Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent Olivier Guez, écrivain et scénariste, prix Renaudot 2017 pour « La Disparition de Josef Megele » aux éditions Grasset. Se questionnant sur les événements entre 1914 et 1945, il a fait paraître « Le siècle des dictateurs » en 2019.

Olivier Guez en juillet 2018 à Paris
Olivier Guez en juillet 2018 à Paris © Getty / Eric Fougere/Corbis

Ses parents médecins et cultivés lui transmettent tout d’abord le goût de la lecture. Défilent sur sa table de chevet des livres empruntés à la bibliothèque et d’autres saisis dans les étagères familiales, parmi des auteurs tels qu’Albert Cohen, Roald Dahl, Flaubert, Balzac, Aragon, Drieu la Rochelle…

Olivier Guez passe beaucoup de temps, enfant, aux côtés de sa grand-mère maternelle : un compagnonnage avec des personnes plus âgées, vecteurs d’histoire et de mémoire. 

Pour la première fois, l’Occident a décidé de laisser un dictateur en place, Bachar el-Assad, et c’est cela le grand tournant.

Après un passage à Sciences-Po Strasbourg puis à la London School of Economics, il travaille comme journaliste dans plusieurs grands médias et en profite pour sillonner l’Europe, armé de son polyglottisme et de sa passion pour les cultures germaniques. Il s’installe tantôt à Brighton à 20 ans lors d’un voyage Erasmus, tantôt à Berlin, tantôt aux Etats-Unis ou encore au Nicaragua. L’ensemble ponctué de rencontres, à l’image de Jorge Semprun, Umberto Eco, Peter Esterhazy, Imre Kertesz…

Olivier Guez est par ailleurs un grand amateur de football

Son essai, Eloge de l’esquive, s’intéresse à l’art du dribble.

Côté histoire, il est l’auteur du récent Le siècle des dictateurs qui redéfinit ce système politique, ses structures et interroge notre comportement vis-à-vis de l’histoire du XXe siècle : mise au point sur le rôle des populations, étude des chutes des dictatures, nouvelles dictatures (numériques par exemple) au XXIe siècle enrichissent les pages de ce passionnant ouvrage.

L’idée de ce livre était de raconter d’une autre manière le XXe siècle au travers d’un phénomène majeur : l’émergence de dictateurs et de dictatures à la surface de la planète.

Le prix Renaudot qui récompensait en 2017 La Disparition de Josef Mengele revenait sur le trajet du médecin d’Auschwitz après la guerre, de son arrivée en Argentine à sa mort sans jugement ni rédemption.

En 2012, il a publié American Spleen. Un voyage d'Olivier Guez au cœur du déclin américain, récit radiographique de ses rencontres en 2011, dans un pays désenchanté par Barack Obama, une population larguée, une classe moyenne en perdition, et l'émergence de Donald Trump.

Aujourd’hui, une dictature qui ne permettrait pas à ses citoyens de consommer ne pourrait pas fonctionner.

Parallèlement, il est l’auteur du scénario de Fritz Bauer, un héros allemand réalisé par Lars Kraume, 2015 et regrette l’absence de culture et d’identité commune intrinsèque à l’Europe.

Sommaire

En retirant les troupes américaines du Nord de la Syrie, Donald Trump laisse les Kurdes seuls face à l'armée turque, et prêts à tomber dans les bras de Bachar El Assad, donc ceux de Vladimir Poutine. Alors à l'ONU, qu'est-ce qu'on dit de Trump et son coup de maître ?

Aujourd’hui, le tombeau de Franco est plus fréquenté que la tombe de Jim Morrisson… car la dépouille du caudillo sera bientôt exhumée de son mausolée pour être enterrée dans un cimetière municipal et couper court à la dimension monumentale de l’hommage qui lui est rendu depuis 1975…

Les championnats du monde d’athlétisme au Qatar nous ont donné un aperçu des dégâts : hérésie écologique, athlètes suffocant, création à la hâte de toilettes pour les femmes (ils n’y avaient pas pensé)… Ok, et donc maintenant on fait comment pour la prochaine coupe du monde de foot ? Qatar 2022 ?

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec : 

La chronique de Djubaka : Issam Hajali, Mouasalat Ila Jacad, Habibi Funk

La chronique littéraire de Clara Dupont-Monod : Olivier Guez (dir.), Le siècle des dictateurs

Le moment Meurice : Le coworking, c'est la santé !

Les invités
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.