Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek reçoivent l'auteure, compositrice, interprète et actrice française Awa Ly pour la sortie le 20 mars prochain de "Safe And Sound", son nouvel album : une ambiance mystique et tribale sur le label Rising bird music.

Installée en Italie, la chanteuse Awa Ly naît en France de parents sénégalais et ne chante qu'en anglais. Autant d'indications qui nous révèlent la genèse de son style mutli-ambiances qu'elle consolide depuis le début de sa carrière, avec la sortie de son premier album Modulated en 2009. Un brassage culturel qu'elle exposera deux ans plus tard en concert à la Maison de la musique et de la danse de Bagneux, ville où l'artiste a grandi avec ses frères et sœurs. S'enchaîneront, dès la décennie 2010, des tournées et représentations sur les scènes parisiennes ainsi que des rôles de comédienne dans plusieurs films et une série.

Le 20 mars 2020, Awa Ly sort son deuxième album "Safe and Sound" sur le label Rising bird music. Composé de douze titres inédits réunissant jazz soul et folk acoustique, elle puise dans ses origines sénégalaises et livre des messages hypnotiques. Delgrès, Arthur H, Piers Faccini, la batteuse Anne Paceo ou encore le guitariste Moh Kouyaté ont contribué à l'élaboration de plusieurs chansons de l'album. 

Awa Ly s'envolera dès le mois de mars en Allemagne et en Suisse pour démarrer sa tournée européenne avant de donner un concert événement au Café de la danse de Paris le 5 mai 2020. 

Sommaire

Tandis que nous sommes horrifiés dès que notre voisin tousse dans son coude, les habitants d’Idlib crèvent dans leur enclave devenue un piège… Dans la balance du traitement politique et médiatique, il y a comme un déséquilibre entre épidémie et barbarie…

Le cinéma, la danse ou les musées sont encore traversés par le colonialisme. Alors, faut-il décoloniser les arts ? Ou cela procède-t-il d’un nettoyage, voire de la censure ? Certains musées se sont construits dans le déni des emprunts ou du vol à d’autres cultures…

Comment se dire bonjour aujourd’hui ? La France est divisée entre ceux qui refusent le contact et ceux qui se prennent un vent en tendant la joue. Est-ce qu’on est prêt à assumer d’avoir l’air con en se checkant du pied ou du coude ?

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec : 

La chronique de Mélanie Bauer : 'Safe And Sound', Awa Ly

Le Moment Meurice : Le jour du dérèglement

La chronique d'Isabelle Sorente : Le pacte

Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.