Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent l'écrivaine Véronique Olmi pour la sortie de son nouveau roman "Les évasions particulières" aux éditions Albin Michel.

Véronique Olmi au Livre sur la place en septembre 2020
Véronique Olmi au Livre sur la place en septembre 2020 © Maxppp / Alexandre Marchi

Biographie 

Véronique Olmi, née en 1962 à Nice, est une écrivaine française, principalement auteure de romans et de pièces de théâtre. Elle a grandi en partie à Villefranche-sur-Mer, ville dont son grand-père Philippe Olmi fut maire de 1947 à 1965. Ensuite, très jeune, elle est allée vivre avec ses parents à Aix-en-Provence. 

Elle a toujours beaucoup lu, dès petite. Sa grand-mère écrivait et surtout lui racontait ses histoires. Véronique Olmi a fait des études d’art dramatique chez Jean-Laurent Cochet. 

Carrière

L'aventure littéraire de Véronique Olmi a commencé par le théâtre. Véronique Olmi a été assistante à la mise en scène pour Gabriel Garran et Jean-Louis Bourdon de 1990 à 1993.

En 1996, elle signe sa première pièce : Le Passage. Les suivantes seront créées au Festival d'Avignon, à la Comédie française ou dans des salles parisiennes mythiques : Théâtre des Abesses, Théâtre du Rondpoint, Petit théâtre de Paris ou encore Théâtre des Mathurins. Elle a également publié, en 2001, chez Actes Sud, son premier roman, Bord de mer et a reçu pour celui-ci le prix Alain-Fournier. Son roman Cet été-là a reçu en 2011 le prix Maison de la Presse. En 2012, elle crée avec Anne Rotenberg et Michèle Fitoussi, le festival de théâtre « Paris des Femmes », un festival qui a lieu chaque année au théâtre des Mathurins et dont les textes sont édités à L'avant-scène théâtre.

Véronique Olmi a aussi créé et dirigé le comité de lecture du théâtre du Rond-Point, et produit et animé une émission sur France Culture, C’est entendu !. Elle a également participé, comme chroniqueuse, à plusieurs numéros du magazine télévisé Avant-premières.

En 2017, pour son roman Bakhita, dédié à la sainte éponyme Joséphine Bakhita, elle reçoit le prix du roman Fnac et le Prix Patrimoines BPE. 

Son nouveau rom "Les évasions particulières"

Le 19 août 2020, Véronique Olmi a publié un nouveau roman chez Albin Michel. Dans "Les évasions particulières", l'auteure relate l'histoire de trois sœurs, nées dans une famille catholique modeste à Aix-en-Provence. Sabine, l'aînée, rêve d'une vie d'artiste à Paris ; Hélène, la cadette, grandit entre son oncle et sa tante, des bourgeois de Neuilly-sur-Seine, et ses parents, des gens simples ; Mariette, la benjamine, apprend les secrets et les silences d'un monde éblouissant et cruel. En 1970, alors que la société française change et voit les femmes s'émanciper toujours plus, les trois sœurs de ce roman vont trouver chacune leur voie, loin de la morale, de l'éducation ou de la religion de leur famille. 

J'avais envie de parler du temps qu'il faut pour changer une mentalité, pour que les mœurs évoluent et pour que soi-même on s'ouvre à d'autres réalités. J'ai pris cette situation pour voir le ressentissement du monde chez des gens qui ne sont pas a priori acquis à la cause.

Selon elle, la décennie des années 1970 a été décisive pour l'histoire des femmes : 

Le droit aux femmes de la maîtrise de leur corps est selon moi la chose la plus importante dans l'évolution de la cause féminine.

Au sommaire de cette émission

Vaut-il mieux aller à l'église ou au théâtre ? En ce moment, les messes publiques sont suspendues, et les théâtres sont fermées au public... Mais certains catholiques réclament des dérogations pour le retour des messes en public...

Malgré le Covid, le confinement et les attentats, la lutte pour la condition animale continue. Un mouvement sur Instagram en témoigne, le mouvement "Dites stop" qui réclame un Référendum d'initiative partagée...

Imiter l'accent de quelqu'un est-ce de la discrimination ? Un député proche de la majorité pense que oui et propose d'ajouter la "glottophobie" à la loi sur les discriminations...

Retrouvez l'équipe de Par Jupiter ! avec

  • La chronique de Marius Colucci : Solidarité et culpabilisation 

La 35e campagne des Restos du Cœur sera lancée le 26 Novembre.

  • La chronique de Clara Dupont-Monod : "Les évasions particulières" de Véronique Olmi
  • Le moment Meurice : Police et maintien de l'ordre dominant

La programmation musicale

  • Manu Chao - Me gustas tu
  • The Liminanas/Nuria - Calentita

N'hésitez pas à liker la page Facebook de l'émission !

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.