Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek reçoivent l'actrice, mannequin et ex-championne de France de gymnastique artistique Alice Dufour pour la pièce de théâtre "Mademoiselle Else" d'Arthur Schnitzler, adaptée et mise en scène par Nicolas Briançon.

Alice Dufour
Alice Dufour © Getty

Alice Dufour commence la gymnastique rythmique et obtient la médaille de bronze en national B sénior en 2007. Elle devient championne de France national B sénior trois fois consécutives en 2008, 2009 et 2010.

En parallèle, elle s'essaie au mannequinat et participe en 2007 au défilé du salon international des tendances et de la mode « Who's Next ». Elle pose aussi pour plusieurs publicités notamment pour Playtex, Isotoner, Reebook et Samsung. En 2009, elle apparaît dans les magazines Vanity fair et Vogue.  Alice Dufour est également danseuse au Crazy Horse à Paris de 2008 à 2010. 

En 2009, Alice fait une apparition dans le téléfilm Beauté fatale sur TF1 et joue dans l'épisode deux de la série Pigalle, la nuit sur Canal où elle incarne une danseuse. Elle figure également dans plusieurs clips vidéos : Ton histoire d'Isabelle Boulay ou encore Y a comme un hic de Jenifer. En 2011, elle est sollicitée par le Cirque du Soleil pour tenir un rôle dans le nouveau spectacle Iris au Théâtre Dolby de Los Angeles.

Ensuite, elle décroche un rôle dans la série Hard diffusée sur Canal . Elle est aussi à l'affiche du film Alibi.com de Philippe Lacheau en 2017. Elle se consacre ensuite au théâtre avec Faisons un rêve, puis Le Canard à l’Orange à partir de 2019. Elle est d'ailleurs nominée aux Molières 2019 dans la catégorie révélation théâtrale féminine pour sa prestation dans Le Canard à l'Orange

Alice Dufour vient aujourd’hui nous parler de la pièce dans laquelle elle joue, seule en scène, depuis le 1er septembre et jusqu'au 3 janvier 2021 : Mademoiselle Else d'Arthur Schnitzler, adaptée et mise en scène par Nicolas Briançon, au Théâtre de Poche Montparnasse.

Nicolas Briançon, le metteur en scène, tenait à ce que cette pièce soit un seul en scène :

C'est un monologue intérieur. C'est un flux de pensée. On découvre la pièce à travers le prisme de son regard à elle.

Alice Dufour relève très bien le défi de ce seul en scène et se laisse guider par les émotions et les états qui traversent son personnage. La pièce est déjà un succès, les spectateurs la reçoivent avec beaucoup d'enthousiasme :

Souvent on me dit "c'était mon premier spectacle depuis le confinement".

Au sommaire de cette émission

Peut-on encore débattre ? Après le "on ne peut plus rien dire", c'est le "on ne peut pas débattre" qui est à la mode. Le débat est devenu un sujet de débat...

En France, un agriculteur par jour se suicide... Pourtant, si on en croit la TV, "L'amour est dans le prés". Or, la réalité est bien plus triste : les agriculteurs ne se sentent pas soutenus par l'Etat ou par la population, ils sont accusés d'agribasing, beaucoup croulent sous les dettes et/ou sont exténués par les heures de labeur.

A New-York, une campagne publicitaire pour la marque Calvin Klein se démarque en affichant non pas un mannequin de 35 kilos, surmaquillé et qui fait la gueule. Mais une femme noire, ronde, et trans… rien que ça. 

Retrouvez l'équipe de Par Jupiter ! avec

La chronique de Constance : La Journée mondiale de la bibliodiversité

Le moment Meurice : Avec Christian Estrosi, La France Audacieuse

La chronique de Thomas Croisière : Ma jeunesse fout le camp (disparition de Roger Carel)

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.