong, L'Histoire de Chicago May de Nuala O’Faolain, et Le Canapé rouge de Michèle Lesbre.  

Un bon éditeur est un éditeur qui m'édite. Geluck 

Sabine Wespieser a finalement gagné son pari : privilégier la qualité plutôt que la rentabilité lorsque la décennie appelle à la surproduction. 

Actualités

Sa maison d'édition indépendante compte déjà pour cette année 2021, deux ouvrages primés :

  • Mauvaises Herbes, écrit par Dima Abdallah et publié le 30 janvier 2021 est lauréat du Prix France Liban 2020
  • L'Ami, écrit par Tiffany Tavernier et publié le 7 janvier 2021 est lauréat du Prix RTL / Lire 2021

Au sommaire de cette émission

RTL et M6 sont à vendre, les chaînes vont passer d’un groupe à un autre parce que leur propriétaire allemand, Bertelsmann, vient de racheter une grande maison d’édition américaine… Ça s’appelle la “concentration”...

Diary Sow alias la meilleure élève du Sénégal n’avait pas repris les cours en janvier dans sa prépa scientifique à Paris. Suscitant inquiétude et élan de solidarité pour tenter de la retrouver. Et puis, la disparue reparaît à travers une vidéo énigmatique. Surprise générale :  son prochain roman va être publié. De quoi réveiller les tentations complotistes... 

Cette pandémie est aussi un fléau pour la langue française, comme pour toutes les langues d’ailleurs. Le premier nouveau mot de 2021, c’est “Vexxie”, qui désigne les autoportraits de personnes vaccinées : “Vexxie”, c’est la contraction de “vaccin” et de “selfie”...

Retrouvez l'équipe de Par Jupiter ! avec

  • La chronique d'Aymeric Lompret : 0.00006%
  • La chronique de Clara Dupont-Monod : A la folie de Joy Sorman
  • Le moment Meurice : Sexisme à l'Assemblée 

La programmation musicale

  • GORILLAZ/BECK - The valley of the pagans 
  • Brigitte FONTAINE - Prohibition 

N'hésitez pas à liker la page Facebook de l'émission !

Les invités
  • Sabine WespieserEditrice, fondatrice de la maison d’édition Sabine Wespieser Editeur
Programmation musicale
Les références
L'équipe