Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent Lous and the Yakuza pour la sortie de son premier album "Gore" le 16 octobre dernier.

Lous and the Yakuza
Lous and the Yakuza © Getty

Biographie

Lous and the Yakuza est une auteure-compositrice-interprète, rappeuse et mannequin belgo-congolaise née le 27 mai 1996 à Lubumbashi. 

Ses parents étaient médecins en République démocratique du Congo au moment de sa naissance. Son père était gynécologue et sa mère rwandaise était pédiatre. Sa mère a été emprisonnée pendant deux mois pendant la deuxième guerre du Congo en 1998 en raison de son appartenance ethnique. Après que son père ait obtenu sa libération, elle s'est enfuie en Belgique. Marie-Pierra Kakoma, de son vraie nom, et le reste de ses frères et sœurs, ont rejoint leur mère en Belgique deux ans plus tard. La famille a déménagé au Rwanda en 2005, à la suite du génocide rwandais avant de retourner définitivement à Bruxelles en 2011.

Lous a toujours baigné dans un environnement musical en raison de l'intérêt de son père pour les œuvres classiques et notamment de Mozart, Chopin, Vivaldi et Beethoven. Elle commence à composer sa propre musique à l'âge de sept ans. A ses 15 ans, elle envoie des courriers à Columbia Records dans l'espoir d'être signée chez le label. À l'âge de dix-huit ans, Kakoma se retrouve déshéritée par ses parents, qui lui reprochent de vouloir être chanteuse plutôt que médecin. Elle est ensuite expulsée de chez elle à l'âge de dix-neuf ans. 

Elle vit alors dans la rue pendant plusieurs mois avant de s'installer dans un studio de musique, où elle dort et enregistre de la musique, tout en faisant divers petits boulots. 

Sa carrière musicale

Marie-Pierra Kakoma, de son nom de scène Lous and the Yakuza, s'est fait connaître après la sortie de son premier single Dilemme en septembre 2019, suivi de Tout est gore en décembre 2019 et de Solo en mars 2020. En 2016, elle est apparue dans le clip BruxellesVie de l'artiste belge Damso.

Lous est une anagramme de Soul et the Yakuza fait référence à tous ceux qui travaillent pour elle, que ce soit sur scène ou en coulisse.

Elle a sorti son tout premier album Gore le 16 octobre dernier, composé de 10 titres produits par El Guincho. Son univers musical très influencé par la rumba Congolaise se marie parfaitement avec les racines latines de El Guincho. 

Les multiples inspirations musicales de Lous sont le reflet de son identité : une femme plurielle, oscillant entre envie de solitude et besoin d’être entourée, entre douceur et force, entre joie et désespoir...

Souvent, Gore nous plonge dans des souvenirs douloureux : une agression dont elle a été victime sur Quatre Heures du matin (“Je n’ai pas vu mes agresseurs /Je me souviens juste de leurs odeurs”), ce grand sentiment de solitude qui la ronge sur Solo (“Quoi que l’on dise on restera solo/Quoi que l’on fasse on restera solo”), ou encore l’expérience de la trahison sur le solennel Messes basses (“Rigolera bien qui rira le dernier/Les sourires faux sont souvent cachés”). 

Lous and the Yakuza ne veut plus parler de ses expériences lorsqu’elle a vécu à la rue... Elle veut parler musique : 

J’aimerais que les gens comprennent que les titres expliquent déjà ce que j’ai envie de dire.

Au sommaire de cette émission

Comment continuer à lutter pour les enjeux qui nous tiennent à coeur pendant le confinement ? Comment continuer à se rassembler ? Attention, « rassembler » au sens figuré, n’oubliez pas que la bamboche c’est terminé !

Les tubes engagés mais incompris... Si vous avez longtemps pensé que c’est l’amour qui a assassiné Marcia, n’ayez pas honte, vous n’étiez pas seul dans ce cas. On a tous tellement dansé sur cette chanson qu’on n’a pas fait gaffe que le sujet du titre c’était une danseuse mourant du cancer.

Un Happy End et une histoire de princesse dans l’actualité, un miracle en cette année 2020 qui vous est offert par la Belgique. Il a fallu sept ans de procédure judiciaire à Delphine pour contraindre l’ancien roi Albert II à reconnaître sa paternité et ainsi obtenir le titre de princesse. 

Retrouvez l'équipe de Par Jupiter ! avec :

  • La chronique d'Aymeric Lompret : Aymeric Lompret décortique l'actu
  • La chronique de Mélanie Bauer : Lous and the Yakuza - Gore 
  • Le moment Meurice : La vie après la mort 

N'hésitez pas à liker la page Facebook de l'émission !

Les invités
Programmation musicale
  • Iggy PopJames Bond (Radio edit)2019
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.