Charline Vanhoanacker et Alex Vizorek reçoivent l'cône du rock français, qui fête ses 43 ans de carrière en rééditant son album "Refuge" (2019) déjà disque de platine. Un album bonus nous offrant des enregistrements rares, des compositions inédites, des versions live... Et surtout un nouveau single : "Où me tourner".

Biographie

Jean-Louis Aubert a vécu jusqu’à ses 4 ans à Nantua (Ain). Ces premiers instants de vie seront jurassiens. Il est entouré d’un caniche (Rita), d’un chat (Bourguiba) et d’un piano. Sa fascination pour la musique naît de sa rencontre avec le fils du concierge, qui attire la lumière en jouant de l’harmonica. La famille Aubert quitte ensuite le jura, pour s’installer à Senlis (1959). Il reçoit une éducation très stricte et réglementée d’une famille chrétienne classique : enfant de chœur, louveteau. Le futur musicien s’ennuie et de cette solitude l’imaginaire s'impose comme sa seule échappatoire.   

Il arrive à 12 ans à Paris, au lycée Pasteur. Il intègre rapidement un club de musique jazz. Il traîne beaucoup, passe des après-midis à regarder les guitares rue de Rome. Mai 68 arrive, et c’est un tsunami : un vent de liberté et d’émancipation souffle dans la vie de l’adolescent : indiscipliné, son père l’envoie chez un psychologue pour finalement capituler. Il accrochera une guitare dans sa chambre, symbole d’une confiance et d’un espoir sans faille. Jean-Louis Aubert se décrit comme habité par le désir de son père : juste avant sa mort, son père lui dit “Mon fils, je crois que tu as fait ce que j’aurais rêvé de faire. Tu as de la chance, mais tu as aussi eu le talent de la saisir”. En effet, c’est son père, qui, après l’harmonica du voisin, lui ouvre les yeux et les oreilles sur la musique et suscite sa vocation qui ne le quittera plus jamais.   

J'ai commencé par aller à la fac en musicologie. Ce qui est triste c'est que mes copains sont tous devenus profs de musique. Alors qu'ils voulaient tous être musiciens.

Sa première guitare est celle de son père, puis il achète une Lucky Steven, demi-caisse un peu jazz-twist. Sa rencontre avec Olive, l’inséparable, donne naissance au groupe nommé “Masturbation”, ils sont seulement âgés de 13 ans. Jean-Louis n’est pas encore chanteur, seulement guitariste. Puis, il est recruté par Richard Kolinka au sein du groupe “Semolina”. Ce trio séduit Warner et est pris sous l’aile de la directrice artistique Jacqueline Herrenschmidt (Renaud, Alain, Bashung). Le groupe se sépare le 12 novembre 1976.   

Jean-Louis Aubert et Louis Bertignac deviennent amis, et improvisent un concert au Centre Américain. Ces deux légendes locales de la guitare se rencontrent au Lycée Carnot. Richard les rejoint, et Corine Marienneau. C’est rapidement un succès, ils révolutionnent le rock, en chantant en français. Ils multiplient les concerts et sortent un premier 45 tours. Téléphone signe après 1 an de propositions prestigieuses chez EMI. Leur premier album sort sans titre et sera nommé “Anna” par les fans. Téléphone devient très vite le groupe-phare d’un renouveau du rock français, sous influence punk. 4 albums plus tard, ils font la première partie des Stones le 14 juin à l’hippodrome d’Auteuil devant 70 000 personnes, un rêve réalisé. 

Si je n'avais pas fait de musique, j'aurais aimé tout faire : tout me passionne.

Avril 1986 : les tensions éclatent au sein du groupe, on reproche à Aubert de monopoliser l’écriture des chansons. 10 ans de création, 5 albums studios et 450 concerts, Téléphone décide de se séparer.   

Jean-Louis Aubert fonde Aubert’n’Ko avec Corine et Louis : les fidèles sont là, mais la foule d’antan n’est pas au rendez-vous.  En 1992, Aubert sort un deux-titres, très solitaire. De là, Jean-Louis Aubert enchaînera un tournée au Zénith en solo (1993), une collaboration surprenante avec Barbara (2002), la sortie d'un album hommage à son père (2010) et enfin, la presque re-formation de Téléphone avec une tournée des stades de deux ans sous le nom des Insus.

Actualités

A l’automne 2019, Jean-Louis Aubert sort un neuvième album solo Refuge. Intimiste, sans être nombriliste, les thèmes abordés dans le double album sont généreux : l’enfant qu’il a été, sa naissance, histoire d’amour avec Marlene Dietrich et Jean Gabin, interrogation sur la psyché de l’artiste ou encore l'état de la société. 

Après deux ans de scène en groupe, Jean-Louis Aubert ressent le besoin de se retrouver seul sur scène, dans des salles à taille plus humaine, et dans des villes souvent oubliées des artistes. Ainsi, cet album s’accompagne d’une performance scénique particulièrement innovante : Jean-Louis Aubert use d’images de synthèse révolutionnaires permettant de se dédoubler. Il y apparaît démultiplié sous forme d’hologrammes. Cette prouesse technique est inspirée d’un livre de science-fiction où il est question d’un musicien entouré de ses avatars. Hélas, cette tournée (“Olo Tour”) ne cesse d’être reportée compte tenu de la situation sanitaire actuelle.  

En attendant que les salles rouvrent, Jean-Louis Aubert réédite son album, déjà vendu à 140 000 exemplaires (disque de platine). Cette réédition s’accompagne d’un nouveau single qui est sorti le 22 janvier 2021 : Où me tourner. Dans cet album bonus, on y trouve également des enregistrements rares, des versions live, des compositions inédites... On y trouve même une chanson composée sur un texte d’Arthur Rimbaud : Sensation.  

Jean-Louis Aubert sera Président d’honneur des Victoires de la Musique 2021. 

C'est ce que j'aime chez ces nouveaux chanteurs : ils portent en étendard leurs différences"

Au sommaire de cette émission

Quand on pouvait sortir en soirée, c’était agréable de rester chez soi… Maintenant que c’est interdit, on se dit qu’on aurait du en profiter davantage. Si on est honnête, avant, on ne crachait pas sur le “cocooning”...

Dans le rock, quand on ne vit pas de sa musique, est-ce qu’on est pour autant un musicien raté ? Non, d’après un sociologue du rock, il existe une catégorie intermédiaire entre professionnels et amateurs, les “proams”… la classe moyenne du rock...

Les philosophes de l’Antiquité continuent de nous fasciner… les grandes crises qu’ils ont traversé et la sagesse qu’ils enseignent nous incite à se tourner vers eux… parfois davantage que vers les philosophes contemporains...

Retrouvez l'équipe de Par Jupiter ! avec

  • La chronique de Constance : La journée mondiale des légumineuses
  • La chronique de Mélanie Bauer : Refuge de Jean-Louis Aubert
  • Le Moment Meurice : Métier : influenceur Instagram

La programmation musicale 

  • MOODOID - Je suis la montagne
  • DARKSIDE - Liberty bell

N'hésitez pas à liker la page Facebook de l'émission !

Les invités
Programmation musicale
  • Iggy PopLust for life1977
L'équipe