Un petit retour en arrière sur les émissions auxquelles ont participé le chanteur Maxime Le Forestier pour son seizième album studio "Paraître ou ne pas être" et l'actrice Liliane Rovère qui a fait paraître son autobiographie "La folle vie de Lili" aux éditions Robert Laffont.

Maxime Le Forestier et Liliane Rovère
Maxime Le Forestier et Liliane Rovère © PATRICK FOUQUE / PHOTO12/AFP et Philippe de Poulpiquet/Maxppp

Maxime Le Forestier (rediffusion du 26 juin 2019)

Aux côtés de son fils qui a participé à ce nouvel album fêtant les cinquante ans de sa carrière, Maxime Le Forestier a formé à ses débuts un duo musical avec sa sœur Catherine, "Cat et Maxime" dans les années 1960.

En effet, tous deux ne sont pas motivés par les études : bien qu'il ait été élevé dans un milieu cultivé parisien, il se fait renvoyer du prestigieux lycée Condorcet pour indiscipline !

D'une famille de mélomane (sa mère leur dispense des enseignements rudimentaires de solfège, de violon et de piano), il découvre Georges Brassens à l'école buissonnière. Il reprend directement les partitions de celui-ci sur sa guitare et improvise ainsi ses premiers concerts aux Puces de Saint-Ouen.

En 1969, il est incorporé au régiment des parachutistes, ce qui entraîne chez lui un dégoût irréversible pour l'armée. Il tirera d'ailleurs le titre "Parachutiste" de cette sombre période.

Durant l'année 1970, il vit une expérience hippie aux Etats-Unis, ce qui nourrira ses créations textuelles et sonores, et lui apportera succès en France, malgré certaines critiques qui l'estampilleront "chanteur rouge".

Au tournant de la décennie des années 1980, il s'engage concrètement en faveur du Tiers-Monde en donnant plusieurs concerts au profit des enfants pauvres. 

Animé par ses convictions, il traite notamment de l'emprise des réseaux sociaux dans ce nouvel opus.

Sommaire

Tous les festivals cet été, certes ils vont permettre de faire des tas de découvertes culturelles, mais ils ont aussi une utilité sociale… ils créent de l’emploi, des compétentes, des liens souvent durables entre les bénévoles…

Les premiers reportages sur le SNU, le Service national universel, montrent des ados entre service militaire et colonies de vacances… Vous imaginez un peu l’armée avec la mixité garçons-filles, vous ?

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec :

La chronique musicale de Mélanie Bauer : Maxime Le Forestier, "Paraître ou ne pas être"

Le moment Meurice : Enfants violents, faut-il sanctionner les parents ?

Le sketch "Par Jupiter !" : Chanteur vend lettres d'amour

Liliane Rovère

On la voit sur petit écran dans la série "Dix pour cent", campant le personnage savoureux d'Arlette, pilier de l'agence ASK avec son chien Jean Gabin, sur France 2.

Mais Liliane Rovère se fait écrivaine ici, au travers de son autobiographie commandée par sa fille qui cherche à tout savoir !

Elle narre plus particulièrement les tragiques épisodes de la Seconde Guerre mondiale pendant laquelle elle a été cachée sous un faux nom alors que les nazis traquaient les juifs. Et celui de son viol, à peine âgée de 18 ans, par deux "amis" à la sortie du Club Saint-Germain.

Elle a été la compagne du contrebassiste Bibi Rovère et révèle par ailleurs une appétence pour la musique, et le jazz plus particulièrement, dont elle fréquentait les boîtes pendant sa jeunesse.

Sommaire

Les premiers sondages pour les élections européennes indiquent que La République en Marche recule. Et que le Rassemblement national avance, un cheveu devant…

Madonna sort un nouvel album, le 14e, et au lieu de saluer ses qualités musicales, il semble de bon ton de se gausser de son âge. Est-ce bien raisonnable à 60 ans passés de pratiquer encore la provocation sexuelle?

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec :

La chronique décapante de Constance : Journée mondiale du rire

Le sketch "Par Jupiter !" : Des animaux syndicalistes face au réchauffement climatique

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.