Un best-of concocté avec soin : de la musique et du théâtre, avec Frédéric François qui présentait son album "Les chansons d'amour" suivi de la pièce de théâtre "La Légende de Bornéo" interprétée par le collectif L'Avantage du doute au Théâtre de l'Atelier. L'ensemble rythmé par le flot décadent des informations !

Frédéric François (rediffusion du 13 juin 2019)

De son vrai nom Francesco Barracato, Frédéric François est né en 1950 dans la Province de Palerme en Sicile.

Dès son enfance, il est plongé dans un univers musical : son père, mineur, interprète les classiques italiens et transmet à son fils sa passion pour la musique.

A l'âge de 13 ans, il rejoint un premier groupe et à 16, il remporte un concours de chant au Festival de Châtelet en Belgique avec son deuxième groupe.

Trois ans plus tard, il enregistre son premier disque sous son actuel pseudonyme.

Il forme, à l'instar de Dave, C. Jérôme, Mike Brant, une nouvelle génération, bientôt surnommée "les seventies", qui créeront des mouvements de foule chez leurs fans.

Pour son entrée dans les années 2000, il reprend ses plus grands succès dans le spectacle "2000 ans d'amour". Et en 2006, il reçoit un DVD de Diamant pour l'ensemble de sa carrière à l'Olympia.

En octobre 2019 enfin, est communiqué le concert événement des cinquante années de carrière de l'artiste, au Grand Rex : à voir sur son site personnel.

Sommaire

Une jeune allemande, Pia Klemp, risque 20 ans de taule en Italie pour avoir sauvé des migrants de la noyade en Méditerranée… Comment peut-on se mobiliser pour la défendre ? Lui est italien et pense que les italiens ont oublié qu’ils ont été immigré en France et ailleurs en Europe. Le peuple s’est particulièrement bien intégré. L’apport de l’Italie à la Wallonie.

L’anglais crée des complexes chez ceux qui ne parlent pas la langue… Parce que c’est difficile d’y échapper, surtout dans le monde de l’entreprise avec tous ses mots en « ing »… Fred François Parle en anglais et Alex traduit : « il dit qu’il déteste Frank Michael… »

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" :

La chronique cinéma de Thomas Croisière : Le top 4 des reprises de Frédéric François

Le sketch avec Frédéric François : Le blues de Laurent Wauquiez

Le moment Meurice : Happiness manager

Judith Davis, Claire Dumas et Simon Bakhouche du collectif "L'Avantage du doute" (rediffusion du 15 avril 2019)

C'est l'histoire d'une passion commune pour les arts du spectacle et le théâtre. Judith Davis, Claire Dumas et Simon Bakhouche se rencontrent en 2003 lors d'un stage dirigé par le collectif flamand Tg STAN au Théâtre Garonne à Toulouse. 

Quatre ans plus tard, ils décident de former le collectif "L'Avantage du doute" (aux côtés de Mélanie Bestel et Nadir Legrand). Hélène Cancel les accueille alors au Bateau Feu à Dunkerque pour une résidence et ils mettent en place une coproduction avec la Comédie de Béthune.

Sur leur site, ils se définissent comme "un collectif d'acteurs. Nous jouons et écrivons ensemble" qui font "corps avec la pièce".

Dans leurs productions, ils retranscrivent le monde d'aujourd'hui, perçu comme un théâtre à lui-seul.

Sommaire

Une fois passé au tamis, le Grand débat révèle une accumulation de propositions individuelles, jamais de propositions globales. Même l’injustice sociale ne déclenche pas de propositions collectives… Bref, chacun milite pour ses intérêts… Philo Mag a listé les propositions des gens participant au grand débat. Qui sont plutôt égoïstes. Font le pont avec le spectacle où le public participe et prend la parole.  

Existe-t-il des patrons de gauche ? Peut-on être patron et rester de gauche, quand il existe un lien de subordination avec des employés ? Souvent, le décalage apparaît entre les convictions et la pratique…

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" :

La chronique de Pablo Mira : "Game of Thrones" surcôté

La chanson de Frédéric Fromet : Nordine à la recherche d’un logement

Le sketch de Par Jupiter ! : Macron, prix de la mise en scène

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.