Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent Stéphane Bern, animateur et présentateur à la radio et à la télévision. Parallèlement, il incarne le « M. Patrimoine » qui sauve les monuments français en péril. Jusqu’en décembre, il joue dans « Vous n’aurez pas le dernier mot » de Diane Ducret au Théâtre Montparnasse

Stéphane Bern à Thomery en septembre 2019 pour les Journées du Patrimoine
Stéphane Bern à Thomery en septembre 2019 pour les Journées du Patrimoine © Getty / Antoine Gyori - Corbis

Enfant, Stéphane Bern se délectait des récits, en forme de grandes épopées, de son grand-père. Vers l’âge de 10 ans, il se passionne pour la royauté : chaque année jusqu’à ses 25 ans, il confie avoir écrit au Grand-Duc de la famille royale luxembourgeoise avant de le rencontrer en personne. 

Je n’ai pas du tout peur de mourir, le tout c’est de trouver le dernier mot !

A l’aube de sa majorité, il adhère à la Nouvelle Action Royaliste et rencontre quelques années plus tard le Comte de Paris. Au contact des descendants de la monarchie, il capte les attitudes et le phrasé, qui lui permettent de naviguer dans les différentes cours européennes.

Son parcours journalistique débute à 25 ans lorsqu’il est nommé rédacteur en chef de Dynastie. Il est ensuite sillonné par de grands médias : TF1 avec « Célébrités » et « Saga », France Inter avec « Le fou du roi », RTL, France 2 avec les célèbres émissions de « Secrets d’histoire ».

Le texte de Diane Ducret est très drôle, très intelligent.

Celui qui aurait aimé vivre au XVIIIe siècle pour rencontrer les grands peintres et musiciens de la cour est également un défenseur invétéré du patrimoine. Il possède et réside notamment dans le collège royal et militaire de Thiron-Gardais (Eure-et-Loir), bâtiment acquis en 2013 et qu'il a restauré au point de s’endetter.

En septembre 2017, Stéphane Bern est chargé bénévolement par le Président Emmanuel Macron de la mission pour recenser le patrimoine français à sauver d'urgence et pour trouver des sources de financement innovant. 

Je peux être à la fois conservateur et révolutionnaire ; c’est l’esprit « gaulois ».

Alors qu’on lui reproche dans ses émissions d’évoquer trop souvent les personnalités monarchiques, le journaliste se défend et entend bien sauver le patrimoine vernaculaire, ouvrier et industriel dans toute la France. Il interpelle également sur le rôle du patrimoine en politique qui permet de fédérer les individus.

Quelles que soient les attaques, Stéphane Bern porte le patrimoine à bras-le-corps. Et nous présente un seul-en-scène basé sur un texte de Diane Ducret plein de jeux d'esprit, de littérature et d'histoire au Théâtre Montparnasse.

Sommaire

La contestation bat son plein dans les rues du Chili, du Liban, de Bolivie, mais aussi en Irak, à Hong Kong ou en Inde… Les citoyens manifestent contre la vie chère et leurs élites corrompues à travers toute la planète…

Six mois après l’incendie de Notre-Dame, c’est l’heure de faire un petit point d’étape : où en est-on de l’enquête, des promesses de don et bien sûr de la reconstruction…

Miss Lorraine devait porter un version re-visitée d’un uniforme de poilu de la Première Guerre Mondiale. Plus féminin, plus sexy alors forcément les associations d’Anciens Combattants s’indignent : l’Histoire douloureuse ne peut pas devenir du carnaval.

Retrouvez toute l'équipe de "Par Jupiter !" avec :

La chronique de Thomas VDB : Passion SUV

Le moment Meurice : La chasse à courre 

La chronique d'Hippolyte Girardot : Grand Chambellan

Les invités
  • Stéphane BernAnimateur de radio et présentateur de télévision, chargé d’une mission de préservation du patrimoine par le Président de la République
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.