Charline Vanhoenacker et Juliette Arnaud reçoivent la réalisatrice et scénariste Anne Fontaine, pour son film "Police" en salle le 2 septembre.

Anne Fontaine : "Il y a quelque chose de Bergman dans ce film, ce n'est pas un film de genre"
Anne Fontaine : "Il y a quelque chose de Bergman dans ce film, ce n'est pas un film de genre" © Maxppp / Clemens Niehaus / Geisler-Fotopres / picture alliance

Anne Fontaine, de son vrai nom Fontaine Sibertin-Blanc est née le 15 juillet 1959 au Luxembourg. Danseuse de formation, elle se tourne vers le cinéma dans les années 80 et commence en tant qu’actrice dans les films Si ma gueule vous plait (1981) et P.R.O.F.S (1985). 

En 1986, elle travaille avec Fabrice Luchini sur la pièce Voyage au bout de la nuit. Elle poursuit sa carrière avec son premier scénario de long-métrage, Les histoires d’amour finissent mal… en général en 1992 et remporte le Prix Jean Vigo.

Anne Fontaine est devenue cinéaste presque « par accident », puisqu'elle a joué dans des films et fait de la musique avant de réaliser dix-huit films.

Elle vient aujourd'hui parler de son dernier film, Police, dont la sortie est prévue le 2 septembre. Ce film relate la mission inhabituelle de trois policiers parisiens, Virginie, Erik et Aristide : reconduire un étranger à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie se rend compte que le prisonnier risque la mort s’il rentre dans son pays. Ces trois flics se retrouvent alors face à un cas de conscience : doivent-ils libérer un immigré clandestin avant son expulsion qui le conduira à la mort ? 

Ce qui m’a paru passionnant c’est de parler de leurs fractures personnelles, de leur intimité et que le spectateur parte en voiture avec eux (...). C'est un voyage initiatique.

Sommaire

Le bateau de sauvetage des réfugiés affrété par Banksy a enfin trouvé un port d’accueil. Après le refus de plusieurs villes méditerranéennes, le Louise Michel a pu accoster à Marseille. 

"Encouragement", "crise de l'autorité", "banalisation de la violence" : la société post-confinement est-elle devenue si violente ? Le chef de l’Etat a évoqué ce vendredi devant l'association de la presse présidentielle la nécessaire restauration de « l’ordre républicain » face à la « banalisation de la violence ». Il devrait s'exprimer vendredi prochain à l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation de la IIIe République par Gambetta.

Intégration de prix non-genrés à la Berlinale : Le Festival international du film de Berlin a décidé de supprimer les distinctions "meilleur acteur" et "meilleure actrice". Les prix d'interprétation seront désormais définis de manière non-genrée.

Retrouvez l'équipe de Par Jupiter ! avec :

La chronique de Thomas VDB : Retour au travail

Le moment Meurice : L'Université du Medef et l'écologie

La chronique de Thomas Croisière : Anne Fontaine - Police

N'hésitez pas à liker la page facebook de l'émission !

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.