Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek reçoivent Serge Bramly, photographe, éditeur, critique d'art et principalement écrivain et essayiste, à l'origine du volumineux et célèbre "Léonard de Vinci, une biographie" et du documentaire "Léonard de Vinci, l'homme universel" diffusé le 24 octobre sur la chaîne Histoire.

Serge Bramly est né en 1949 à Tunis, d'un père pharmacien et d'une mère professeure d'histoire-géographie, puis directrice littéraire aux éditions Belfond et Jean-Claude Lattès. Sa sœur, Sophie, est par ailleurs photographe du mouvement hip-hop, créatrice de la chaîne de clips musicaux MTV Europe, documentariste et productrice de séries érotiques.

Il suit de classiques études en France, en passant par le lycée Janson-de-Sailly et l'université de Paris-Nanterre dans laquelle il étudie les lettres modernes. Diplômé en 1968, il décide de partir au Pakistan et débute une existence faite de voyages et de rencontres. 

Il est tantôt photographe de mode et de publicité au Brésil, tantôt auteur d'essais ethnologiques (comme Terre Walkan : l'univers sacré des indiens d'Amérique du Nord, paru chez Laffont en 1974), tantôt père de fresques historiques (comme Sade, la terreur dans le boudoir, publié chez Grasset en 1993 puis adapté par Benoît Jacquot en 2000, récompensé par deux Prix Lumière), tantôt le rédacteur de textes pour les parfums de Yves-Saint-Laurent et de Chanel.

Touche-à-tout (il a également été critique gastronomique !), il est reconnu pour ses connaissances sur Léonard de Vinci. 

En effet, il a dédié 6 années de sa vie pour rédiger la biographie du célèbre artiste et inventeur italien dont l'oeuvre sera présentée au musée du Louvre à partir du 24 octobre 2019 jusqu'au 24 février 2020. 

Sa passion érudite pour Léonard de Vinci l'a amené à apprendre l'Italien afin de déchiffrer les 30 000 pages de notes et de carnets, et à côtoyer les grands historiens de l'art, à l'image d'André Chastel et d'Augusto Marinoni.

Lorsque j’ai commencé, il n’y avait pratiquement pas de biographies récentes.

Cette biographie dresse donc un portrait détaillé de l'artiste-inventeur, de ses conditions de travail, de l'esprit de son époque, de son parcours, tout en évitant la récupération nationaliste (la nation italienne étant une création du XIXe siècle).

Bien qu'il soit l'auteur de nombreux romans, essais et autres beaux livres, il a Léonard de Vinci chevillé au corps : en atteste le documentaire "Léonard de Vinci, l'homme universel" diffusé à 20h40 sur la chaîne Histoire le 24 octobre 2019. Inédit et réalisé par François Bertrand, Serge Bramly témoigne en s'intéressant à l'homme derrière les productions artistiques et scientifiques. Une question principale irrigue le propos : comment Léonard, parti de rien, est-il devenu une figure incontournable de l’histoire de l’art ?

Tourné entre Milan, Florence ou encore Amboise, le spécialiste guide le téléspectateur à travers la vie et la personnalité hors du commun de Léonard de Vinci.

Sommaire

La Tunisie a un nouveau président : Kaïs Saïed, surnommé Robocop pour son élocution monocorde. Il soulève pourtant l'enthousiasme des jeunes qui ont fêté sa victoire. Mais saura-t-il répondre aux aspirations de cette jeunesse ?

L'Italie ne prêtera pas L'homme de Vitruve à la France pour l'exposition De Vinci au Louvre. Les Italiens veulent qu'il reste en Italie. Pourquoi ? Parce que Léonard est italien, et par crainte d'abîmer l'oeuvre.

Le Théâtre du Châtelet se lance dans la parfumerie avec une fragrance qui rappelle le parfum de la salle. Il est désormais possible d'acheter à la billetterie une place de spectacle et 200 mL de flotte à 120 boules.

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec :

La chronique d'Hippolyte Girardot : Un débat voilé

La chronique littéraire de Juliette Arnaud : Ivan Jablonka, Laëtitia ou la Fin des hommes, éditions du Seuil, 2016

Le moment Meurice : A la recherche de Xavier Dupont de Ligonnès

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.