Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek reçoivent Clara Luciani, auteure-compositrice-interprète et musicienne pour la sortie augmentée de "Sainte-Victoire", son premier album lui ayant valu la Victoire de la Musique, catégorie Révélation sur scène en 2019. Elle est considérée comme la relève de la chanson française.

Clara Luciani le 2 décembre au Grands Prix De La Sacem 2019
Clara Luciani le 2 décembre au Grands Prix De La Sacem 2019 © Getty / Laurent Viteur

Clara Luciani a explosé en 2018 avec la sortie de "Sainte-Victoire",

Son premier album après de longues et dures années de labeur est composé suite à un chagrin d'amour. Du nom de la montagne qui a aussi inspiré Paul Cézanne, il porte en son sein des titres phares comme La Grenade, devenu un morceau féministe porté par l'affaire Weinstein, mais encore La Baie (une reprise du groupe Metronomy) ou Ma sœur, en hommage à Léa qui vit également de sa musique sous le nom de scène Ehla.

J’avais du mal à quitter cet album car il représente une certaine période heureuse et vertigineuse de ma vie, et j’ai du mal à mettre un point final à ces deux années incroyables.

Sainte-Victoire l'a menée à faire un concert au Japon d'où la composition de la chanson, On ne meurt pas d'amour (Souvenir du Japon) puis sur les planches de La Cigale, en janvier 2019.

Une passion familiale pour la musique

Puisque son père, employé de banque, est surtout un musicien amateur qui a écouté ses premiers morceaux et encouragé, avec sa mère aide-soignante, la vocation de leur fille.

Lucide sur son milieu social qui ne lui permettait pas le rêve d'être chanteuse, elle entreprend, dans un premier temps, des études en Histoire de l'Art avant d'arrêter la faculté pour faire de la musique. Elle cumule ainsi les petits boulots.

Ça me démange d’écrire un autre album, mais je prendrai le temps pour qu’il me ressemble : le plus important est de faire quelque chose de bien.

A 19 ans, pendant un concert, elle rencontre Marlon Magnée, le fondateur du groupe La Femme. Marlon Magnée lui donne son numéro de téléphone. Pendant un an, elle accompagnera les membres en tournée. 

Elle forme ensuite des duos avec Maxime Sokolinski avant de se lancer seule dans la musique. Après des moments de découragement, Raphaël la contacte pour des concerts puis elle participe, en 2016, au concours Inrocks Lab.

J’ai l’impression d’avoir trouvé mon style, ma voix.

L'année suivante, Benjamin Biolay lui propose de faire la première partie de sa tournée, Palermo Hollywood.

Celle qui cite Les Demoiselles de Rochefort comme son film préféré et Virginia Woolf, Marina Tsvetaïeva ou encore Annie Ernaux comme auteures fétiches (La Place de cette dernière lui a par ailleurs permis de mieux gérer sa culpabilité à gagner plus que ses parents) voue une adoration toute particulière à Françoise Hardy dont elle a découvert un peu par hasard l'œuvre à l'âge de 13 ans. Leur rencontre demeure l'un des moments les plus forts de l'année 2018.

La sororité est un pilier dans ma vie, qu’il s’agisse de ma vraie sœur ou des sœurs que j’ai choisies.

Complexée pendant l'adolescence par son physique moqué par ses camarades, elle en a gardé quelques séquelles tout en affirmant son style androgyne influencé par la célèbre photographie d'Helmut Newton capturant une femme seule marchant la nuit vêtue d'un élégant smoking Yves-Saint-Laurent.

Enfin, avec l'arrivée de Noël, elle chantera La Fille du Père Noël dans le double CD de compilations, Joyeux Noël, qui sortira le 15 décembre et dont 1€ sera reversé pour chaque CD acheté au profit des associations Les Pères Noël Verts et du Secours Populaire afin de lutter contre l'exclusion et la pauvreté.

Sommaire

Les artistes aussi sont en colère. D’ailleurs, ils sont plus visibles que d’habitude dans les cortèges contre la réforme des retraites et ils défilent sous la bannière « L’art en grève ». Il y a des peintres, des danseurs et bien entendu des chanteurs…

La marque Apple a lancé les Apple Music awards… C’est un peu les Victoires de la musique version GAFA. Hier c’était les Olympia Awards, les Victoires de la musique de Vincent Bolloré… en attendant les Deezer et les Spotify Awards… Si t’as pas un seul Award cette année c’est vraiment la "lose"…

Les moins de 30 ans se méfient du téléphone et une majorité est en stress quand la sonnerie retentit… C’est pourtant une génération qui a grandi avec les portables… Voilà un nouveau fossé de génération, OK Boomer ?

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec :

La chronique de Djubaka : Martha High, du soul au corps

Le moment Meurice : Conseils aux pauvres

La chronique d'Isabelle Sorente : Expérience, expérience !

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.