Dans 'Par Jupiter !', Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud ont reçu l'auteure, compositrice, actrice et mannequin Lou Doillon pour son album "Soliloquy" ainsi que Benoît Delépine, alias Michael Kael, et Francis Kuntz de l'émission Groland sur Canal+ pour "Grolivre, l'album de souvenir de Groland".

Lou Doillon le 3 novembre 2018 au gala de LACMA Art + à Los Angeles
Lou Doillon le 3 novembre 2018 au gala de LACMA Art + à Los Angeles © Getty / Axelle/Bauer-Griffin

Lou Doillon

Certes elle est la fille de... ou encore la sœur de... mais pas seulement ! Lou Doillon, au cours de ces dernières années, a su se démarquer d'un lourd héritage familial et nous proposer un univers singulier aussi bien en chansons que sur les planches ou sur les écrans.

Celle qui rêvait de devenir écrivain, détective ou bien médecin légiste est finalement une artiste aux multiples facettes. 

A 5 ans, elle débute sa carrière au cinéma sous les auspices d'Agnès Varda dans le film Kung Fu Master. Et c'est en 1998 qu'on la voit sur grand écran dans le film de son père, Jacques Doillon, interprète du premier rôle dans Trop (peu) d'amour. Au fur et à mesure, elle aspire à l'émancipation artistique et collabore avec d'autres réalisateurs comme Michel Blanc pour Embrassez qui vous voudrez ou Abel Ferrara pour Go Go Tales.

En 2012, Lou Doillon signe un contrat avec le label français Barclay pour trois albums. 

Un premier EP sort en juin, produit par Etienne Daho et mixé par Philippe Zdar. Le jour de ses 30 ans, son premier disque "Place", sort dans les bacs et est salué par la critique.

L'année suivante, elle reçoit le prix de l'Artiste féminine de l'année aux Victoires de la musique, face à Françoise Hardy et Céline Dion.

Son engagement humanitaire la place comme ambassadrice de la Fondation Internationale des Ligues des Droits de l'Homme.

Michael Kael et Francis Kuntz

Grolivre, l'album souvenir de Groland publié le 31 octobre regroupe les meilleurs souvenirs de l'émission culte, avec au programme les portraits de 1993 à 2018 des principaux journalistes grolandais, les cartes du pays, les personnages illustres de la Présipauté, la science grolandaise, le convertisseur Eugro, le kit de survie...

Benoît Delépine, alias Michael Kael, débute comme auteur pour l'émission "Les Guignols de l'info" pendant plusieurs années avant de rejoindre l'équipe d'un autre programme satirique, "Le journal de Moustic" dont le cadre est le pays de Groland.

Il se lance dans le cinéma en réalisant et scénarisant au côté de son acolyte Gustave Kerven Louise-Michel en 2008 avec Yolande Moreau, Benoît Poelvoorde, Mathieu Kassovitz, Albert Dupontel, Francis Kuntz. Deux ans plus tard, ils réalisent Mammuth avec Gérard Depardieu puis obtiennent le Prix spécial du jury dans la catégorie "Un certain regard" pour Le Grand Soir. Récemment, ils ont tourné I Feel Good.

De son côté, Francis Kuntz a un parcours davantage ponctué par diverses expériences. Après un passage aux Beaux-Arts d'Epinal puis à la SNCF et en tant que batteur dans un groupe de musique dans les années 1970, il est l'auteur dans la décennie suivante de fanzines, de sketches pour Radio France Nancy, de caricatures... avant d'être le partenaire de Michael Kael. Tandis que le premier incarne un personnage de journaliste incompétent et malchanceux, obsédé sexuel notoire, Kuntz joue celui d'un reporter ouvertement raciste, misogyne, homophobe et nostalgique du régime nazi.

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec :

La chronique d'André Manoukian : La voix de Lou

Le Moment Meurice : Journée des droits de l'enfant

La chronique de Roukiata Ouedraogo : Les conséquences des reportages de Groland au Burkina

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.