Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent l'avocate et militante anti-validiste franco-chilienne Elisa Rojas. Désormais autrice de fiction, Elisa Rojas publiait en novembre dernier son premier roman : une romance politisée intitulée "Mister T & Moi" aux éditions La Belle Etoile.

Elisa Rojas, avocate franco-chilienne au barreau de Paris, 2021
Elisa Rojas, avocate franco-chilienne au barreau de Paris, 2021 © Radio France / France Inter (capture écran)

Biographie

Elisa Rojas est née à Santiago du Chili le 30 avril 1979. Elle et sa famille quitte le Chili en 1981 alors qu’elle n’a pas encore deux ans afin de consulter un spécialiste de l’ostéogenèse imparfaite, une maladie génétique rare qui fragilise ses os et bloque sa croissance. La famille s’installe dans un premier temps dans le Finistère puis déménagent à Paris où Elisa est scolarisé à Saint Jean de Dieu, une fondation qui ne reçoit que des enfants handicapés. Elle y restera de la maternelle au milieu de son année de CM1, année durant laquelle elle demande à ses parents de la sortir de cet établissement spécialisé pour rejoindre une école ordinaire.

Après l’obtention d’un baccalauréat littéraire, elle s’inscrit en fac de droit et y suivra un cursus jusqu’au DESS Droits de l’homme et international humanitaire. Elle se spécialise en suite dans le droit du travail et les droits des personnes handicapées. 

Elisa Rojas se fait connaître en 2004 alors qu’elle n’a que 25 ans. Elle rédige une tribune explicite critiquant l'aspect misérabiliste du Téléthon, publiée dans le quotidien Le Monde et Le Nouvel Observateur. Dès lors, elle enchaîne les apparitions médiatiques et devient le visage du discours politisé sur le droit des personnes handicapées. 

Elisa Rojas est la co-fondatrice du CLHEE, né du collectif “Non au report” créé en 2015 dans le but de lutter contre les délais de mise aux normes d’accessibilité des lieux publics pour les personnes handicapées.   

Actualités

A la Une du magazine Marie-Claire pour le 8 mars 

Depuis le 8 mars 2021, Elisa Rojas est devenue la première femme en fauteuil roulant à faire la couverture d’un magazine féminin français. En effet, à l’occasion de la journée de lutte pour le droit des femmes, le magazine Marie-Claire publie un numéro spécial “8 visages de l’espoir” dans lequel on peut y voir Aïssa Maïga, Leïla Bekthi, Annie Ernaux ou encore Grace Ly, photographiées par Charlotte Abramow. Cette couverture a été vivement acclamée sur les réseaux sociaux.  

Publication de son premier roman 

Elisa Rojas publiait le 4 novembre 2020 aux éditions La Belle Etoile son premier roman, une fiction intitulée “_Mister T & Mo_i” : un récit presque autobiographique offrant une réflexion sociétales et politique sur la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap, et tout particulièrement les femmes. 

A travers cette fiction, elle relate l'histoire d'une jeune femme prenant conscience de son handicap lorsqu’elle tombe follement amoureuse d’un homme valide durant ses études. Ils deviennent des amis très proches, elle est persuadée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Peut-être, mais comment tomber amoureux de quelqu’un qu’on a appris à trouver repoussant ?  

Malgré une apparente légèreté et un ton humoristique, Elisa Rojas souhaite démontrer à travers ce récit que l’intime est un enjeu politique.  

Au sommaire de cette émission

Le ministre de la Justice voit un de ses souhaits réalisé, depuis aujourd’hui, une plateforme met en partage les bonnes pratiques de avocats... 

La France entière passe la semaine sur cul et des nichons de Corinne Masiero… Tant mieux puisqu’ils sont devenus le symbole des intermittents qui se retrouvent à poil… Quant à ses détracteurs, c’est des “mon cul sur la commode”...

Avec le port du masque généralisé et obligatoire  et le télé travail forcément les ventes de produits de maquillage se sont un peu effondrées. Mais ça repart, moins de bouche, plus de yeux, les femmes s’adaptent, comme toujours, et les hommes? Ben y commentent…

Retrouvez également toute l'équipe de Par Jupiter ! 

  • La chronique d'Aymeric Lompret : Willy Woncaca
  • La chronique de Clara Dupont-Monod : Mister T & Moi d'Elisa Rojas
  • La chronique de Guillaume Meurice : Le Front anti-Corinne Masiero 

La programmation musicale 

  • TAXI GIRL [+] Daniel DARC - Chercher le garçon
  • THE STROKES - The adults are talking
Les invités
  • Elisa RojasAvocate et militante pour les droits des personnes handicapées
Programmation musicale
Les références
L'équipe