Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent Aloïse Sauvage, chanteuse, musicienne, actrice, circassienne et danseuse. Elle a notamment sorti en mars 2019 son premier EP intitulé "JIMY" et elle sera à l'affiche de deux films en octobre : "Je ne sais pas si c'est tout le monde" et "Hors Norme".

L'artiste Aloïse Sauvage le 25 mars 2019 à Paris.
L'artiste Aloïse Sauvage le 25 mars 2019 à Paris. © Maxppp / Philippe Lavieille/PHOTOPQR/LE PARISIEN

Issue de la formation des Arts du Cirque à l'Académie Fratellini, Aloïse Sauvage a pu être aperçue sur les écrans dans 120 battements par minute de Robin Campillo en 2016 ou encore Cold War de Pawel Pawlikowski en 2017.

Bien qu'artiste aux multiples facettes, elle s'illustre en musique par sa maîtrise de divers instruments (la flûte traversière qu'elle découvre à 8 ans, la batterie, les percussions, le saxophone, le didgéridoo) et en danse (breakdance, contemporaine, hip-hop).

Son premier EP JIMY offre cinq titres ("Présentement", "Parfois faut", "A l'horizontale", "Jimy", "L'orage"). Il donne à écouter son goût pour la lecture, l'écriture, ses prises de position en faveur des minorités, de l'affirmation de soi, ses influences telles que Stromae, Diam's et Kery James.

Son indépendance artistique la porte à sortir toute seule ses clips sur les plateformes et à considérer l'auto-tune comme une évidence.

Sommaire

On savait que l’ubérisation était synonyme de précarité galopante, mais depuis que les livreurs à vélo sont priés de prendre le périph' pour aller livrer encore plus loin si j’y suis, l’ubérisation est aussi synonyme de la mise en danger de la vie des travailleurs…

Dans un article de Slate on apprend qu'être prof et homosexuel et se poser la question de communiquer (ou pas) sur sa sexualité se révèle épineuse. Pffffff … C’est quand même vraiment des mauviettes ces profs … c’est si facile de faire son coming out

A quelle occasion saisissez-vous encore un stylo, pour écrire à la main, en attaché ? Nous sommes collés à nos claviers, au point que l’écriture cursive nous fait mal à la main… Alors de temps de temps, c’est comme le vélo, c’est bien de s’y remettre…

Retrouvez l'équipe de "par Jupiter !" avec :

La chronique musicale de Djubaka : Charley Crocket et le blues texan

Le moment Meurice : Notez vous les uns les autres

La chronique de Pablo Mira : #PrayForBFM

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.